10 améliorations faciles pour augmenter votre ROI [2]

Faites des pages produits informatives

BottlesUne des tares les plus courantes des sites ecommerce est le manque d’information sur les pages produits. Combien de fois ai-je vu des pages produits munies d’une vulgaire photo pixellisée encadrée par trois lignes de textes mal rédigées et un prix non lisible ou mal placé ? Les pages produits de votre site doivent être le plus explicite possible, car ce sont elles qui vont retenir et captiver le chaland. Mettez-y un maximum d’informations : description, poids, dimensions, couleurs, voltage, références techniques, etc… Faites en des caisses ! Bien sûr, vous ne vous sentez peut-être pas une âme de Victor Hugo de la fiche produit, mais la peine en vaut la chandelle. Plus un produit est explicité, mieux il sera perçu par votre acheteur. Et puis, si vous ne vous sentez pas en veine de poésie commerciale, pensez à utiliser les trucs et astuces du web 2.0. Un bon système de commentaires remplacera n’importe argumentaire commercial de qualité sans que vous ayez à taper une ligne de texte. Ce sont vos internautes qui vendront vos produits à votre place. Pensez-y !

Dans ses 10 points pour rentabiliser le design de vos fiches produits, Jakob Nielsen souligne que des pages produits mal conçues représentent 10% des défections avant le processus d’achat.
Apportez également un soin important à ce que vos descriptifs soient compréhensibles pour tout le monde. Un long descriptif, s’il est mal rédigé ou surtout, s’il adopte un langage technique trop spécifique fera fuir l’internaute. Prenez le cas de Dell, par exemple. Dell, tout le monde le sait bien, vend des ordinateurs et tout ce qui va avec : claviers, souris, écrans. Il existe toute sorte d’écrans, mais un type d’écran a retenu mon attention : le WSXGA+. Ah oui, le WSXGA ! Oui, oui… Evidemment, à moins d’être un Geek totalement fan de sites et de revues informatiques, vous n’êtes pas obligé de savoir qu’un écran WSXGA+ est un écran 1680×1050 (ou autre chose, mais peu importe, c’est l’idée qui compte). Soyez donc clair et pensez que vos acheteurs ne sont pas tous des Einstein de la tondeuse à gazon ou de l’informatique et qu’ils apprécieront grandement qu’on leur explique les choses avec leurs mots, pas ceux de l’expert que vous êtes, j’en suis bien sûr. A ce sujet, faites donc un tour sur le site d’Apple qui n’hésite pas à mettre en image toutes les résolutions d’écran de ses ordinateurs pour bien en faire sentir la différence à leurs futurs utilisateurs. Voilà un bon exemple d’information.
Encore un point à ce sujet, n’oubliez pas, qu’en terme de référencement, c’est de plus en plus le contenu qui compte. Plus y aura d’informations sur votre page produit, mieux elle sera référencée (les spécialistes ne me contrediront pas, non ?). Alors, profitez-en, accordez-vous une petite scéance d’auto-référencement tout en ajoutant du contenu informatif à vos pages produits. Et si vous avez peur des pages trop longues ou si vous manquez de place pour parler de vos produits, utilisez des onglets pour en mettre encore plus dans encore moins de place (J’appellerai ça le concept Twingo).

Les fiches produits de l’Apple Store : un exemple à recopier sans vergogne
Screenshot Apple store : product screen Screenshot Apple store 2 : comparison screen
Screenshot Apple store 3 : photos screen Screenshot Apple store 3 : insurance screen

Photo par ddl200

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.