Blog vs réseaux sociaux. Qui influence le plus ? (suite)

Je me permets encore une fois de revenir sur cette histoire de blogs évoquée la semaine dernière (Les blogs sont-ils plus influents que les réseaux sociaux ?) avec des chiffres à l’appui (ce qui fait vachement plus sérieux). Ce qui suit est l’adaptation de Blogs Influence Consumer Purchases More than Social Networks, trouvé sur Marketing Charts.

Aux US, la moitié des internautes lisent des blogs. Mais que fait donc l'autre moitié ?
Aux US, la moitié des internautes lisent des blogs. Mais que fait donc l'autre moitié ?

Les internautes américains font plus confiance aux blogs qu’aux réseaux sociaux

C’est ce qui ressort principalement de l’enquête :

  • les lecteurs fréquents de blog (plus d’une fois par mois), soit 20% des lecteurs de blogs, font plus confiance aux contenus des blogs qu’à ceux des réseaux sociaux pour faire des décisions d’achat.
  • 50% des lecteurs de blogs les trouvent utile pour se faire une opinion

Les produits high-tech sont ce qui les intéressent le plus

Et qu’est-ce qui intéresse ces internautes américains (en dehors des produits hight-tech qui sont artificiellement surreprésentés : 35%) ?

  • les médias et les divertissements (15%)
  • les jouets, les jeux, les articles de sport (14%)
  • les voyages(12%)
  • l’automobile(11%)
  • la santé (10%)

Les blogs de niche pèsent plus lourd

Ce n’est pas trop surprenant, mais plus le blog est spécialisé sur une niche, plus il est influent : 56% des utilisateurs ont effectué leur décision d’achat sur un blog spécialisé

Les blogs en général sont plus influents dans le processus d’achat

Le poids des blogs dans le processus d’achat (de l’intention à l’acte d’achat lui même) est de plus en plus influent. Parmi les utilisateurs affirmant avoir fait confiance à un blog pour leur décision d’achat, 52% prétendent que ce blog a joué un rôle critique dans le moment où ils ont décidé d’effectuer réellement l’acte d’achat.

Et agissent à tous les niveaux

Que peut faire les blogs dans l’esprit d’un internaute ? Voilà les réponses :

  • Choix d’un produit un d’un service: 21%
  • Affiner un choix: 19%
  • Poser des questions, obtenir des renseignements complémentaires: 19%
  • Découvrir un produit ou un service: 17%
  • Rassurer: 14%
  • influencer un achat: 13%
  • Effectuer un achat: 7%

Les blogs donnent plus de crédit à la pub

Pour les lecteurs fréquents, la publicité sur les blogs sont sur un pied d’égalité avec les liens sponsorisés sur le moteurs de recherche et par conséquent, la pub sur les blogs est plus fiée que la pub sur les réseaux sociaux

  • 25% de ces lecteurs font confiance aux pubs qu’ils lisent sur des blogs contre 19% pour les liens dans les réseaux sociaux

Les blogs sont des incitateurs à l’action

  • 40% des lecteurs de blogs ont résolu d’entreprendre quelque chose après avoir lu blog
    • 50% si ce sont des lecteurs fréquents
  • 17% vont lire des recommandations en ligne
  • 16% vont chercher plus d’infos sur un produit ou un service
  • 16% ont visité le site d’un fabricant ou d’un marchand

Ils sont plus utilisés que la recherche pour découvrir de nouveaux contenus

Les lecteurs de blogs fréquents (38%) utilisent beaucoup les blogs pour découvrir d’autres contenus sur d’aures blogs, devant une recherche dans un moteur de blog ou un moteur de recherche classique

  • 38% utlisent les blogs pour découvrir de nouveaux contenus
  • 34% un moteur de recherche classique
  • 11% moteur de recherche de blog

Pour les lecteurs fréquents, un bon lien vaut autant qu’une recommandation par une personne (39% des gens qui ont répondu à l’enquête)

Les blogs sont lus « en grappe »

Les lecteurs de blogs lisent rarement un blog isolément, bien au contraire. Chaque blog est utilisé comme une partie d’une conversation, d’un tout global, constitué par un ensemble de blogs

  • Preque la moitié (49%) des lecteurs de blogs et 71% des lecteurs fréquents lisent plus d’un blog par session

Les blogs rivalisent avec les moteurs de recherche

« Pour une partie des utilisateurs du web, les blogs rivalisent avec les moteurs de recherche en tant qu’outil de navigation, ce qui a des conséquences vraiment intéressantes pour les annonceurs », affirme Rob Crumpler, PDG de Buzzlogic.

