Mon e-commerce, mon blog et moi

Même si Fred Cavazza prédit leur déclin, les blogs restent tout de même un des premiers et un des meilleurs outils de promotion de votre e-commerce. Mais attention ! Si en apparence, il est facile de créer un blog – 5mn, montre en main, avec WordPress – le maintenir, le faire vivre demande une bonne quantité d’efforts qu’il serait dangereux d’ignorer.

Pourquoi bloguer ?

Obtenir du référencement : il est de notoriété publique que les blogs, surtout s’ils sont bien achalandés en contenus écrits, se référencent bien. C’est vrai et c’est déjà au moins une bonne raison pour commencer à bloguer.

Montrer une expertise : les blogs sont, en général, des outils d’experts. Ils vous permettent de montrer que vous vous intéressez à l’actualité de votre profession – et c’est plutôt facile de trouver de l’information aujourd’hui avec Internet – et que vous avez une position, un avis éclairé sur des questions qui peuvent préoccuper vos clients. En écrivant un blog, soit en reprenant des articles d’actualité, soit en composant vous même des fiches conseils, par exemple, vous montrerez à vos clients que vous n’êtes pas seulement leur prestataire de service, mais en plus un véritable spécialiste à l’heure du temps de votre métier. C’est plutôt important.

Se cultiver : c’est tout bête, mais accomplir régulièrement l’effort de « coucher sur le papier » des informations d’intérêt et pour vous et pour vos clients, vous oblige à accomplir une sorte de gymnastique mentale qui enrichira effectivement votre propre savoir-faire. Ca non plus, ça n’est pas négligeable.

Gagner de la notoriété : le blog est un outil très personnel. La notoriété d’un blog s’attache surtout à celui qui en est l’auteur (j’ai un copain qui appelle ça du « personal branding »). Si vous travaillez pour une marque, ne pensez donc pas que le blog soit le meilleur moyen d’en faire la promotion.

Mais toutes ses belles promesses dissimulent également des difficultés qu’il ne faut pas négliger.

Bloguer demande beaucoup de temps : entre le temps de veille -lecture de flux RSS – et le temps de rédaction, un bon billet peut requérir parfois plusieurs heures de votre précieux temps, plus, parfois, si vous vous sentez une âme de littéraire. N’oubliez pas non plus qu’un blog, pour pouvoir être efficace, demande au moins une à deux publications hebdomadaires. Autrement dit, si vous êtes quelqu’un de déjà très occupé, considérez la possibilité de déléguer cette activité à une personne de votre société (en lui dégageant du temps) ou bien carrément confier cette mission à un prestataire extérieur.

Pire encore. N’oubliez pas non plus qu’un blog lui même doit être « promu ». Autrement dit, non seulement, il va vous falloir écrire, mais il va aussi vous falloir faire connaître le blog. Et ici, il ne s’agit pas de payer pour acheter des liens payants, mais bien de se montrer actif dans la blogosphère : en commentant, en répondant aux commentaires, etc.

Bloguer peut être très frustrant : ne vous attendez pas, comme sur Presse-Citron ou chez Fred Cavazza, à voir déferler les commentaires à chaque billet. Statistiquement, ceux-ci n’apparaissent qu’à partir d’un certain niveau de trafic. Si vous n’êtes pas déjà une personnalité connue du monde du e-commerce, il vous faudra donc « ramer à vide » pendant un certain temps avant de pouvoir avoir des retours. Le chemin est donc long et nombreux sont ceux qui se découragent en route (accessoirement, si vous ne maintenez pas régulièrement votre blog, ne l’abandonnez pas à lui même et pensez à l’effet que fera sur vos clients un blog dont le dernier billet remonte à l’année précédente : c’est le même que celui de découvrir un cinéma abandonné en ville. On n’a pas envie d’y rentrer).

Quelques questions avant de se lancer dans un blog

Sans trop vous prendre la tête (ça dépend de la taille de votre entreprise), avant de vous lancer dans un blog, considérez donc ces quelques questions :

  • de quoi allez-vous parler ?
  • avez-vous vraiment le temps ou le budget pour entretenir un blog ?
  • le ROI (très difficile à mesurer) de votre blog ne mériterait-il pas d’autres investissements plus prioritaires ?

Ce billet m’a été inspiré par ma propre expérience personnelle qui n’est donc que le reflet de ma perception de la chose. Aussi n’hésitez pas à l’amender et à y ajouter vos propres réflexions.

14 commentaires

  1. un billet trés réaliste…

    Mes quelques retours aprés quasi 2 ans de blog :
    – envisager le blog comme une course de fond, pas comme un sprint
    – persister: le travail paie toujours !
    – ne pas se décourager
    – ne pas sous estimer le temps que cela prend

    jc-Qualitystreet

  2. @capitaine : T’es en forme incroyable aujourd’hui dit donc ! 3 posts dans la journée, alors que vu la soirée d’hier j’aurai plutôt cru que ce serai le comatage.
    @ jc : excellente analogie que la course de fond.

  3. Je plussoie pour la gymnastique mentale ! Et si vous êtes comme moi (nous), que vous avez pleins de choses à raconter mais que vous ne trouvez pas les mots pour vous expliquer clairement… ça peut prendre nettement + que de bonnes heures :S

    Le mieux étant d’essayer de coucher ses idées avec une carte heuristique, c’est un bon exercice aussi =)

  4. Je rajouterai une question fondamentale avant d’ouvrir un blog : Pourquoi ? Qu’est ce que j’en attends ? Si vos attentes sont importante, je ne pense pas qu’il faille procéder à l’install de wordpress meme pour les 5Min que cela prend

  5. Très bon article surtout très juste sur le travail et le temps que ça demande.
    D’après mes calculs environ 1/1000 visiteurs écrivent un commentaire.

  6. @jayer : on est effectivement pas loin, entre 1/1000 et 1/2000. Tout dépend du type de billet et du moment ou il est posté.

  7. Dans « pourquoi bloguer », j’ajouterais  » pour humaniser l’entreprise ». La rendre plus proche de ses clients. Voir le blog de Roche sur le cancer du sein, animé par Sophie Kune, par exemple.
    Ca c’est pour les grands groupes. Pour les plus petits, effectivement le référencement est un bon moteur. (jeu de mots…)
    Et en plus, quand on devient un blogueur célèbre, on se fait copier par les grandes banques qui utilisent des supers héros avec des collants verts pour promouvoir leur produits d’assurance. 😉
    (personne n’a encore fait la remarque ou j’ai loupé un épisode?)

  8. @StephanieW : oui, j’ai vu la pub de je ne sais plus quel assureur, mais je ne pense pas que ce soit une copie (ça m’étonnerait, bien que ça me ferait plaisir si c’était le cas).
    En tout cas, je ferai bien un jour un billet sur les super héros et le e-business.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.