Inspecteur Analytics #2 : mais où sont donc passés les visiteurs uniques ?

De retour de Mouscron, Inspecteur Analytics suit le Grand Boulevard entre Tourcoing et Lille, quand, tout à coup, son téléphone se met à sonner. Une nouvelle enquête ! C’est Yann Kougloff, directeur d’un site éditorial spécialisé sur la musique techno-dance-house, qui s’inquiète de la chute du nombre de visiteurs uniques, depuis qu’une nouvelle solution de Web Analytics a été mise en place sur son site.

LoupeInspecteur Analytics arrive rapidement dans les locaux du site éditorial situé rue Royale dans le Vieux Lille. « Un grand merci d’être venu aussi vite », l’accueille chaleureusement Yann Kougloff. « Nous vendons de la publicité sur le site en partie sur la base des visiteurs uniques, et il est essentiel que nous communiquions des informations exactes à nos annonceurs ».

« Qu’avez vous changé sur votre site depuis que vous avez mis en place la nouvelle solution de Web Analytics  ? », demande Inspecteur Analytics.

« Nous n’avons rien changé de majeur. Les fonctionnalités de notre site sont assez stables depuis quelques années. Le volume de contenu et de contributions peut toutefois varier de manière importante sur notre site, notamment lors du lancement de nouveaux albums ou lors du décès de chanteurs connus. », répond Yann Kougloff.

« Bon d’accord. Je vais analyser le marquage de votre site et la configuration de votre outil de Web Analytics. », décide Inspecteur Analytics.

Au bout d’un certain temps, Inspecteur Analytics revient auprès de Yann Kougloff : « En fait, vous n’avez pas effectué le marquage de votre forum de discussion avec votre nouvelle solution de Web Analytics, ce qui explique en grande partie la différence en terme de visiteurs uniques. Cette section est en effet très visitée et la plupart de ses visiteurs ne consultent pas d’autres sections du site. »

« Ah oui, maintenant que j’y pense, notre forum de discussion est géré par un prestataire extérieur et nous n’avons pas pensé à l’informer du changement de solution de Web Analytics. », s’exclame un Yann Kougloff soulagé. « Donc, si on ajoute les chiffres de visiteurs uniques du forum de discussion avec la nouvelle solution de Web Analytics, je devrais tomber exactement sur les mêmes chiffres que l’ancienne solution de Web Analytics ? ».

« Les chiffres de visiteurs uniques devraient concorder de manière générale, mais ne vous attendez pas à une concordance parfaite entre les deux solutions », répond Inspecteur Analytics.

« Ah bon, mais comment est-ce possible qu’il puisse y avoir une différence ? », s’étonne Yann Kougloff. « Un visiteur unique est un visiteur unique, il me semble et il ne devrait pas pouvoir y avoir de confusion à ce sujet ».

« Effectivement, si la définition d’un visiteur unique est assez standardisée, à savoir le nombre de visiteurs différents sur un site pendant une période donnée, la méthodologie de comptage peut varier sensiblement d’un outil à un autre, notamment lorsque les visiteurs d’un site désactivent l’utilisation des cookies dans leur navigateur », continue Inspecteur Analytics.

« Cookies ? Que voulez vous dire ? », demande un Yann Kougloff perplexe.

CookiesInspecteur Analytics explique aussitôt : « En fait, pour mesurer les visiteurs uniques, la très grande majorité des solutions de Web Analytics installent un « cookie » (fichier témoin) sur le navigateur du visiteur. Le « cookie » est un petit fichier texte avec un numéro d’identifiant unique, qui permet de reconnaître le visiteur lorsqu’il revient la fois suivante sur le site, et par conséquent de déterminer le nombre de visiteurs différents sur une période donnée. Certains utilisateurs préfèrent ne pas accepter l’installation de cookies sur leur navigateur, et c’est à ce moment là que chaque solution de Web Analytics utilise son propre algorithme pour déterminer qu’un même visiteur est revenu en se basant par exemple sur son adresse IP et d’autres paramètres. »

« C’est un peu plus clair, mais est-ce que cela veut dire que si j’efface les cookies sur mon navigateur, je serai considéré comme un nouveau visiteur la visite d’après ? », demande Yann Kougloff, un peu désorienté.

