Comment Tikamoon a augmenté sa transfo de 25%

Comme je l’annonçais lundi, Wexperience, ma société, participe depuis hier au salon VAD qui se déroule à Lille du 18 au 20 octobre.

Hier, en compagnie de l’excellentissime Arnaud Vanpoperinghe, Directeur de Tikamoon.com, nous avons pu présenter un résultat de test A/B que nous avions réalisé cet été sur son site.

Un faible taux d’ajout au panier

La fiche produit de Tikamoon.com

Après analyse, nous nous étions rendus compte d’un faible taux d’ajout au panier sur la fiche produit de Tikamoon.com. Il est vrai que ce n’est pas un site d’achat d’impulsion ni de raison, puisque Tikamoon vend des meubles haut de gamme. Le panier moyen en est assez élevé et en général, un ajout au panier équivaut presque à un achat.

Toutefois, nous pensions qu’il y avait mieux à faire et qu’un des freins à l’ajout était que les internautes ne discernaient pas correctement le montant des frais de port annoncés directement dans la fiche produit, ni que la couleur du bouton était assez incitative.

Le test

6 variations ont été testées. A votre avis, laquelle gagne ?

Notre idée était donc de mettre un peu plus en avant les frais de port en les surlignant, mais aussi de travailler sur la couleur du bouton afin de vérifier que le rouge (couleur actuel du site) ne constituait pas une barrière psychologique d’ajout au panier. Nous avons donc testé 6 combinaisons en faisant varier la couleur des frais de port et la couleur des boutons, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

And ze winner ize

Le trafic de Tikamoon n’étant pas celui des 3suisses.fr, nous avons dû prolonger le test pendant plus d’un mois afin d’obtenir des résultats convaincants. Et, nous devons avouer qu’ils furent assez surprenant.

Au bout de 2 semaines, nous constations déjà que les version orange et verte des boutons convertissaient beaucoup mieux et au delà de nos espérances. Entre 30 et 50% d’augmentation du taux de transformation.

Après 2 semaines d'aller-retours intensifs, les courbes ont commencé à se stabiliser et à donner des résultats plus fiables.
Dans un premier temps, l'augmentation était spectaculaire, puis s'est atténuée vers une asymptote à +25% pour la version gagnante.

Pour aller plus loin, nous vérifiames également la valeur dégagée en CA par ces deux versions et il s’avèra qu’au final, c’était la version orange qui générait le meilleur chiffre d’affaire. Exit, donc le bouton vert.

Le gagnant rapporte une valeur de 3€86 par visite contre 3€32 pour la version de contrôle et 3€76 pour la version verte

L’analyse : il faut améliorer le guidage de l’utilisateur

Pourquoi ce résultat ? En réalité nous avions remarqué que beaucoup de fiches produits de Tikamoon.com présentait un produit indisponible. Dans ce cas, le bouton d’ajout au panier était remplacé par un bouton de demande de devis exactement de la même couleur que le bouton d’ajout au panier.

En distinguant bien la fonctionnalité de ces deux boutons par un jeu de couleur différent nous aidions donc l’utilisateur a bien mieux se guider. Rouge pour la demande de devis, orange ou vert pour l’ajout au panier. Et comme je vous le disais, un produit ajouté au panier équivalent presqu’à un achat, l’augmentation du taux de transfo et du chiffre d’affaire fut spectaculaire.

Un grand merci à Arnaud pour nous avoir permis de nous avoir permis de diffuser ces informations. Mille Grâces lui soient rendues !

Retrouver la présentation de la conférence sur Prezi

47 commentaires

    1. Je m’occupe d’un futur site de vente en ligne avec un patron qui ne maitrise pas les tenants et aboutissants du e-commerce, pour illustrer mon propos je lui ai montré ce test, et la première chose qu’il m’a dit : « et nous, les boutons ils vont être orange j’espère ? » – Coup de bol, on avait choisi orange pour le add to cart 🙂

  1. Super test,
    Ce que je trouve intéressant également, c’est que cela s’applique à tous les domaines, même pour les achats les plus réfléchis . J’étais persuadé que ce genre de modification s’appliquait surtout pour les sites d’achats d’impulsions.
    Merci de partager ce genre de résultat.

  2. Merci pour ce retour 🙂

    Attention tout de même au micro-zoning et aux ‘micros tests ».
    Le fait de séparer une zone d’une page multiplier par X tests est un risque de perdre l’essentiel. Cela se complique sur des sites proposant beaucoup plus de choix.

  3. Vous vous basez sur combien de visiteurs/clics pour réaliser un tel test, surtout avec 6 boutons différents, il faut un trafic énorme j’imagine?

  4. Tester et toujours tester avant, pendant et après les mises en prod ! C’est le secret de la réussite des e-commerçants.

    Le A/B testing est une bonne solution mais ce qui compte le plus c’est de connaitre les clients et ce qu’ils préfèrent pour rendre un site le plus ergonomique possible et en phase avec l’expérience utilisateur ! Pas de besoin d’un volume énorme de trafic si les testeurs sont bien ciblés.

  5. Retour intéressant.

    Pour aller plus loin dans le guidage : ne serait-il pas commode de connaître la disponibilité des produits dès la page-liste et de pouvoir les trier en fonction de ce critère ? Il est frustrant de trouver en page-liste un article intéressant et de s’apercevoir une fois sur la fiche produit qu’il n’est pas encore disponible.

    Cela pourrait augmenter le taux de transfo et améliorer l’expérience utilisateur. Les clients risquent de moins visualiser les produits affichés comme « non-disponible », mais avec un bon choix de mot (l’expression « fabrication en cours » actuellement utilisée semble bien coller) cela ne constituera pas un frein à l’achat.

    Il reste encore de nombreux leviers d’amélioration sur le site de Tikamoon, c’est un travail très intéressant.

    Jean > 36 jours / 39572 visiteurs (c’est dans la présentation sur Prezi, le lien est en bas de l’article.)

    Testapic > jolie pub dans les commentaires d’un site concurrent.

  6. A partir de combien de visiteur un test A/B peut il être considéré comme fiable ? Quelle plateforme de testing sont fiables ? Pour ma part j’utilise la plateforme google, en existe il d’autres ?

  7. C’est clair que ça demande réflexion…
    Ce genre de test a l’air intéressant, mais sur combien de temps ? Combien de visiteur ?
    Je vais me pencher sur la question…

    1. Le temps et le nombre de visiteurs dépend du trafic du site et de la page qu’on teste et des objectifs qu’on se donne. En général, il existe des algorithme pour cela qui sont fournis avec la solution de A/B testing.

  8. C’est cette part d’inconnu qui fait tout le charme du e-commerce. A posteriori, la solution était simple : changer de couleur. A priori, ça n’était pas évident.

  9. 25% pour un changement de couleur bouton, le ecommerce me surprendra toujours!

    A ce propos existe t’il des systèmes de A/B testing automatique (validation de la meilleur solution) ou bout d’un certain temps?

  10. Je m’occupe d’un futur site de vente en ligne avec un patron qui ne maitrise pas les tenants et aboutissants du e-commerce, pour illustrer mon propos je lui ai montré ce test, et la première chose qu’il m’a dit : « et nous, les boutons ils vont être orange j’espère ? » – Coup de bol, on avait choisi orange pour le add to cart
    +1

  11. Effectivement, le résultat de ce test est spectaculaire.
    Après, il faut dire que l’utilisation du rouge pour déclencher une mise en panier n’était vraiment pas perspicace quand même.

    Ce serait pas mal d’avoir un comparatif des différents outils d’A/B testing non ? il y a possibilité d’en trouver un bon quelque part ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.