Walmart lance une appli de recommandation pour l’iPhone

Si vous ne connaissez pas Walmart, sachez quand même que c’est juste une sorte de Auchan à la puissance 1000. Plus gros, plus grand, plus riche, Walmart est la troisième plus grande société du monde juste derrière les pétroliers Shell et Exxon.

Avec plus de 1,5 millions de visiteurs uniques sur son site mobile, Walmart, presque sans lever le petit doigt, fait figure de pionnier du m-commerce devant même Amazon et Ebay. Et du coup, il est légitime de se demander quel besoin il y avait en plus de sortir une application iPhone. Effectivement… sauf qu’il ne s’agit pas d’une application de commerce, mais d’une application de recommandation, du genre de celle que vous regardez lascivement dans la salle d’attente de votre médecin et qu’il y a encore 10 personnes devant vous. Situation très stressante dans laquelle l’iPhone peut se révéler un excellent compagnon et Walmart, qui l’a bien compris, s’est dit qu’avant Noël, il serait bien de vous occuper justement en vous permettant de « jouer » avec son offre de produits électroniques (Hifi, informatique, vidéo, jeux, etc…), dont, si vous êtes un homme, représentez la cible typique.

L’appli Walmart, c’est tout d’abord un outil de recherche de produits. Vous cherchez par catégories, vous filtrez par prix, vous listez une offre et hop, vous voilà sur la fiche produit du lecteur mp3 de vos rêves. Très simple. En plus de pouvoir découvrir ses caractéristiques techniques, vous pouvez également vous référer aux avis clients déposés par ailleurs sur le site de Walmart. Application sociale donc.

L'ergonomie simple permet de trouver facilement le produit qu'on cherche
L'ergonomie simple permet de trouver facilement le produit qu'on cherche

Encore mieux, vous pouvez interroger directement vos amis sur un produit en le partageant sur Facebook ou en leur envoyant un email. Ensuite, il vous reste deux solutions : soit vous achetez le produit directement en ligne sur le site mobile de walmart, ce qui n’est pas forcément le plus pratique. Soit vous utilisez le localisateur de magasin qui vous permet d’assouvir rapidement votre envie d’acheter juste en sortant de chez le médecin.

C’est donc bien une application de recommandation à laquelle on a affaire et pas une appli de ecommerce. Son intérêt est toutefois indéniable puisqu’elle permet de capturer l’attention des mobinautes avec un contenu riche et évolutif à travers une ergonomie simple d’utilisation (j’ai d’ailleurs appris récemment qu’Apple imposait des contraintes très forte dans ce domaine ce qui fait que la qualité générale ergonomique des applications sur iPhone est plutôt pas mauvaise).

Tant qu’on y est, il y a un dernier petit gadget qu’il serait dommage de manquer : le « mesureur » de télé qui vous permet de choisir une télé en fonction de la taille de la télé que vous avez déjà.

Là, vous ne devez pas être chez votre médecin, mais chez vous, en face de votre téléviseur. Prenez-le en photo, puis, grâce à un visualisateur, indiquez ses dimensions à l’appli Walmart qui se charge de trouver des appareils de taille équivalente. Pas très pratique en réalité, ce widget pourrait être perfectionné en intégrant une reconnaissance d’image (comme on l’a déjà vu sur l’appli d’Amazon), mais ça reste peut-être encore un petit peu trop compliqué à développer.

Bien scotché dans votre fauteuil, prenez votre téléviseur en photo et Walmart se charge pour vous de trouver les appareils équivalents
Bien scotché dans votre fauteuil, prenez votre téléviseur en photo et Walmart se charge pour vous de trouver les appareils équivalents

Après réflexion, je me pose quand même une question : quand chaque marchand aura son application iPhone, les utilisateurs auront-ils chacun des dizaines d’appli installés sur leur mobile ou préféreront-ils se connecter à des sites formaté pour les applis mobiles en utilisant leur simple navigateur ?

Via le Journal du Net

7 commentaires

  1. Pour ce qui est de mesurer, j’ai récemment découvert l’application Dimensions qui est pas bête du tout et permet de mesurer tout un tas de choses de pleins de manières différentes .. Et en plus elle est belle !

  2. @lucile : c’est une question de temps, nous commençons à signer les premiers contrats et beaucoup d’enseignes envisagent cela pour 2010
    @olivier : pour ce qui est de la multitude des applications, je pense qu’il en sera comme avec les cartes de fidélité, les utilisateurs téléchargeront et conserveront celles de leurs marques préférées. Et aussi et surtout celles qui leur apporteront une vraie valeur ajoutée en tirant partie de la situation de mobilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.