Google va-t-il tuer les moteurs de prix et lancer une nouvelle guerre des prix ?

L’annonce a été faite hier par Google. Google search commerce (vidéo ci dessous) est dans les tuyaux. Non disponible en France pour l’instant, donc pas de panique.

Inutile de détailler l’offre de Google, les informations sont pour l’instant assez succinctes. D’autre part on doit déjà en parler partout sur le web. On sait pour l’instant que les fonctionnalités sont assez étendues (PDF en anglais) : recherche à la google avec correction d’erreurs, filtres, tris, et même une API. Bref. Le service proposé par Google semble a priori très bien fichu. Pour le prix et le service, il faudra voir ce que ça donne.

[Edit]

Le produit est un moteur de recherche interne, du type antidot, celebros… en mode SAAS, et non pas un froogle bis comme je le pensait. Bref,  ce billet est complétement biaisé et n’a donc plus aucun intérêt. J’espère que personne n’aura eu une crise cardiaque.

Se posent alors 2 questions, cruciales à mon avis.

Peut on déjà dire que les moteurs de prix doivent trembler ? A mon avis oui. La dessus, pas de doutes.  Quand les géants qui disposent de tant de moyens lancent un service, les plus petits doivent se poser des questions. A moins d’un foirage complet (ce qui serait étonnant), Google semble nous sortir l’artillerie lourde. Pour les moteurs généralistes ça sent le sapin. Quid des petits plus apportés par les moteurs existants, tels les avis client ou autre. Ça ne pèsera par forcément lourd dans la balance.

Quand on sait que certains sites de news se rémunèrent partiellement grâce à leur moteur de prix (par exemple pcinpact), il est légitime de penser qu’il y aura des répercutions périphériques lourdes pour pas mal de monde. Ne serait-ce qu’une baisse de 10% de C.A. n’est pas anodin. Arrêtons de croire que toutes les boites sur le web se font des gonades en platine. A moins que des programmes partenaires ne soient mis en place…

[Edit]
En fait, non. Puisqu’il s’agit d’un moteur de recherche interne aux sites ecommerce, en mode SAAS. Donc rien à voir avec un quelque conque froogle bis comme je le pensait au début.  Heureusement que des lecteurs avisés me l’ont signalé. La question est donc un non sens.

GCS_2

La guerre des prix va-t-elle s’exacerber ? Sur ce point non plus aucun doute. Dans la vidéo un des premiers éléments de tri est le prix. Et vous le savez surement, l’être humain est vénal. Si, comme je le crois, Google search commerce va connaitre un beau succès, la guerre des prix va continuer de plus belle, en tout cas pour les généralistes. Pour les marchés de niche et les marques établies c’est un autre problème, on y reviendra un de ces jours.

[Edit]

Encore une fois non, pour la même raison citée plus haut.

GCS_price

D’autres questions se poseront bien sur : quid du référencement des autres moteurs ? Du télescopage de produits identiques, mais de commerçants différents ? Des coûts du service, de son R.O.I., des législations locales, etc ?

Qu’en pensez vous ?

[Edit]

Ca m’apprendra à mieux lire les communiqués de presse. Et à réviser mon anglais. Méa culpa.

24 commentaires

  1. Pas sur.
    Les différences de tarification segmentent l’offre de chaque moteur de prix. Tant que Google reste sur un modele au clic il ne sera qu’un comparateur supplémentaire. Ensuite si il passe à la performance…

  2. Cela ne fait que renforcer la position dominante de google sur son créneau de « la recherche »…

    et démontre une fois de plus, sa capacité à innover et mettre du budget R&D dans de nouvelles applications web.

    Double sentiment partagé entre côté innovation et en même temps, peur…car renforce l’idée d’un Google de plus en plus omniprésent à la « Big Brother ».

    Un big brother qui donne droit de vie ou de mort dans le monde virtuel qu’est l’internet (faites vous déférencer par google pour voir…)

    Alors qu’internet est censé être « pair à pair » , « peer to peer »… paradoxe, tout se centralise et se concentre.

