Forgeos : une nouvelle solution ecommerce open source française

Forgeos Commerce from Webpulser on Vimeo.

Patience, patience ! Je vous vois tous d’ici en train de chercher le lien de téléchargement, mais non, pas de chance, Forgeos n’est pas encore téléchargeable. Et pour cause, la version bêta ne devrait voir le jour que fin septembre ce qui n’est pas une raison pour ne pas en parler déjà, car une solution ecommerce open source française qui tient la route, ce n’est pas tous les jours qu’on en voit.

Fruit du travail de l’agence WebPulser, développée en Ruby on Rails, Forgeos vise les sites ecommerce de toutes tailles, à l’instar d’un Prestashop ou d’un osCommerce, et semble bien prometteuse au vu des fonctionnalités déjà développées.
C’est Quentin, le big boss, qui m’en a fait une démonstration dans ses locaux de Roubaix et je peux dire que j’en ai été positivement impressionné. Car sous une interface (je parle du back-office) propre et « usable », Forgeos possède déjà toutes les fonctionnalités nécessaires à la bonne tenue d’un site ecommerce professionnel. Elle (ou il ??) tourne déjà pour plusieurs clients de Webpulser qui l’ont, en quelque sorte, déjà bêta-testé avant la grande mise en ligne (oups ! j’espère que ces clients ne me lisent pas).
Forgeos dispose :

  • d’une gestion de catalogue avancée, avec système d’attributs et tout le toutim
  • d’un vrai CMS
  • d’un module marketing de gestion des règles commerciales (très proche de celui de Magento, mais en plus intuitif, selon moi)…

…et continuera à évoluer très rapidement pour intérgrer un module avancé de gestion des modes de paiement (absent pour l’instant) et un système de plugins, tout comme ses prédécesseurs.

Je me tiens à l’écoute pour vous en dire plus dans les prochains jours.

21 commentaires

  1. J’adoore taquiner Matthieu, sinon il croit que je ne l’aime plus :=)
    Sinon, il n’y a pas de sites qui tournent sous ce log qu’on puisse visiter encore je suppose ?

  2. Félicitations à toute l’équipe ayant participé à ce projet, apparemment prometteur, pour cette excellente initiative.
    Vivement la possibilité de tester cette nouvelle solution, de découvrir ce qui ce passe en coulisses.
    Et longue vie à Webpulser !

  3. @Benji : Le multi-site (multi-boutique) fait partie des fonctionnalités importantes du projet. Je ne peux en revanche rien indiquer au sujet de la vente multi-niveau.

  4. Très sympa ce projet. Et fort prometteur !

    Outre les fonctions du BO, qu’en est-il de la conception/customisation d’un site.

    Est-ce fourni avec un système de template avec peu de moyens d’édition/modification comme beaucoup de systèmes clés en main le proposent ?

    Où repose-t-il sur des modules qui permettent une vraie modularité et générant un code source tout beau tout propre, basé sur les CSS et loin des moult tableaux imbriqués ?

  5. « une solution ecommerce open source française qui tient la route, ce n’est pas tous les jours qu’on en voit. »
    J’espère que Forgeos sera bien adapté au marché francais, il me tarde de pouvoir tester la chose.

    @David, Pour ma part, il est impensable d’utiliser des tableaux imbriqués dans une solution e-commerce toute fraiche.

  6. Un nouveau projet opensource de e-boutique est toujours une bonne nouvelle, cela permet de sortir de l’uniformisation qui existait du temps ou tout le monde trouvait oscommerce « terrible » alors qu’aujourd’hui il n’y a plus que quelques sentimentaux (j’exagère à peine) pour ne pas reconnaître que le projet était codé avec les pieds, pardon, avec les pratiques de l’époque, et que la page est tournée aujourd’hui avec des des développements beaucoup plus professionnels, donc évolutifs, stables et ayant une vision et une philosophie pouvant être assumée sur le moyen terme, capable aussi de motiver des compétences pour intervenir et porter le projet au sein d’une communité opensource.
    Vous aurez compris que j’aime la technique 🙂
    Mais à part ça, le fait que le projet soit développé avec Ruby on Rails, apparemment le framework mis en avant par webpulser pour ses développements n’est-il pas déjà un pari risqué pour quelqu’un de sérieux qui monte une boutique en ligne : en cas de besoins de développements, je ne suis pas certain qu’il soit facile de trouver des gens compétents sur ce framework.
    Loïc

  7. @Loic : ta remarque sur Ruby est très juste et c’est un vrai pari de Webpulser de lancer une solution sur cette techno. Il faut savoir d’ailleurs que c’est plutôt le marché international que le français uniquement qui est visé pour cette raison justement

  8. Donc on résume :
    thelia, magento, prestashop, peel, oscommerce, zencart, frageos………c’est bien mais ça sert à quoi ??????

  9. @antoine : Ca sert à avoir la solution qui te convient le mieux.. (lorsque tu sais ce dont tu as besoin exactement).
    Comme toutes ces voitures, ça sert à quoi?! Certains choisissent en particulier un modèle parce-que la démo (pub à la télé) les font craquer, tandis que certains regarderons directement le modèle du moteur, la consommation, le poids…

  10. Forgeos est conçu pour le marché des entreprises Ruby on Rails. Marché qui existe bel et bien, la preuve avec Webpulser. Je pense que les ventes générées par Forgeos dépendront non seulement de la communication autour de la solution mais aussi de la force de vente des agences qui l’utiliseront.

  11. Exact et qui est très bien aussi, mon message n’était pas une critique, je m’interroge seulement sur comment choisir une telle solution car pour un marchand, franchement, il est impossible de savoir ce qui sera le plus pratique et le moins cher à développer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.