L’open source

Voilà un mot qu’on lit un peu partout ! L’Open Source fait partie des nombreux concepts webs apparus sournoisement dont ne sait quelle têtes fumeuses d’informaticiens vénéneux et dont la célébrité n’a d’égal que sa mystérieuse et ténébreuse signification.
Je n’ai pas envie de réécrire ici une définition exhaustive et rigoureuse de l’Open Source, mais plutôt vous en donner ma propre version. Si vous souhaitez vraiment connaître son académique définition, je vous conseille de vous rendre ici.
A propos, pourquoi parler du e-commerce Open Source, comme le souligne le titre de mon blog ? Existe-t-il une liaison secrète et puissante entre les deux ?
Non, pas vraiment… Mais, mais, mais… Comme vous le verrez (si la lecture de ma prose ne vous effraie pas outre mesure), nombreux seront les exemples, que je citerai, tirés de mon expérience avec une solution de commerce électronique populaire et largement répandue « around the world » : osCommerce. osCommerce étant une solution Open Source, j’aimerais quand même vous en faire comprendre les implications profondes et intrinsèques.
Alors quoi ? C’est quoi l’Open Source, sapristi !!
Depuis que le Monde est monde et l’Informatique informatique, la distribution commerciale des logiciels reposait sur un concept somme tout classique : la licence d’exploitation. En payant une Licence d’Exploitation pour un logiciel, vous payiez simplement un droit d’usage de ce logiciel, mais le susdit logiciel ne vous appartenait pas (en tout cas, son code source) et vous deviez sans arrêt payer pour le mettre à jour ou le faire évoluer vers une nouvelle version. Certains, qui l’ont bien compris, ont fait fortune avec ça…
L’Open Source revendique une nouvelle approche économique de la distribution commerciale du logiciel. Attention, ça va vous rabrouer les mirettes !
L’Open Source est une forme de licence commerciale qui permet à tout un chacun, Vous, Moi, d’utiliser un logiciel, quel que soit son usage ou son utilité, de pouvoir modifier son code afin de le faire correspondre plus spécifiquement à vos propres besoins, et, de le redistribuer librement dans le monde entier (Oui, le Monde Entier !). A UNE CONDITION ! Que le code que vous redistribuiez demeure et reste pour toujours Open Source lui même !
« Ooooooh ! », me direz-vous.
Eh oui. Ce n’est pas rien.
Pour vous donner une idée de ce que ça représente, ça signifie qu’en tant qu’auteur d’un bouquin, si mon bouquin était en Open Source (d’ailleurs ça existe, c’est une autre forme de licence, mais ce n’est pas le propos de ce blog), j’accepterai que n’importe qui le recopie, en réécrive des parties et le republie ainsi altéré. Bien sûr, il est impératif que l’auteur original soit toujours cité dans toute la descendance de son oeuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.