De la vidéo pour le e-commerce

Buy.com screenshotAvec l’arrivée massive de la vidéo sur Internet (je pense à Youtube, Dailymotion et autres consors), la question ne se pose plus de savoir s’il faut l’utiliser ou pas dans les sites de commerce électronique, mais comment l’utiliser. C’est, en substance, la question que nous pose Varien à travers son blog en nous donnant quelques exemples d’utilisation flagrant de sites, tous américains, bien évidemment.

Buy.com, référence incontesté sur le marché US, consacre déjà toute une partie de son site au téléachat. Deux acteurs télégéniques y valorisent les produits vendus en ligne. Vu le succès du téléachat dans le monde « normal », aucun doute que cette formule ne booste les ventes.

Maxicoffee screenshotPlus proche de nous, C’est également le cas de Maxicoffee.com, dont je parlais hier dans ce blog. Non content de proposer des recettes à ses acheteurs, Maxicoffee propose également des vidéos de ces recettes. On sent encore un peu le côté « home-made » de la chose, mais c’est sympathique et ça améliore grandement l’interactivité du site. Côté technique, Maxicoffee héberge ses vidéos chez Youtube, réglant définitivement la question du « Mais où vais-je héberger mes vidéos ? ».

Netflix logoAutre exemple, cité par Varien, celui de Netflix.com, site de location de films en ligne bien connu aux US où l’utilisation de vidéo n’est que le prolongement naturel d’une telle activité. Netflix propose de pouvoir visionner chaque bande-annonce de film avant de le louer. Ca paraît parfaitement normal, mais songez que c’était encore quasiment impossible il y a quelques années.

Voilà donc trois exemples convaincant de ce qu’on peut faire avec de la vidéo sur le Net. De source sûr, j’ai appris également qu’Ol-optic.com allait très prochainement mettre à disposition des vidéos de démonstration des téléscopes et autres accessoires d’optique vendus sur le site. Encore une fois, Youtube sera fortement mis à contribution.

Alors ? Sommes-nous face à une mini-révolution en ligne ? Est-ce que la vidéo apporte réellement un plus à la vente en ligne ? Et, à plus long terme, la vidéo ne prendra-t-elle pas complétement le dessus sur les catalogues en ligne ? Autant de question auxquelles je vous invite à répondre.

Pour en savoir plus sur le ecommerce et la vidéo >>

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.