Mabito.com : champion d’Allemagne de l’ergonomie

En Allemagne, on s’intéresse aussi de près à l’ergonomie des sites e-commerce. Cette année, c’est Mabito.com, un marchand d’articles de loisirs de jardin, qui s’est vu décerné le Shop Usability Award 2008.

Voilà peut-être un site qui pourra servir à de nombreux architectes d’information, même sans comprendre l’allemand (c’est ce qui fait la force d’une bonne utilisabilité).

Pas de solution universelle en utilisabilité

Attention toutefois, j’aime bien le rappeler, il n’existe pas en utilisabilité de « solution universelle ». Autrement dit, si le menu de navigation de Mabito (grands boutons contrastés avec un « phrasé » ou « wording » court) fonctionne très bien ici, il n’est pas dit que ce choix pourra être adapté à un site comprenant plusieurs milliers de références au catalogue (ce qui ne semble pas être le cas de Mabito).

Rapide analyse

Pas de fioritures

Regardez bien l’ensemble. Vous découvrirez que Mabito a banni toute fioriture graphique qui pourrait égarer le regard. J’aime notamment l’accès aux fonctions transversales du site (« Warenkorb, Merzkettel, Mein Konto », respectivement « Panier, favoris et Mon compte ») symbolisées par des icônes simple, mais fortes et extrêmement visibles. Petit plus : ajoutez un article au panier et vous le verrez signalé par un lien « flashy » vert foncé sur vert clair.

Des choix étonnants

Etonnamment, il n’y a pas de sous-menus ou de menus déroulant sur Mabito. C’est intéressant quand on sait que cette fonctionnalité n’est pas toujours facile à utiliser par des populations comme les seniors. Et encore plus curieux, le menu catalogue est décliné à la fois horizontalement et verticalement.

Autre curiosité : la grande image sous la barre de menu n’est pas cliquable et oblige à utiliser la barre d’ascenseur afin de dévouvrir le véritable contenu (plutôt classique) de la page d’accueil.

Design épuré

Ce qui saute aux yeux sur Mabito, c’est l’absence ou presque de design. Hormis le logo et le choix de la couleur verte omniprésente, rien ne pourrait distinguer Mabito d’un autre site. Toute l’information visuelle est portée par la mise en page et les photos des produits. L’attention de l’utilisateur s’y concentre donc naturellement et c’est sans doute ce qui est recherché ici.

Conclusion : des bonnes idées à étudier

Encore une fois, je le rappelle, ce qu’on trouve sur Mabito ne peut être appliqué tel quel. Ce qu’il faut en retenir, ce sont les principes : simplicité de la navigation, visuels épuré, mise en page portée par le contenu. Attention également aux différences culturelles : ce qui peut fonctionner en Allemagne peut ne pas forcément fonctionner en France (les français, contrairement aux allemands, aiment peut-être plus des designs plus riches, plus habillés ou plus décorés).

8 commentaires

  1. OK Captain’.. mais en même temps il ne faut pas oublier que les Allemands sont loin d’avoir le même sens du design que nous (sans jugement de valeur, s’entend !). Les juger avec notre grille de lecture du design n’a aucun sens (ou plutôt si: un contresens!)

    Les différences de perception sont énormes, à commencer par la façon d’interpeller le visiteur: tutoiement de rigueur en Allemagne dans presque tous les discours commerciaux B2C (plaquettes, site web, etc..) alors que chez nous, soit on « neutralise » soit on adopte plutôt le vouvoiement.

    Et -en dehors du design- presque tout est différent là-bas.. sauf bien sur ce qui est pareil. 😉

    PS: petit clin d’oeil appuyé: » je connais très bien votre pays: j’ai lu sept fois Tintin au Tibet… »

  2. Je suis extrêmement surpris que ce site soit ce qui se fait de mieux en Allemagne en terme d’ergonomie. Je doute que les prétendants au titre aient été nombreux.

Répondre à Colas Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.