  3. Cela fait longtemps que Google propose une recherche de produits, des années même. C’est, disons, une bonne amélioration, une mise à jour intéressante. Mais à mon (humble) avis, les sites spécialisés, les comparateurs, ont encore leur place et vont simplement devoir faire avec, comme il le font déjà actuellement.
    Reste à savoir si Google va continuer à les référencer normalement, ou « promouvoir » ses propres résultats…

  4. @Rom1 : la source est citée. C’est tout simplement le blog de google (1° lien)… Y a pas besoin de chercher midi à 14 heures, l’info est publique et se diffuse partout depuis hier.
    @Renaud. Pas sur, si l’accès est simple, ceux qui n’ont pas l’habitude d’utiliser un comparateur vont s’y mettre. Par contre complétement d’accord avec toi sur le CPC.
    @David : complétement en phase avec toi.
    @Graeme : Oui, c’est vrai. Il faut voir comment seront intégrés les résultats aussi. Si ce n’est que c’est un pas en avance assez important.

    On verra avec le temps 🙂

  5. Pour ce qui est du prix, Techcrunch parle de $50000/an :

    « Google didn’t release too many details on its pricing mode for Commerce Search, but a spokeswoman told me that the product will start at $50,000 per year. »

  6. Seules les grosses boutiques pourront s’y inscrire (que le coût soit fixe ou CPC ou à la transfo), Google les fera alors apparaitre en premier (sur un moteur Ecommerce spécifique ou dans les résultats naturels « normaux » ?), les grosses boutiques surenchériront et se livreront une guerre des prix finalement stérile.

    En clair, pour ces grosses boutiques, au vu de leur notoriété, inutile d’apparaitre en premier, les consommateurs les connaissent déjà. Mais le besoin d’être in the-place-to-be et d’y dépenser beaucoup d’argent.

    Les petits et moyens ecommerçants continueront de travailler ergo/mailing/offre/affi/blog/seo/e-réputation/adwords…

    ça ne va pas changer grand chose, outre le fait de marquer plus fortement la scission boutiques en ligne de grande notoriété / petits e-commerçants.

  7. La guerre aux agrégateurs est en effet amorcée mais elle ne date pas de l’annonce de Google d’hier.

    Je trouve celle-ci bien plus inquiétante : http://adwords.blogspot.com/2009/10/introducing-adwords-comparison-ads.html

    2 messages de Google en une seule annonce.
    1. Agrégateurs, vos sites sont dorénavant inutiles.
    2. Annonceur, si tu n’as pas de campagne Adwords en cours, tu ferais mieux de te dépêcher de dépenser tes sousous avec nous !

  8. ça va faire très très mal…et ça confirme de jour en jour mon opinion google est en train de maîtriser l’Internet mondial et qui domine l’information domine le monde…

  9. On assiste à l’avènement d’une World Company à qui le web va appartenir si ça continue.

    Tous les services gratuits que les autres ont créé sont repris et améliorés par les ingénieurs Google avant de certainement passer à un modèle tout payant dans les années à venir.

  10. Google a déjá échoué dans ce domaine avec Froogle devenu Google product search, á suivre donc cette nouvelle version, mais si Google Product n’apporte rien de nouveau, je doute que l’on assiste á la mort des moteurs de prix.

    La force de Google reste sa première page de résultat et sur ce point je rejoinds @Leo, l’Adwords Comaparaison ads peu faire beaucoup plus de mal, n’oublions pas que la majorité des moteurs de prix s’alimentent d’adwords sur des catégories de produits, des marques ou des modèles.