« Oui,  vous serez effectivement considéré comme un nouveau visiteur dans la très grande majorité des cas. », réplique Inspecteur Analytics.

Yann Kougloff  rebondit aussitôt : « Est ce qu’il y a d’autres biais méthodologiques possibles  ? ».

Inspecteur Analytics répond : «  Tout à fait. Par exemple, un même utilisateur peut se connecter avec deux Inspecteur Analyticsordinateurs différents, l’un au travail et l’autre à la maison, et comptera dans ce cas-ci pour deux visiteurs uniques. A contrario, plusieurs personnes dans un même foyer peuvent utiliser le même ordinateur et ne seront considérées que comme un seul visiteur unique. Au bout du compte, ce qui est important, c’est de regarder l’évolution du nombre de visiteurs uniques en tendance plutôt que de manière absolue. »

Affaire réglée, donc. Inspecteur Analytics, en profite pour aller flâner dans les ruelles du Vieux Lille et attendant le prochain appel.

11 commentaires

  1. Ah, ah! Excellent! Très bonne mise en forme et manière originale d’adresser des questions fréquentes pour lesquelles il est important de fournir des explications claires.

    Bon travail Inspecteur Analytics! Et vivement la prochaine enquête.

    Michael

  2. Personnellement, ce distingo est quand même bien , car je ne prend en compte les visiteurs uniques. la double visite est un signe que la personne revient par exemple sur un produit, d’où une possible décision d’achat ? les interprétations peuvent aller loin…

  3. Oui, mais comme le précise l’inspecteur, ce qui compte c’est l’évolution avant tout… difficile d’extrapoler sur les motivations des visiteurs, il me semble.

    Yann Kouglof… ça ne serait pas le frère d’Alain Bretzel ?

  4. @Michael Notté Merci pour tes encouragements ! Je suis bien content de constater que ce contenu plait aussi en Belgique alors qu’une partie des récits s’y passe ! Au plaisir de se revoir lors d’un prochain événement Web Analytics en Belgique.

    @YvanDupuy et François Il est effectivement difficile d’extrapoler sur les motivations des visiteurs à partir des données comportementales seulement. C’est pour cela que l’on a besoin aussi de collecter des données plus qualitatives en parallèle en posant directement des questions aux visiteurs sur l’intention de la visite, les actions post-visite et la satisfaction (on appelle cela l’analyse attitudinale). J’y reviendra plus en profondeur lors d’une prochaine enquête.

  5. Bravo pour cette suite d’articles dont la forme est originale et le fond précis et efficace.

    C’est typiquement ce genre de contenu qui profite à notre discipline en permettant aux novices de comprendre les notions exposées.

    Hâte de lire la suite !

  6. @Sébastien Effectivement, si vous utilisez plusieurs navigateurs différents sur un même ordinateur, vous serez comptabilisé plusieurs fois comme visiteur unique.

    @Romuald et Ramenos. Rendez-vous mardi prochain pour la suite !

  7. Inspecteur Analytics a bien étudié et bien compris la force du STORYTELLING.
    4 étapes: Un héros et son environnement , un drame-challenge-choix-question, le gentil et le ‘méchant’ et lareconnaissance, la récompense. Qui n’aime pas une petite histoire? Et qui contredirait une histoire (ce n’est qu’une histoire).
    Bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Article de : Nicolas Malo

Consultant et formateur en Web Analytics chez Optimal Ways, Nicolas Malo est également auteur du blog "Web Analytics & E-commerce" et co-auteur du livre "Web Analytics : mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web".