LINGERIE épisode 3 : Tailles/disponibilité/Réassurance

C’est toujours la fête du slip sur Capitaine Commerce, nous vous livrons cette semaine encore, un chapitre de notre dossier LINGERIE.
Une fois les premiers freins à l’achat levés, il faut aider, guider l’internaute intéressé par un produit pour que l’achat se finalise. Les sites internet utilisent toutes sortes de techniques pour compenser l’absence de vendeurs ou de conseillers physiquement présents et pour informer l’internaute sur la disponibilité du produit et l’aider à bien choisir sa taille et le rassurer pour qu’il aille jusqu’au bout du processus d’achat.
Vous avez été nombreux à consulter l’article sur Knickerpicker.com, un exemple en matière d’essayage produit virtuel.

Dossiers déjà parus :
Pour relire l’intro, cliquez ici
Pour relire le chapître 1 : Frais de port et retours, cliquez ici !
Pour relire le chapître 2 : Démonstration produit, cliquez ici !
Pour relire le chapître 3 : Tailles/disponibilité/Réassurance, cliquez ici !
Pour relire le chapître 4 : Bien présenter les coloris produit, cliquez ici !
Pour relire le chapître 5 : Valoriser le produit, cliquez ici !
Pour relire le chapître 6 : Ventes additionnelles avec produits coordonnés et associés, cliquez ici ! Pour relire le chapître 7 : Les fiches multi-produits, cliquez ici !
Pour relire le chapître 8 : Les services associés, cliquez ici !

A paraitre dans les prochaines semaines :

LINGERIE épisode 9 : La facilité à offrir/se faire offrir un produit
LINGERIE épisode 10 : Navigation « américaine » vs. navigation « séduction »
LINGERIE épisode 11 : Ergonomie et fonctionnalités intéressantes

Une fois les premiers freins à l’achat levés, il faut aider, guider l’internaute intéressé par un produit pour que l’achat se finalise. Les sites internet utilisent toutes sortes de techniques pour compenser l’absence de vendeurs ou de conseillers physiquement présents et pour informer l’internaute sur la disponibilité du produit et l’aider à bien choisir sa taille et le rassurer pour qu’il aille jusqu’au bout du processus d’achat.

Vous avez été nombreux à consulter l’article sur Knickerpicker.com, un exemple en matière d’essayage produit virtuel.

DISPONIBILITE DES PRODUITS

Difficile d’être plus didactique que Brand Alley qui propose un mode de choix des tailles très visuel, donne en plus des explications à droite et indique le nombre de produits disponibles « Plus que X produits ».

Boden affiche très clairement avec un petit tableau et une légende, la disponibilité en fonction des tailles et des coloris, mais sur des produits plus faciles.

Cela devient plus complexe quand il y a beaucoup de tailles ou de coloris. L’idée est cependant intéressante.

Lovehoney affiche dans le menu déroulant toutes les tailles, même celles qui ne sont plus disponibles. La couleur rouge est peut-être un peu trop voyante et représente en général une alerte (gris, c’était mieux pour indiquer que le produit n’est plus disponible), mais au moins on peut visualiser toute l’ampleur de la gamme et éventuellement attendre que la taille ou le coloris souhaité soit à nouveau en stock.



3Suisses a eu l’excellente idée d’afficher le type de point de livraison pour le type d’article. Dommage que ce ne soit pas plus visible.

Figleaves : certainement une des présentations les plus ergonomiques et faciles à comprendre. La taille la plus courante est affichée par défaut, les couleurs et la disponibilité sont indiquées par du texte cliquable (il manque peut-être un petit carré coloris). Si l’on clique sur le coloris, il apparait dans le zoom.

GUIDE DES TAILLES

Figleaves offre un guide des tailles détaillé et en image pour aider à bien choisir le produit

Boden présente non seulement le guide des tailles, mais aussi les dimensions du vêtement (poitrine, taille, hanches) selon chaque taille. Il suffit ensuite de comparer avec un produit que vous avez déjà dans votre armoire pour bien choisir votre taille. Il fallait y penser ! En plus de rassurer l’acheteur, cela diminue certainement fortement le taux de retour et le nombre de commandes d’un même article en plusieurs tailles. Ces infos doivent être disponibles chez bon nombre de distributeurs, cependant on préfère présenter l’information taille standard (38, 40, 42, etc.) en se disant qu’on rend service au client en simplifiant au maximum.

 

Sur le site Glam Outlet le guide des tailles s’affiche directement dans l’espace du visuel principal. Difficile de passer à côté de l’information.


Avec Yoox le choix des tailles facile avec de gros boutons taille. De plus, un texte donne la conversion des tailles UK, IT par ex.


REASSURANCE

Après que l’on ait aidé l’internaute à bien choisir sa taille, rien n’empêche de le rassurer encore plus.

Lovehoney par exemple, mise à fond sur sa fiche produit pour convaincre et rassurer. Contrairement à la fiche très épurée de Topshop par exemple, on y trouve beaucoup de photos produits, des videos explicatives, l’indication du numéro de téléphone si on ne veut pas passer par le web, des informations sur la livraison, le paiement, etc. C’est un peu le « Téléachat du web ».

Bref, si vous n’avez toujours pas commandé votre string qui tient tout seul et qui fait aussi office de serre-tête, c’est que vraiment, vous savez déjouer tous les pièges marketing des experts en VàD.


American Apparel se veut aussi proche et convaincant de ses internautes. On indique par le « Press alert » que le produit est valorisé dans tel et tel magazine, l’avis et le nombre d’avis des consommateurs est indiqué.

