Design de site : faut-il utiliser des templates ou pas ?

Evidemment la question ne concerne pas tous les e-commerçants, mais ceux dont le budget pourrait tenter de faire l’impasse sur l’un des aspects important de leur site : le design.

35 templates ecommerce gratuit sur SmashingMagazine

A ce sujet, Smashing Magazine nous gratifiait cette semaine de 35 templates gratuits pour le e-commerce dont des templates pour Magento, pour Prestashop (qui commence vraiment à croître en notoriété), pour WordPress, etc.

Je vous le rappelle : les templates, ce sont ces packages HTML/CSS qui permettent d’habiller d’un coup d’un seul et entièrement votre site de e-commerce. Le leader en la matière, templatemonster.com propose ainsi des milliers de templates pour osCommerce et Magento permettant au e-commerçant économe de se créer un site à l’apparence professionnelle pour sa boutique.

Templates sur templatemonster.com
Templates sur templatemonster.com

Les templates ne sont pas la panacée en matière d’image de marque

Gratuit ou pas (à partir de 50$ chez monstertemplate.com), les templates, même s’ils permettent de se passer des services d’une agence de design ne sont évidemment pas la panacée en matière de communication

  1. la plupart des éditeurs de templates sont américains ce qui indubitablement donnera au site que vous habillerez un « look’n feel » (terme intraduisible qui mélange les valeurs de marque et d’image) tendance « hamburger » ou « stetson ». Autrement dit, si vous vendez des fromages en ligne et qu’on suppose que vous puissiez trouver un template de vente de fromage en ligne, les internautes arrivant sur votre site auront l’impression de tomber sur une sorte de « Fast Cheese » n’ayant rien à voir, sans doute, avec votre commerce dont les références sont toutes droites issues des produits du terroir français
  2. Justement le look’n feel, parlons-en. Qu’est-ce qui constitue l’image de votre société ? Si vous êtes un pure-player : votre logo et l’aspect de votre site. En utilisant un template, vous risquez donc de tomber sur 2 écueils au moins :
    1. votre logo ne s’adaptera visuellement pas au template
    2. votre template (si vous l’achetez libre de droit) aura de forte de chance de se retrouver sur un autre site. Où serait la spécificité de votre image dès lors que d’autres la partagerait ? C’est un cas que j’ai déjà vu sur plusieurs sites de e-commerce.
  3. Enfin, un autre écueil que vous ne saurez éviter avec ces templates, c’est la banalité et la fadeur de leur design. Sachez qu’ils sont produits à la chaîne dans des caves à je ne sais quel autre bout du monde par des graphistes chinois à peine âgé de 5 ans (non, là, je déconne). En tout cas, la plupart de ces templates n’ont aucun caractère. Ils semblent tous avoir été fait par la même personne (ou peu s’en faut) et surtout ils ne reflètent absolument aucun point de vue particulier : vous, votre société, votre site êtes unique et possédez un ADN unique. Un template créé par un graphiste qui n’a jamais échangé un mot avec vous ne peut donc refléter l’image de votre société. CQFD.

Mieux adapter et/ou modifier un template

Même si les templates offrent de par leur richesse et leur diversité un moyen de s’offrir quelques économies, mieux vaut dans le pire des cas les adapter ou les modifier pour essayer de coller le plus possible à vos spécificités.

Pour info et à titre de comparaison voici quelques indications de prix qui pourrons vous aider à vous situer :

  • Coût de base d’1 template intégré à osCommerce : 50€
  • Création d’1 design intégré à osCommerce par 1 graphiste indépendant : de 2000 à 5000 €
  • Appel à un agence pour la création d’un design complet de site : plus de 10,000 €

Ces indications sont sujettes à discussion et je vous les donne juste pour vous donner un ordre idée.

16 commentaires

  1. Je suis bien d’accord avec toi. Aujourd’hui le e-commerce a changé, il y a beaucoup de monde sur le marché.

    La charte graphique est un moyen de se démarquer. Ce n’est pas le seule moyen mais c’est extrêmement important.

    Au niveau du coût on peut déjà obtenir un site e-commerce de très bonne qualité (charte + intégration) autour de 5000 euros HT.

    Un site e-commerce sans caractère qui vend un produit qui n’est pas spécialement original aura surement bien du mal à percer.

  2. Une solution, pour les petits sans budget, est de prendre un template le plus épuré possible et de jouer sur les photos dans le corps du texte pour bien valoriser son produit.
    Effectivement, un template avec un logo ou une photo en en-tête typiquement américain fait peu professionnel et n’est pas adapté au marché français.
    Maintenant, quand on démarre, on est bien obligé de bricoler!

