OpenId pour le e-commerce. Faut-il y aller ?

OpenID est un standard d’identification indépendant. Voyons voir si ça peut intéresser les e-commerçants que nous sommes.

Windows Live adopte OpenID

Ce n’est pas une petite news que celle qui est tombé sur mon téléscripteur il y a quelques jours : Microsoft annonçant que ses 400 millions d’utilisateurs Windows Live (ensemble des services Microsoft en ligne) allaient pouvoir se connecter avec leur compte sur des sites offrant OpenID comme système d’identification.

Mais c’est quoi OpenID ?

Souvenez-vous (OpenID, Spoonkey et cartes d’identité numériques pour le e-commerce), OpenID peut fournir un identifiant unique à chaque internaute lui permettant de se connecter sur tous les sites utilisant ce format d’authentification.

Un format en passe de devenir un standard

Aujourd’hui ce format est réellement en passe de devenir un standard avec son adoption par Microsoft. Rappelez-vous. En février, les plus grands (Yahoo, Google, Microsoft et d’autres) installaient leurs représentants aux conseil d’administration de la Fondation OpenID. Pire encore ! (en fait, c’est « mieux encore »), Google vient de lancer sa propre API (bibliothèque de programmation) dédiée à Open ID. Cela ne veut pas encore dire que les comptes Google soit compatible Open Id, mais on ne devrait pas tarder à y arriver.

Oui, bien, mais c’est encore un truc d’américains, non ?

En fait non, puisque la plupart des utilisateurs français de Yahoo, MSN et bientôt Google auront de fait un compte OpenID. Ce n’est donc plus un truc de geek, mais bien un vrai truc d’informaticien qui sert vraiment à quelque chose et tout le monde va en avoir un !

Déjà adopté par les plus grandes marques Open Source

En tout cas, si votre site tourne sous une solution open source, vous pouvez être certain qu’elle a déjà ou va très prochainement l’implémenter. C’est déjà le cas de :

Retour sur OpenID : comment ça marche

OpenID agit comme un tiers de confiance entre vous et les utilisateurs de votre site. Il permet tout simplement à n’importe quel quidam de se créer un compte sur OpenID, puis d’utiliser ce compte (unique) pour pouvoir se connecter à n’importe quel site compatible OpenID : Google, MSN, MySpace, mais aussi bientôt peut-être votre site e-commerce.

Les données liées aux utilisateurs sont stockées par un tiers de confiance et ne peuvent être divulguées entre les sites (aucune chance que vos données OpenID puisse donc être revendu à des spammers ou des tiers louches)

Une vidéo que même mon chat peut comprendre

Pour mieux comprendre, cette petite vidéo en décrit rapidement le concept (et si vous ne captez pas l’anglais, c’est pas grave, elle est suffisament bien foutue pour que même mon chat comprenne (bien que les problématiques d’authentification sur le web passe loin derrière sa problématique de croquettes. Mais, sur ce point, je trouve que mon chat a tort)).

Ça a l’air trop cool, mais c’est quoi les avantages ?

  • Premièrement : pour l’utilisateur, c’est évident. C’est d’avoir un login/mot de passe pour plusieurs services à la fois : réseaux sociaux, mail, mais aussi sites de e-commerce
  • Deuxièmement : il découle du premier – et Michael Cru de Spoonkey s’en était largement fait le défenseur – les identifiants uniques permettent :
    • au minimum de faciliter l’inscription
    • au mieux de sauter l’étape du formulaire d’inscription…
      …formulaire qui – tout le monde sait ça – ressemble dans 90% des cas au parcours du combattant de la Légion Etrangère à la Guyanne.

Conséquence : Open Id devrait lisser le parcours client dans votre site et augmenter son taux de transfo. Ce qui, en terme de monnaie sonnante et trébuchante, pourrait générer des millions (des milliards, voire… des trilliards ! de dollars à travers le web).

Tout le monde peut-il installer OpenID ?

Oh là là ! Mais bien sûr ! Qu’est-ce que vous croyez ? OpenID est compatible avec n’importe quel site et semble pouvoir s’installer facilement. Mais pour ça, je laisserai le soin à Cobolian de vous décrire la procédure dans un prochain billet, car « le javascript, le css, le PHP, c’est son dada » à Cobolian !

Quelques conseils cependant :

  • si vous installez OpenId sur votre site, soyez pédagogue. Expliquez :
    • ce que c’est, à quoi ça sert,
    • pourquoi ça vaut le coup de l’utiliser,
    • qu’avec un peu de chance, l’utilisateur a déjà un OpenID s’il a un compte Yahoo ou Windows Live et qu’il peut déjà se loguer sur votre site sans remplir de nouveau formulaire
  • n’hésitez pas à mettre en avant que vous êtes un « e-commerçant avant-gardiste », utilisant les technos derniers cris au service des utilisateurs

Dois-je demander à mon prestataire du coin de m’installer OpenID ?

Halte là ! Pas si vite ! Installer Open Id peut-être un peu tôt pour la majorité des e-commerçants en France. En revanche pour les sites disposant d’un fort chiffre d’affaire et pour lesquels gagner un dixième de point sur le taux de transfo, l’affaire peut se révéler rentable au regard de l’investissement. Pour les autres, ne vous précipitez pas, à moins de vouloir vous la jouer moderne en installant la dernière API à la mode sur votre site.

En savoir plus sur le web

13 commentaires

  1. Moi un truc que je souhaiterais savoir et qui me turlupine depuis assez longtemps :
    Pourquoi adopte t il tous la techno?
    Pourquoi sont ils tous fournisseurs de trafic (à peu de chose pres)?
    Que font ils des infos de connexion?

    J’ai eu beau chercher partout, ils ne font aucune mention concernant la vente ou l’utilisation de ses données.
    Donc demain, en plus d’être fournisseur d’accès, ils vont aller jusqu’à notre check out et donc connaître le comportement d’achat de nos clients. Déjà que nous sommes fortement dépendant de GG grâce à son moteur, mais là j’adhère plus.

  2. Un danger a mon sens, outre le tracking a outrance, c’est qu’a terme cela devienne le seul et unique moyen de se logguer quelque part. L’hégémonie totale a la big brother. Et comme le souligne TesteurBzar l’usage des logs n’est pas transparent.

  3. Il est clair qu’on continue d’aller vers le scénario que j’avais développé dans mon billet « The Lord of the Pings : One site to rull them all » ;-).

    Le déploiement d’OpenID serait à mon avis à l’avantage de tous les petits sites (e-commerce ou pas) sur lesquels on hésite toujours plus ou moins à s’inscrire (pas le temps, pas envie…). Le fait de n’avoir qu’à remplir son identifiant/mdp rendant plus « transparent » la diffusion des informations.

    Mais je vois mal l’intérêt qu’auraient de gros sites à implanter cette technologie, tout du moins en l’absence de garantie sur les traitement des données relevés par TesteurBzar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.