Petites critiques entre amis : Kazari

Aujourd’hui, c’est le site Kazari qui passe à la planche de dissection pour une autopsie. Le site n’est pas mort me direz vous ? Pas loin …

  • référencement naturel absent
  • pas de panier (enfin, pas vraiment …)
  • concours permanent moribond
  • aucune info de réassurance

Bref ce site a autant d’atouts pour vendre que moi pour gagner à une table finale du World Poker Tour …

La critique

 
View more presentations from Diagnosite.

Mais bon, il ne faut pas être trop dur car objectivement ces défauts ne sont que le reflet :

  • de l’absence de conseils si c’est fait maison;
  • de l’absence de compétences si c’est fait par un prestataire;
  • du manque de moyens, très certainement …

En conclusion

Quand on veut faire du commerce sur internet, on ne peut pas faire l’économie de comprendre comment tout y fonctionne : référencement naturel, e-shopabilité, éditorial, … Sinon, vous allez vous faire balader par les prestataires, à payer chèrement des prestations médiocres, encore et encore, et user votre jeunesse  pour  un bousin laborieux qu’on vous aura vendu pour une bombe atomique. Il faut s’intéresser à tout ! Et apparemment, c’est le choix qu’à fait notre ami Salim de Kazari, en lisant assidument les recommandations de Capitaine Commerce, bien sûr 😉 et en réclamant courageusement cette critique, qui, je l’espère l’aidera à atteindre ses objectifs.

16 commentaires

  1. Excellents conseils!
    C’est vrai qu’en arrivant sur la page du site je n’ai pas du tout compris ce qu’il s’y vendait.
    Mais avec un peut, ou beaucoup de boulot, je suis sûre que le site pourra être repris en main assez facilement.
    Francis

  2. C’est d’autant plus étonnant que le site a apparemment fait appel à des professionnels et leurs créations sont plutôt pas mal… Enfin, il sera toujours temps de se rattraper grâce aux conseils précieux du Capitaine.

  3. Hello (première réaction de ma part, lecteur assidu depuis quelque temps déjà…),

    Excellente analyse (comme d’hab’)

    Et je me permets de réagir sur l’item suivant :
    « le contenu de votre « panier visiteurs » sera ajouté à celui de votre « panier membres » dès que vous aurez ouvert une session… »

    Il s’agit d’une subtilité d’OsCommerce puisque je retrouve le même « langage » sur ma boutique. Je le comprends comme une espèce de panier permanent…c’est utile pour que le client ne perde pas son panier lors de sa création/login Compte (c’est quand même un basique !!!)…mais le « wording » est un peu foireux.
    Là où ça peut devenir un peu plus tordu, c’est que le contenu du panier est conservé lors d’une prochaine session…sauf que cela ne se voit pas quand le client ajoute des produits !! Bon…je ne dois pas être très clair ^_^
    Le client retrouve le récap de la totalité de son panier une fois loggé…s’il a démarré un panier non loggé et qu’il avait déjà mis des produits lors d’une précédente visite, il se retrouve avec la totalité de ses produits dans son panier…uniquement quand il est loggé.
    Pas très confortable je trouve…surtout si le client a oublié avoir ajouté des produits lors d’une précédente session. Il peut avoir l’impression que c’est un « push » de la part du commerçant…Voili, voilà…ma légère contribution.
    A+

  4. @Capitaine : Merci pour l’hommage !
    @Sylvain: Merci pour la précision, même si au final, je suis pas sûr d’avoir vraiment tout compris … et si c’est pas facilement compréhensible, c’est pas ergonomique : Don’t make me think 😉

  5. un peu le sentiment que ce site à été choisi (au feeling, hein ?) car la critique serait rapide et simple. Ce site valait il le coup d’être analysé ?

    j’y est passé 2/3 minutes, mis un article dans mon panier et……ou est le panier ? (on a rapidement envi de quitter le site)

    A mon avis, avant de proposer une critique, on devrait demander quel CA fait le site par mois (mais personne ne veut le dire…).
    Ce site vendrait il (ou plus) en suivant les conseils de ce billet (au moins il serait dans la bonne direction) ?

    Il y a des boutiques ebay (sans FiaNet, sans photos et sans tous les supers conseils de xx et x consultants, etc) qui vendent plus que des boutiques en lignes. Pourquoi ?

    Essayez de comprendre pour quelle raison une boutique ne vend pas est plus facile à justifier que une boutique qui vend (ps : je ne crois pas au fameux fleuriste américain qui fait 30% de taux de transformation et j’ai vu le site).

    la prochaine critique sur un site qui vend ?

  6. Salut,
    @Sylvain concernant le panier : je suis d’accord avec Christophe, rien ne justifie techniquement (à part une économie de doigts d’un programmeur) qu’il faille s’enregistrer pour conserver des infos panier afin de les ressortir plus tard.
    Merci pour la critique C., je la trouve plus efficace que la précédente (mais non, j’ai pas dit plus méchante !)

  7. Bonjour,

    a la vue de cette excellente analyse, une seule question me démange : Ou pose ton sa candidature pour une petite analyse entre amis de son site e-business ?
    j’ai un bon candidat en poche pour une review un peu plus poussée.

    cdlt
    fred

  8. Salut,
    @Christophe, peux-tu nous donner une idée (fourchette) du budget nécessaire pour faire analyser une boutique complète par tes soins, en prenant pour exemple une boutique assez simple ?

    @Fred : dommage, j’aurais voulu en soumettre une au crashtest de Christophe après une refonte « ergonomique » (un gros mot pour dire que je compte corriger des erreurs de jeunesse), car en l’état j’aurais surement décroché un bouchon…

    Loïc

  9. @Loïc, non, je ne peux pas, car ce n’est pas l’objet de ce blog et par respect pour les autres consultants qui y écrivent également.
    Je ne peux que vous inviter à suivre les liens fournis pour arriver jusqu’à moi. Dans un contexte explicitement professionnel, je me ferai un plaisir de vous répondre précisément en fonction de vos besoins spécifiques.

  10. Ok, je comprends tout à fait.
    Cela étant, je trouve que la question du budget pour réaliser un site, le faire évoluer, l’améliorer est très peu abordée sur le blog et que c’est pourtant une question qui revient assez souvent :il serait intéressant d’avoir des indications sur les coûts du e-commerce, de la phase de conception à la maintenance.
    Bien sur, ce sont des informations difficiles à réunir et à présenter, car j’imagine qu’il y a une disparité énorme entre les propositions des prestataires, mais comme toujours, il y a des tendances, ce que l’on appelle une « moyenne », ou bien une « fourchette » qui semble faire consensus à un moment donné et pour un type de prestation donnée.
    Et cela pourrait informer les personnes désireuses de se lancer : prendre conscience de ce que l’on ne voit pas au premier abord, un peu comme les stage à la création d’entreprise qui vous collent la liste des choses à faire avant de commencer à « réellement » travailler.
    Bref, je m’écarte du sujet 😉
    Loïc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Article de : Christophe Dournaux

Christophe Dournaux : Après avoir été Responsable OnLine d'un gros site de voyages (14 millions d'euros de CA en ligne) entièrement développé en interne, il met aujourd'hui son expérience au service des entreprises en tant que consultant en performance e-business pour Alexia Et Compagnie et propose des services d'audit et de conseils.