L’hebergement vert voit l’avenir en rose

L’hébergeur (ou provider) est un animal gourmand en énergie. Il a besoin de s’alimenter à longueur de journée et le cri qu’il lance comme une promesse à la face de tous les webmasters est « 24/7 ».
L’éclairage, la climatisation, les machines veillisantes consommatrices d’énergie comme celles moins coûteuses à l’achat, les langages de programmation (php, asp,…) qui puisent encore plus de ressources (hé oui!…Le web 2.0 est un vilain glouton), tout est réuni pour classer ces prestataires parmi les mauvais élèves en matière de respect de l’environnement.

AISO (Affordable Internet Services Online) est un hébergeur américain hors du commun par le fait qu’il a pensé très tôt (1997) son mode de fonctionnement avec un principe unique et permanent : le respect et la préservation de l’environnement.

Ce n’est pas vraiment un hasard si ce provider est situé en Californie et si A. Schwarzenegger est non seulement le maire de cette ville mais aussi président du très influent Conseil de Défense de l’Environnement (EDF).

En effet, depuis l’arrivée de Schwartzy, l’éco business s’est sérieusement développé en Californie.

Et AISO a multiplié ses efforts.
Lorsque vous visiterez leur site Web vous découvrirez l’ensemble des moyens que l’équipe met en oeuvre pour faire la différence avec cette volonté d’associer la qualité de service à une économie de technologies et de techniques sur tous les plans : 120 panneaux solaires permettent de capter l’énergie qui sera ensuite consommée et stockée dans des batteries. L’éclairage est obtenu par quelques 7 tubes solaires  auxquels s’ajoutent celui des LEDs lorsqu’il fait nuit, le système de refroidissement, les processeurs et jusqu’à la gestion du nombre de serveurs utiles, tout converge vers un but ultime qui se traduit par l’économie de CO2.

Ainsi, AISO réalise une économie de 10 Kg de CO2 par an, l’équivalent de 3,5 acres d’arbres plantés par année.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il s’agit là d’une véritable stratégie. L’ensemble de la prestation est pensée pour proposer un service compétitif à partir d’une combinaision astucieuse de technologies de pointe. Au bout de la chaîne se trouvent les webmasters qui doivent faire un choix…si possible responsable.

 

liens externes :

AISO

Ikoola (éco hébergeur français)

11 commentaires

  1. AJAX ne minimise t’elle pas les charges du serveur puisque les appels concernent uniquement ce qui doit etre rechargé, que le reste a lieu coté client

  2. @max : ca depend des cas. faut que je retrouve l’etude. mais en general oui.

    par contre question economie d’energie ca doit etre minime.

  3. @max : effectivement l’AJAX n’est pas cité parmi les langages gloutons. Ceci dit je conçois mal qu’une offre d’hébergement se refuse à supporter les quelques langages cités plus haut.

  4. Certes Jean-Yves. L’idée c’est qu’à qualité de service et coûts égaux, il est possible aujourd’hui d’opter pour des hébergeurs qui consomment l’énergie dont ils ont besoin de manière plus « rationnelle » et cela en fonction d’un objectif qui est la réduction du niveau de CO2. Encore une fois c’est une question de choix 🙂

  5. Un hébergeur qui me semble pas mal du tout est http://Infomaniak.fr il est en suisse, tourne à l’énergie verte et a une charte écologique en béton.

    Du coup on assiste à la prolifération d’offres super intéressantes du genre http://www.graphtic.com

    c’est une asso partenaire d’infomaniak qui propose inclue dans son offre de création de sites web des éco solutions le tout pour des tarifs très raisonnables je vous invite à y faire un tour !
    comme quoi les agences web vertes ne sont pas loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Ghalem Ouadjed

Article de : Ghalem Ouadjed

Co – fondateur de 6PEO, je suis aujourd'hui dirigeant fondateur de Eoweo située dans le Pôle Euratechnologies. Spécialiste certifié en Web Sémantique, , je suis membre associé du Semantic Technology Institute International et membre du Semantic Web Journal. Je conserve une étroite relation avec mes partenaires américains et européens, développeurs, experts et professionnels du web afin d’être en veille sur les innovations, de lancer des web services novateurs ou de les commercialiser. L'activité de Eoweo se résume en deux points : la commercialisation de solutions en ligne innovantes en direction des services marcom des entreprises et le conseil, la formation, l'accompagnement sur les aspects liés au Web Sémantique pour les systèmes d’informations on et off line des organisations.