De plus, si vous lisez attentivement les descriptifs des fiches produits, vous vous apercevrez qu’ils donnent des conseils et indications très précises que pourrait donner un vendeur en magasin exemple pour Unisex Thermal Wear « Stain removers cannot be used on Fluorescent colors » ou encore « Women may prefer to order one size smaller. »

Voir les autres chapîtres du dossier lingerie

INTRO
LINGERIE épisode 1 : Frais de port et retours
LINGERIE épisode 2 : Démonstration produit
LINGERIE épisode 3 : Tailles/disponibilité/Réassurance
LINGERIE épisode 4 : Bien présenter les coloris produit
LINGERIE épisode 5 : Valoriser le produit
LINGERIE épisode 6 : Ventes additionnelles avec produits coordonnés et associés
LINGERIE épisode 7 : Les fiches multi-produits
LINGERIE épisode 8 : Les services associés

A paraitre dans les prochaines semaines :
LINGERIE épisode 9 : La facilité à offrir/se faire offrir un produit
LINGERIE épisode 10 : Navigation « américaine » vs. navigation « séduction »
LINGERIE épisode 11 : Ergonomie et fonctionnalités intéressantes

Sur le même sujet, lire aussi :
Michel Vedette de Dim Dance Club est-il plus beau que Capitaine Commerce ? A vous de juger chers lecteurs !
KnickerPicker : déshabillez-moi ou plutôt, habillez-moi !
Site du jour osCommerce : Yobaparis
Une boutique qui en a : vizeau.com

5 commentaires

  1. Bravo, excellent dossier. L’étude notamment sur les disponibilité apporte beaucoup d’informations et d’idées. On constate tout de même que l’information sur l’état du stock produit est systématiquement affichée.
    L’e-commerce du retail est-il un bon élève de la vente en ligne ?
    De même on peut voir que ce secteur sait rebondir sur ce qui était il y a encore quelques années un de ses principaux freins, à savoir la démonstration du produit VS l’essai en boutique : visuels sous toutes les faces, vidéos, guide approfondi des tailles.

  2. Merci Olivier,
    Le retail n’est pas forcément un bon élève de la vente en ligne car ces acteurs gardent leurs réflexes magasin. C’est très bien pour bien s’inspirer des méthodes de vente testées et éprouvées sur les lieux de vente physiques, par contre, comme l’e-commerce est également lié à la technique, il faut avoir cette double notion marketing-technique pour faire un bon site e-commerce. Il y a quand même quelques bonnes idées.
    Pour les démos, il y a effectivement du progrès, mais je trouve qu’on est encore beaucoup sur de la séduction et moins sur une communication technique. Peut-être que c’est ce qui marche, mais je ne suis pas certaine que tout le monde aime porter de beaux sous-vêtements s’ils sont inconfortables. J’ai découvert par exemple que Chantelle avait une super méthode de vente pour ces magasins et qu’il y a une petite video sur leur site (plus moyen de trouver la video sur leur site, mais je vais finir par la retrouver). C’est vraiment une "éducation" des clients sur les aspects techniques et esthétiques du soutien-gorge.

  3. Bonjour,

    Les "photos produits" sont les différentes facettes du produit. Finallement on nous montre l’article sous tous les angles un peu comme on le ferait dans le commerce traditionnel. La seule chose qui manque dans les photos de produits lingerie, par exemple, sont des vues presques mascroscopiques du produit qui pourraient venter la solidité de l’attache, la finition des coutures ou encore le confort des bretelles ou des bonnets. Car finalement, les photos des produits lingerie cherchent à vendre une image plutôt qu’un produit pour carricaturer : "voici la poitrine que vous aller avoir avec ce soutien gorge". Je pense qu’une approche complémentaire accès sur la qualité propre du produit pourrait être une idée intéressante.

    Merci pour votre article.

  4. Merci pour ton commentaire. Effectivement, on est tous d’accord là-dessus et on attend avec impatience un discours "technique" concret. Peut-être que les marques ont peur que ça ne marche pas.
    Ce que tu décris, c’est exactement ce que Chantelle met en place dans ses magasins en propre (les echos du 23/11/07 en P12 : http://www.lesechos.fr/info/meti...

    Par contre, sur le web, je n’ai vraiment pas trouvé grand-chose alors qu’on pourrait aller beaucoup plus loin dans le conseil sur ce support.

    Hot Milk, une marque de lingerie sexy pour femmes enceintes donnent quelques conseils en plus comme le fitting room :
    http://www.hotmilklingerie.co.nz...
    et des conseils aux messieurs pour offrir de la lingerie : http://www.hotmilklingerie.co.nz...

    Sinon, je vous ai trouvé une parodie d’une pub aubade sur les leçons de séduction. C’est assez explicatif :
    http://www.wideo.fr/video/iLyROo...

    Ou sinon, toujours dans la pseudo démo, on a Kylie Minogue qui démontre que Agent Provocateur est la marque de lingerie la plus sexy du monde :
    http://www.wideo.fr/video/iLyROo...

    Mais toujours aucune démo, video ou explication détaillée et sérieuse. Du conseil éducatif en quelque sorte.

  5. très bon article , après il est difficile dans de nombreux secteurs d’assurer un service de qualité car comme vous le stipulez il n’ y a plus de gens comme dans les boutiques … forcément il y a une détérioration du service . Ceci est valable pour tous les secteurs .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Ergonomiks

Article de : Ergonomiks

Vanessa Dupont AKA Ergonomiks : la délicieuse Vanessa a été chef de projet pendant 5 ans en Web Agency, puis a rejoint La Redoute (animation commerciale et optimisation du site web). Elle est désormais consultante indépendante pour Agence Valeane, une agence de conseil.