Page « Qui sommes-nous ? » : soignez votre présentation

Dans la famille des pages qui semblent ne servir à rien, mais qui servent beaucoup, je demande la page « Qui sommes-nous? »

Croquis de page About us., originally uploaded by geraldine..

C’est dans l’Alert Box de septembre (la newsletter mensuelle de Jacob Nielsen, le virulent petit ergonome chauve à lunettes) que tous les secrets de cette page, en apparence anodine, nous sont révélés. Je m’en ferai ici, non pas le traducteur, mais l’interprète afin de voir comment des préconisations énoncées on peut établir quelques règles concernant les sites de e-commerce.

Quelques principes de base

« A propos », « A propos de » OU « Qui sommes-nous ? »

Encore une fois, ne réinventez pas la poudre (ou l’eau chaude, ou la roue,…). Pour parler de votre société, pas la peine d’aller chercher des termes alambiqués : un lien simple intitulé « A propos » ou « A propos de {nom de votre compagnie} » sont globalement reconnus par l’ensemble des internautes (Attention, il s’agit ici d’une traduction littérale de « About us » qui est couramment utilisé sur les sites américains. Le terme « Qui sommes-nous ? », en français, pourrait me semble-t-il fonctionner aussi bien).

Evitez les libellés imprécis ou peu usités

A contrario, Nielsen nous donne l’exemple d’un lien qui aurait été intitulé « Info Center », beaucoup moins évident. En français, un terme comme « informations » serait, par exemple, trop flou pour faire comprendre à l’internaute la corrélation avec les informations sur votre société. Evitez donc les libellés imprécis, peu usités ou pas en rapport direct avec le contenu de la page.

Utilisez 4 niveaux de détails

Selon Nielsen, la page d’information d’une société devrait contenir 4 niveaux de détail :

  1. Le slogan ou la baseline : il doit être situé sur la page d’accueil et bien sûr résumer du mieux possible ce que vend ou fait votre société
  2. Le résumé : 1 ou 2 paragraphes au sommet de la page « A propos » qui doivent résumer l’activité de votre société et ses réalisations principales (dans le cas du e-commerce, on pourra donner un bref historique de la société)
  3. Les chiffres : cette section doit suivre la précédente et donner quelques chiffres essentiels sur votre société (nb de clients, année de fondation, CA, etc.)
  4. Les informations détaillées : page optionnelle pour donner encore plus d’informations pour des lecteurs plus spécialisés ou avertis (les journalistes ou des investisseurs, par exemple)

Comme vous pouvez le constater, cette répartition de l’information sur votre société forme une pyramide inversée dans le détail d’informations fournies. Pourquoi cela ? Pour ne pas embarrasser le lecteur moyen avec trop d’informations, des informations dont il n’aurait pas besoin, s’il n’est qu’un simple acheteur. Pour pouvoir le laisser, sans se sentir oppressé, s’enfoncer dans la jungle de vos chiffres.

Votre baseline doit décrire précisément votre offre

La baseline doit impérativement décrire en quelques mots votre offre. Elle ne doit être ni trop longue, ni trop courte. Si pour les grandes sociétés, elle a, en général, été soigneusement définie par une agence de communication, pour les autres, elle requiert une véritable réflexion.

Exemples :

Pourquoi parler de vous ?

Pour vos clients avant tout, mais pas que eux. Pensez également aux professionnels qui pourraient avoir intérêt à en savoir plus sur votre activité. Voici quelques exemples :

  • Des nouveaux venus dans votre domaine et qui sont à la recherche d’un partenaire commercial
  • Des journalistes qui écrivent un premier article (en bien, j’espère) sur votre société.
  • Des investisseurs qui ont entendu parler  de votre société et qui souhaitent obtenir plus d’informations sur elle.
  • Des chercheurs d’emplois qui veulent répondre à une de vos offres et souhaitent en savoir plus sur votre société

Les e-commerçants plus concernés que la moyenne

Ainsi que le souligne Jacob Nielsen, les sites de e-commerce en particulier nécessitent de bichonner leur « Qui sommes-nous ? ». Plus sensible à la confiance que n’importe quel autre type de site, la page « Qui sommes-nous » renforce sa crédibilité, sa réalité face à des utilisateurs qui ne vous connaissent peut-être pas de prime abord.

Expliquez ce qu’est votre société est vraiment important

La crédibilité est un des aspects essentiels de la confiance sur le web où même les plus grandes sociétés ne peuvent pas être représentées plus que par quelques photos et quelques textes (notez à quel point le web est égalitariste dans ce domaine et notamment le fait que des petites société peuvent aisément faire croire à plus d’importance qu’elles n’en ont réellement). Expliquer qui vous êtes, d’où vous venez compte donc vraiment, comme tout simplement une présentation du ou des dirigeants de la société.

« In any conversation, saying who you are and what you do is basic to good manners. In business, it’s also good to establish credibility and respect by explaining your company’s origins, how you view your business, and how you relate to the community. »

Le Web étant un média extrêmement déshumanisé, il est donc indispensable d’y réinjecter un peu de la « chair » qui est naturellement recherchée par les utilisateurs et qui renforcera votre image auprès d’eux.

15 commentaires

  1. A la lecture de ce billet je me dis que je ferai peut-être bien de me pencher sur cette page.

    Il y a surement moyen de l’améliorer. Merci pour cette piqure de rappel.

  2. Merci pour cette piqûre de rappel comme dit Ghislain, Je doit le faire pour mon site marchand : bonbon-candy.fr, mais c’est assez difficile de parler de soit. D’autre part ce billet m’a permis de découvrir la chouette boutique de Ghislain, que je vais mettre sur all-boutiques.

  3. Un article interessant qui pourrait me donner une ligne directrice dans la création de la page « a propos » .

    Merci pour ce billet !

  4. \ »La crédibilité est un des aspects essentiels de la confiance sur le web !\ » oui je confirme. Personnellement j\’ai travaillé sur des sites sans numéros de téléphones et d\’autres sans numéros. J\’ai constaté que le flux est assez important pour les sites crédibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.