Savoir identifier les blogs influents est un enjeu crucial pour les annonceurs

« Les blogs deviennent comme des guides de confiance, dirigeant les internautes qui cherchent des informations spécifiques vers des centre d’intérêts en ligne. Etre capable d’identifier où cela se passe dans la blogosphère nous offre une vue sur les intentions des utilisateurs et une moyen de mieux cibler la publicité vers une audience qualifiée. C’est une bonne nouvelles pour les publicitaires qui cherchent à optimiser leurs rendements dans l’environnement d’aujourd’hui ».

Il fô bloguer

A l’instar de Dany Boon (grand marketer s’il en est) qui disait qu’il fallait lire, il fô bloguer. Qu’attendez-vous donc pour :

  1. créer un blog
  2. buzzer dans la blogosphère ?

Mais comme l’ont soulignés certainement beaucoup d’autres avant moi, les blogs ne sont qu’une partie des réseaux sociaux, même si elle est sûrement la plus influente.

Plus d’infos sur le même sujet sur le web :

  • Le Blog de Cédric Deniaux : Cédric de Feedback 2.0 vous dit et vous le répète « il faut utiliser les médias sociaux »
  • Mediasociaux.com :  un blog de Fred Cavazza avec Cédric Deniaux, pas forcément orienté marketing ou e-commerce, mais bon pour comprendre les mécanismes à l’oeuvre sur le ouaibe

Et pour le vieux qui n’ont pas Internet : des livres, des tas de livres :

17 commentaires

  1. Une idée qui me vient en lisant cela : quel est l’avenir de la publicité sur les blog (pour ceux qui veulent en faire une activité ;-)).

    J’ai le sentiment que si :
    un blog = une personne (sinon le blog devient web mag)
    alors
    un blog = un annonceur

    Si le blogueur essaie de travailler avec différents annonceurs son contenu va s’affadir sur le long terme et sa crédibilité va décroîte (ou il va entrer en conflit avec ses annonceurs).

    Il me semble que le seul moyen pour le blogueur de continuer a développer une relation de confiance avec ses lecteurs est de faire « corps » avec son annonceur : il doit notamment en assumer les défaut (et les réclamations) …

  2. @Laurent : je pense que si le blogueur veut parer à l’écueil du « lissage de son contenu » pour cause de plusieurs annonceurs, il doit définir au préalable une charte de rédaction de ses billets. Il doit s’accorder une liberté que les journalistes n’ont pas et il doit faire comprendre à ses annonceurs que son rôle n’est pas de réécrire des communiqués de presse.
    Au contraire, il doit pouvoir avoir un oeil critique sur les sujets qu’on lui demande. Il doit garder une certaine authenticité ou fraîcheur. Reste à savoir ce que cela veut dire :
    – critiquer, mais de manière constructive, l’offre ou le produit d’un annonceur
    – pouvoir éviter un ton institutionnel
    – pouvoir refuser d’écrire un billet

    C’est évidemment un vaste débat.

  3. > il doit définir au préalable une charte de
    > rédaction de ses billets. Il doit s’accorder
    > une liberté que les journalistes n’ont pas et
    > il doit faire comprendre à ses annonceurs que son
    > rôle n’est pas de réécrire des communiqués de
    > presse.

    100% d’accord, mais cela exclue de facto un nombre importants d’annonceurs me semble-t-il, les gros auront du mal a jouer le jeux de peur du risque d’image.

    Voir à ce sujet les mesaventures de Samsung avec Veuve tarquine :
    http://embruns.net/logbook/2006/10/24.html

  4. Ping : pligg.com
  5. Heureusement que les gens ne lisent pas un seul blog de manière isolé car l’inconvénient est qu’on ne peut pas être forcément sûr des sources des informations données à moins que le blogueur nomme la source. Merci pour cet article intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.