  3. Quand on parle simplement de design et rien que le design… ça ne sert à rien de dépasser les 2000 euros ! Un design original c’est 3 jours maxi de boulot donc 1 500 c’est déjà très très bien. Je parle uniquement DESIGN hein !
    Après il ne faut pas prendre les clients pour des c… beaucoup de pseudo designer partent des templates en les modifiant vite fait bien fait et essaye de se rincer sur le client… Perso, je n’hésite pas à jouer franc jeu et à expliquer la méthode au client et pourquoi il paiera moins cher : son grand rêve ! et là on divise les prix par 3 direct.

  4. Pourquoi tous les templates Prestashop sont de simple variantes du thème par défaut? Pour moi Prestashop est la meilleures solution e-commerce open source mais elle souffre de quelques défauts récurrents en premier lieux desquels: la communication.
    Il me semble que Prestashop aurait tout intérêt à développer quelques thèmes (gratuits et payants) pour que les utilisateurs puissent se projeter dans d’autres templates que celui par défaut (qui est très correct d’ailleurs). Ainsi cela rendrait encore plus « sexy » la solution. Car on le sait: que regarde l’utilisateur moyen en premier lieux ? le design.

  5. Tout le monde a un ami d’un ami graphiste non ? ou alors un collègue d’un ami d’un ami ! Avec de la débrouillardise, on peut arriver à quelque chose de déjà trés bien en comptant 1500 euros. La charte graphique est bien sûr primordiale car elle véhicule non seuleument l’image mais aussi la santé de votre « petite entreprise », il ne faut donc surtout pas la mettre de côté et se montrer « original » pour marquer les esprits.

  6. Une charte graphique complète pour un site a effectivement un cout, qui pour les projets que j’ai l’habitude gérer se situe plus aux alentours de 2000 €, mais il y a un autre donnée à prendre en compte : l’intégration sur une solution ecommerce style magento ou virtuemart… Plus le template est compliqué par rapport à la version de base plus il est est couteux en temps pour le développeur et donc pour le client…
    Il faut donc bien conseiller le futur e-commercant pour qu’il trouve le bon compromis entre image de marque renforcée par un design original et une adaptabilité aux architectures de pages les plus classiques des solution open sources…

  7. J’ai juste une toute petite remarque à faire sur les template prédéfinis et achetés sur template monster, la largeur la plus souvent utilisée est de 760 pixels

    Bilan des catalogues illisibles, des fiches produits trop petites, des paniers ou on ne peut pas mettre la moitié des informations

    BREF, il faut souvent tout reprendre sur le PSD d’origine. Passez par un graphiste permet d’aller souvent plus vite sans s’arracher les cheveux.

    Et merci pour la remarque d’Anteane. En effet les solutions actuelles (prestashop, magento) sont tellement riches en fonctionnalités q’une intégration complète en CCS2 devient très très très longue et le développeur peut y laisser sa chemise pour faire un travail complet.

  8. Toute la difficulté lorsqu’on crée un design est d’arriver à évaluer le temps qu’il prendra en intégration. C’est le rôle du chef de projet qui doit savoir comprendre le métier de graphiste et dans le même celui d’intégrateur, de développeur, voire plus (un détail dans une maquette graphique peut se transformer en journées de travail pour 1 développeur). Mais en général, la préconisation, c’est d’éviter la fantaisie ou si, on a vraiment besoin de fantaisie de se tourner vers des interfaces full-flash.

  9. Ravi de voir des templates pour PrestaShop au milieu des vieux du monde e-commerce !
    Mais c’est vrai que comme dit notre capitaine, intégrer un thème prends plusieurs jours et l’offre s’en retrouve amoindrie…

  10. Je suis graphiste et quand j’entends dire que les templates c’est parfait, beau bon pas cher et que les graphistes sont inutiles, je trouve ça très frustrant… et être unique dans tout ça? Et l’image de marque? Bref merci de remettre les pendules à l’heure avec votre article! 😉

  11. Les templates sont la quintessence de ce qu’on peut faire de mieux graphiquement…les mecs qui s’attellent à leur élaboration sont des brutes. Mais comme le dit Guy, si il y a une chose qui ne se remplace pas c’est l’unicité. Quand je navigue sur internet, je tombe systématiquement sur une multitude de sites clones, tirés de très beaux templates, mais qui déformés par des mains malhabiles (et de mauvais gout la plus part du temps n’ayons pas peur de le dire)deviennent de véritables horreurs. Un template c’est une sorte d’utopie. Le graphiste s’est éclaté en ne pensant pas nécessairement à l’utilité de ses modules, l’ergonomie est fantaisiste et le plus souvent non applicables à des contenus normaux, et le poids de certaines animations sont simplement hallucinant…bref les templates sont de très beaux objets destinés à un public de noobs peu ambitieux (pas envie d’investir auprès d’un professionnel couteux)qui veulent s’exercer aux bases de la création web, mais aussi aux graphistes en panne d’inspiration qui voient dans ces galeries une foultitude d’éléments à reprendre.

  12. quelque part c’est bien que les américains ont démocratisé les sites en faisant des templates ça donne des idées et pour les faire ça coute moins cher

Répondre à Damien Metzger Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.