  11. Re-bjr, mon but n’était en rien de vs troller.

    Je ne pense pas être La source du web avec mon petit blog Blogger et comme je le signale dans mon commentaire en précédent, vous n’avez en rien fait un copier coller de mon article…

    En effet Google a bien publié l’information de l’arrivée de Product Search For Retailers et elle a été relayée partout. Néanmoins analyser cela comme mettant en péril les comparateurs de prix n’a pas été publiée un peu partout à ma connaissance…

    Ce qui m’a un peu dérouté c’est que je vs ai envoyé un tweet http://twitter.com/romm1/status/5447391689) pour vsfaire part de mon article appréciant votre blog et pensant que ça pourrait vs intéresser… 1h après je vois votre billet http://www.capitaine-commerce.com/2009/11/05/24442-google-va-t-il-tuer-les-moteurs-de-prix-et-lancer-une-nouvelle-guerre-des-prix/

    Etant donné que vs vs intéressez à tout ce qui touche au ecommerce, il n’y aurait rien d’étonnant à ce que vs parveniez à la même conclusion que moi sur l’impact de Product Search For Retailer.. c’est juste les circonstances qui ont pu me mettre le doute, vous le comprendrez…

  12. @roma1: je crois que l’on s’est tous fait la meme reflexion… sur tweeter, l’info tourne tellement rapidement que t’etais peut etre pas le premier à relayer l’info! perso, je me fais parfois retweeter plusieurs fois la meme info dans la meme journée, par différentes sources sans forcément aucun lien ! 🙂

  13. @cobolian en fait apres reflexion je pense qu’avec les rich snippets les prix seront deja dans Google et si tu mixes avec Google Squared plus besoin de comparateur. C’est plus là que se fera la concurrence.

    Google Search Ecommerce est destiné aux marchands sans site Internet

  14. Assez étrange cette vidéo de présentation, d’un coté c’est présenté comme un moteur de shopping, de l’autre le bouton « add to cart » (en 1:06)
    Ca renifle le marketplace à plein nez 😉 , il n’y a qu’un pas en tout cas.

    Pour ce qui est de du ticket d’entrée à $50000, je n’y crois absolument pas…

  15. Je n’ai pas vu la vidéo de présentation, mais ai commencé à regarder leur documentation… je n’ai pas la même interprétation que l’article ici ou que la plupart des commentaires.

    Je pense que Google ne prépare ni un comparateur, ni une offre publicitaire au clic… Mais bien une solution de recherche intégrable à un site marchand. Ce sont plus les Antidot et autres fournisseurs de solutions de recherche qui doivent s’inquiéter, même si le prix minimum de 50.000$ semble pour l’instant moins abordable que les solutions existantes.

    Une fois les données chez Google, il est vrai que l’on peut tout imaginer…

  16. Merci @Ecommerce 404.

    En effet, on se sera peut etre trop emballé rapidement… ce serait une appli mise en place par google à intégrer directement dans nos boutiques, pour améliorer la recherche produits sur nos boutiques.

    La sémantique nous a peut être induit en erreur « google commerce search ».

    => il faudrait donc le voir comme une technologie de recherche interne à une boutique, et non pas comme un comparateur ni comme plateforme d’hébergement ecommerce….

    => un google desktop search pour sa boutique en gros

  17. Pour information, il me semble que – étant donné ce que je comprends de la vidéo-, il ne s’agit ABSOLUMENT pas d’un comparateur de prix, ni une place de marché…mais tout simplement d’un moteur de recherche en marque grise qu’il est possible d’intégrer à sa boutique…

    Ils licencient juste leur techno de recherche et de navigation pour les boutiques qui souhaiteraient améliorer les recherches AU SEIN MEME de leur site.

    APres, effectivement, rien n’interdit qu’un jour google se base sur ces infos pour les « consolider » et en faire un comparateur…Mais c’est pas ce qui est dit ni dans la vidéo ni dans le pdf…

    Bonne soirée…and relax :p

  18. @Charles @David @cabolian @ecommerce404 : le comparateur de prix n’est pas en effet la fonctionnalité annoncée… cependant des indices le laissent supposer

Répondre à MFB2B Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Article de : Cobolian

Jacques Terrier Ecrit sur ce blog et ailleurs : Tutos performance web et formation e-commerce sur OSEOX Twitter : Twitter