Votre site donne-t-il une bonne première impression ?

Dans ce billet, découvrez comment vous pouvez facilement tester le design de votre site avec l’outil en ligne FiveSecondTest.com
fivesecondtest-logoOn sait à quel point la perception de votre site joue pendant les quelques premières secondes d’affichage de la homepage à un nouveau visiteur. C’est un peu comme le syndrome de la première impression. En un instant très bref, l’internaute juge d’un point de vue très subjectif le site qu’il a sous les yeux. Or, s’il est facile de connaître, par une étude qualitative et longue, la perception d’un site par ses utilisateurs, il est plus compliqué de recueillir leurs premières impressions. La nécessité de mener des tests utilisateurs s’avère coûteuse à ce seul égard et, lorsque le webdesigner conçoit une page, il n’a souvent comme seule solution que celle de recourir aux impressions de ses collègues : le boss, la secrétaire, son voisin de bureau, tous de bonne volonté, mais aussi bien peu représentatifs de la vraie population des internautes.

Qu’il respire, car Angry Monkeys, une société anglaise, vient de mettre à sa disposition FiveSecondTest.com, un outil SIMPLE et GRATUIT, qui permet d’obtenir en 5 étapes un retour rapide sur une maquette de site :

  1. Exportez une maquette de page de site, une newsletter ou tout autre élément à tester dans un format GIF ou JPEG.
  2. Uploadez-la sur FiveSecondTest
  3. Choisissez le mode de test : test de mémoire ou clic
  4. Alertez votre communauté de testeurs (via Twitter, Facebook ou votre carnet d’adresse emails)
  5. Testez

En quelques heures (peut-être moins), les premiers avis émergeront comme par miracle de FiveSecondTest.com et vous saurez si vous avez ou pas à remettre votre maquette sur l’établi.

La page testée : la nouvelle home de 3suisses.fr
La page testée : la nouvelle home de 3suisses.fr

Pour mieux en comprendre le fonctionnement, j’ai d’ailleurs testé pour vous FiveSecondTest avec la nouvelle page d’accueil de 3suisses.fr et voici ce que les internautes ont vu ou retenu.

  • Sans surprise, c’est la photo du garçon qui a retenu toute l’attention. C’est sûr qu’avec des yeux pareils, les testeurs ne pouvaient pas le manquer.
  • Ensuite, les testeurs ont surtout retenu le grand menu à gauche et bien mémorisé les grandes rubriques « Homme » et « Femme ». C’est une bonne chose, car ça permet de bien ancrer dans leur conscience le fait que 3suisses.fr est un site de mode.
  • En troisième vient la promotion de 40%. L’offre commerciale est bien passée malgré une typo plutôt « illisible ».
  • On remarquera aussi que le moteur de recherche a plutôt été bien perçu (c’est normal, sa taille a plus que doublé par rapport à l’ancienne version), tandis que le terme « Rentrée » a lui aussi plutôt été bien mémorisé.
50 testeurs ont répondu
50 testeurs ont répondu

Et voilà ! J’ai monté le test en 5mn et obtenu des résultats au bout d’une heure puisque 20 personnes avaient déjà répondu (sur un total de 50 personnes au bout de quelques heures).

Pour le moment uniquement en anglais, FiveSecondTest est une très bonne idée qui donne vraiment un coup de main à tous les webdesigners, ergonomes, architectes d’informations, marketeurs, etc. Deux modes seulement sont disponibles, tests de mémoire et test de clic (pas très efficace) et on espère vite que l’on pourra également préciser un peu plus le genre de question que l’on voudrait poser aux internautes.

Via Econsultancy

11 commentaires

  1. C’est en effet une excellente idée. Toutefois, les résultats risquent fortement d’etre biaisés si l’on ne diffuse l’url de son test qu’a nos amis ‘du milieu’, a prendre avec des pincette donc. Mais c’est vraiment une bonne idée.

  2. Excellente solution en effet.
    Peut-être peut-on se demander si le fait que la communauté des « testeurs » soit essentiellement anglophones ne limitera pas ou ne modifiera pas les résultats. Quoique…

  3. Outil sympa en effet !

    Est ce que l’outil permet de questionner sur la mémorisation des messages, et le ressenti (avec des questions ouvertes pour « récolter des vertatims clients ») ?

    Dans l’exemple donnée, les réponses portent sur la hiérarchie des infos (quelle message est le plus visible, etc…), et ça un designer est en mesure de le gérer seul il me semble ?

  4. @AxeNet : tu n’es pas limité à une communauté anglophone puisque tu peux aussi tester une page via ton réseau Facebook ou Twitter (c’est ce que j’ai fait)
    @Chombart : pour l’instant l’outil est limité à 2 tests simples, mais on peut espérer qu’il évolue prochainement dans ton sens, vu son succès !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.