Inspecteur Analytics #7 : quel est le bon nombre de clics ?

Mardi matin, Parc du Héron à Villeneuve d’Ascq. Inspecteur Analytics s’entraîne pour le semi-marathon de la braderie de Lille et court autour du lac quand son téléphone se met à sonner.

« Bonjour Inspecteur Analytics, je suis Damien De Mesmaeloos, e-commerçant de bandes dessinées à Tournai. Je me permets de vous appeler de manière matinale, car je n’arrive pas réconcilier le nombre de clics entre ce que m’annoncent mes affiliés et les données que je trouve dans ma solution de Web Analytics. J’ai perdu confiance avec les chiffres communiqués par mes affiliés et je suis prêt à dénoncer tous mes contrats en cours.  J’aimerais toutefois avoir votre avis avant de le faire. », dit l’interlocuteur au téléphone.

« Je peux être chez vous d’ici une heure, est ce que cela vous va ? », essaye de négocier Inspecteur Analytics.

« Très bien, merci beaucoup, je vous attends. Nos locaux sont situés rue de Courtrai pas très loin de la cathédrale. », répond Damien de Mesmealoos.

Le temps de finir sa douche, de reprendre sa tenue, Inspecteur Analytics saute dans sa voiture et arrive une vingtaine de minutes après dans les rues pavées de Tournai.

Damien de Mesmealoos l’accueille tout sourire : « Je vous remercie pour votre réactivité. Comme vous devez le savoir, le temps c’est de l’argent. Est-ce que vous voulez un café avec des spéculoos ?».

« Ce sera avec plaisir mais sans genièvre dans mon café s’il vous plaît ! », plaisante Inspecteur Analytics.

Tasse de café« Ah ah ! Je vois que vous eu à faire avec mon vieil ami Renaud Delcutts ! Il aime beaucoup faire des farces avec ses bistoules ! », s’exclame Damien de Mesmealoos. « Pour revenir à notre discussion, j’ai toujours eu la passion pour les bandes dessinées et c’est un peu le hasard qui m’a amené à faire du e-commerce. Mon appartement débordait de bandes dessinées et j’ai du faire de la place lorsque notre premier enfant est né. J’ai commencé à les mettre en vente sur Internet et j’ai beaucoup aimé le contact avec les autres passionnés qui recherchaient des albums rares. Du coup, je me suis mis à faire les brocantes pour récupérer des albums rares et j’ai développé un site d’e-commerce spécialisé dans ce domaine. Cela marche plutôt bien maintenant puisque j’exporte jusqu’au Japon. »

« Ah bon, mais comment faites-vous pour vendre jusqu’au Japon ? », s’étonne Inspecteur Analytics.

« C’est une combinaison de référencement naturel et de partenariats avec des sites locaux de passionnés. C’est un modèle que j’ai mis en place dans la plupart des pays du monde et cela marche plutôt bien. Le seul point qui m’inquiète, c’est la différence de comptage du nombre de clics entre ce que m’annoncent mes affiliés et les chiffres de ma solution de Web Analytics », explique Damien de Mesmealoos.

« Quel écart constatez vous en moyenne entre les deux ? », demande Inspecteur Analytics.

« C’est vraiment variable en fonction des sites, mais bon cela va de 15 % au minimum jusqu’à 50 % au maximum. C’est parfois en faveur du site d’affilié et parfois en ma faveur. Pourtant, un clic, c’est un clic, et on devrait avoir les mêmes chiffres des deux côtés, n’est-ce pas ? », demande un Damien De Mesmealoos agacé en trempant un spéculoos dans son café.

« Détrompez vous, il peut y avoir des différences dans la méthodologie de comptabilisation des clics d’un outil à un autre. Tout d’abord, les solutions d’affiliation mesurent le clic en sortie du site de votre affilié alors que votre solution de Web Analytics ne mesure les clics que lorsque la page d’arrivée sur votre site est complètement téléchargée. Cela peut déjà faire un écart de 10 à 15 % si l’internaute a changé d’avis entre le moment où il a cliqué sur le lien et que votre page se met à se charger. Ensuite, certaines solutions ne comptabilisent qu’un seul clic par visite alors que d’autres peuvent en comptabiliser plusieurs. », explique Inspecteur Analytics.

« Ah tiens, mais comment peut-il  y avoir autant de différences que cela ? Je pensais qu’il y avait des normes communes d’une solution à une autre. », l’interrompt Damien De Mesmealoos.

« Il y a des bonnes pratiques et des recommandations effectuées par des associations professionnelles locales et internationales, mais il n’y a aucune norme et certification internationale à ce sujet au jour d’aujourd’hui. Par ailleurs, avez vous mis en place des codes de suivi spécifique pour le trafic en provenance de vos affiliés ? », réplique Inspecteur Analytics.

« Cela ne me dit rien du tout. Qu’est-ce que c’est exactement un code de suivi ? », répond Damien De Mesmealoos.

« Il s’agit d’un paramètre avec un numéro d’identifiant unique que vous ajoutez dans l’URL qui pointe du site de votre affilié vers votre site.  Comme cela, vous serez certain que le trafic qui arrive du site d’un de vos affiliés correspond bien à une campagne d’affiliation et non pas d’un article éditorial ou bien d’une contribution dans un forum de discussion.  », répond Inspecteur Analytics.

«Ah oui, maintenant que vous m’en parlez, mon site est souvent cité dans des articles et dans des forums de discussion sur des sites où je vais aussi tourner des campagnes d’affiliation. Cela pourrait donc expliquer les écarts entre Inspecteur Analyticsmes campagnes d’affiliation et le trafic entrant en provenance de ce sites. », comprend Damien De Mesmealoos.

« Tout à fait, d’où l’importance de bien marquer les campagnes d’affiliation avec des paramètres spécifiques. Qui plus est, vous devriez moins vous focaliser sur la comptabilisation des clics et plus sur la transformation post-clic en commandes de vos campagnes d’affiliation. Au bout du compte, c’est ce qui est vraiment important. Les clics mesurent en effet que des visiteurs ont frappé sur la porte d’entrée de votre site et rien de plus.», conclut Inspecteur Analytics.

Affaire réglée. Inspecteur Analytics en profite pour aller faire un tour dans les rues piétonnes du centre ville de Tournai.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Article de : Nicolas Malo

Consultant et formateur en Web Analytics chez Optimal Ways, Nicolas Malo est également auteur du blog "Web Analytics & E-commerce" et co-auteur du livre "Web Analytics : mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web".