Services financiers et réseaux sociaux

La banque en ligne fait face depuis quelques mois à une situtation concurrentielle de plus en plus tendue. La crise des subprimes est de fait passée par là. A cela s’ajoute la nette évolution de nouveaux venus sur le segment des services financiers en ligne à destination des particuliers.

Pour le cabinet Celent, la banque en ligne doit absolument s’adapter en relevant le défi de la collaboration. La créativité n’étant pas le muscle le mieux développé chez les grands banquiers, Celent leur préconise de s’inspirer des services de
trois acteurs principaux qui font la différence :

  • Geezeo
  • Prosper
  • Wesabe

Wesabe a d’ailleurs introduit des fonctions propres au réseau social. Aussi, les banques en ligne devraient-elles travailler prochainement leur intégration à des sites tels que Facebook en vue de proposer aux clients des modes d’utilisation simplifiés et des possibilités d’échanges entre internautes.

Le coeur du sujet est bien le web participatif et collaboratif :
il faut bien admettre que le web 2.0 n’est pas seulement une expression sympa utilisée à tort et à travers, ni même une théorie fumeuse sur la meilleure manière de faire du business sur le web mais que, correctement intégré dans une réflexion amont en vue d’améliorer ou d’innover sur la relation ou les services, ce concept est assez puissant pour bousculer les plus gros dinosaurus financiarus de la planète.

En outre, le cabinet d’analyse anticipe la possible arrivée de Google sur le marché de la finance en ligne, ce qui ajouterait de la complexité dans ce segment déjà bien énervé.

En effet, le tout récent réseau peer to peer Zopa interroge déjà les spécialistes face à l’émergence d’un mode de financement alternatif de plus.
zopa, make money by lending

Dans ce contexte évolutif, Celent ajoute que les prestataires financiers en ligne vont multiplier les produits et services axés sur « l’expérience utilisateur », c.a.d sur la collaboration, la discussion, et autres transactions entre internautes.

liens externes :
Etude Celent (summary)
Zopa
Wesabe
Geezeo
Prosper

3 commentaires

  1. C’est avec intérêt que je suivrais l’avancée de la banque en ligne, qui se trouve être pour moi une alternative pratique dans mon cas (patrimoine à gérer en milieu rural). J’ai visité les sites que tu propose cher "the Brain" mais ils sont tous en anglais (à quand le traducteur universel..)
    Étant déjà par ailleurs client de "l’achat en ligne", de plus en plus performant (matériel agricole et biens culturels), j’ai toujours été surpris par le manque de réactivité des banques françaises pour les comptes privées. Les procédures notamment devraient être plus simples bien que sécurisées. Je souhaite être tenue au courant des développements de ces banques en ligne, d’avance, merci. A +
    Schubert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Ghalem Ouadjed

Article de : Ghalem Ouadjed

Co – fondateur de 6PEO, je suis aujourd'hui dirigeant fondateur de Eoweo située dans le Pôle Euratechnologies. Spécialiste certifié en Web Sémantique, , je suis membre associé du Semantic Technology Institute International et membre du Semantic Web Journal. Je conserve une étroite relation avec mes partenaires américains et européens, développeurs, experts et professionnels du web afin d’être en veille sur les innovations, de lancer des web services novateurs ou de les commercialiser. L'activité de Eoweo se résume en deux points : la commercialisation de solutions en ligne innovantes en direction des services marcom des entreprises et le conseil, la formation, l'accompagnement sur les aspects liés au Web Sémantique pour les systèmes d’informations on et off line des organisations.