Interview de prestataire: solution de paiement Buyster

Aujourd’hui nous interviewons Eric Gontier, DG de Buyster, une solution de paiement mobile simple et innovante.Merci à lui d’avoir accepté notre interview.

Pourriez-vous expliquer en quoi consiste Buyster ?

Buyster est un service de paiement dédié à l’Internet fixe et mobile. La société a été fondée en février 2011 par quatre grandes entreprises françaises : les trois opérateurs de téléphonie mobile Bouygues Telecom, Orange, SFR et le leader européen des transactions électroniques sécurisées, Atos.  Nous avons été agréés par la banque de France en qualité d’Etablissement de Paiement et lancé notre activité opérationnellement le 13 septembre 2011, à l’occasion du salon eCommerce Paris.

Nous nous adressons aux 2 grandes catégories d’acteurs de l’eCommerce. D’un côté les consommateurs, à savoir tout Internaute cyber acheteur équipé d’un téléphone mobile et, de l’autre, les eCommerçants, quel que soit leur taille.
Quel est le business model (mode de financement) de votre solution?

Pour les consommateurs, l’inscription à Buyster est gratuite et sans engagement. Buyster propose aux eCommerçants le modèle classique d’un système de paiement et facture une commission sur chaque transaction réalisée avec Buyster.

Comment ca marche exactement pour l’utilisateur ?

Buyster permet de payer avec sa CB sans que son numéro circule sur Internet.
Le principe est que le téléphone mobile sert à la fois d’identifiant et d’élément de sécurité pour payer sur internet fixe ou mobile. L’utilisateur associe sa carte bancaire à son numéro de mobile lors d’un processus d’inscription gratuit, simple et sécurisé sur www.buyster.fr , au cours duquel il personnalise son code confidentiel Buyster à 6 chiffres. Pour payer depuis son ordinateur, il faut avoir en main son mobile et  connaître son Code  Confidentiel Buyster. Pour vérifier que l’utilisateur détient bien son mobile, Buyster lui adresse un SMS avec un code à usage unique à saisir au moment de payer.

Pour payer depuis un téléphone mobile c’est encore plus simple : Il suffit de saisir son Code Confidentiel Buyster, son mobile étant automatiquement identifié par le réseau de son  opérateur mobile.

La particularité de Buyster est que chaque ordre de paiement fait l’objet d’une double sécurité : il faut connaître son code confidentiel Buyster et être en possession de son mobile. Et pourtant tout reste très simple pour le consommateur, en particulier dans le cas du mCommerce où taper les 6 chiffres du code confidentiel suffit : la vérification du téléphone portable est faite directement au travers du réseau de l’opérateur mobile.

Et si j’ai un très vieux téléphone ca fonctionne quand même?

Tout à fait du moment qu’il reçoit des SMS ! De plus Buyster fonctionne quel que soit l’opérateur de téléphonie mobile. Nous souhaitons un service le plus universel possible.

Et pour le e-commercant ?

Pour le eCommerçant, en contractualisant avec Buyster, il dispose d’une panoplie de services incluant de facto la garantie d’exécution de paiement qui le protège contre les risques de répudiation. Il dispose aussi d’un back-office sophistiqué lui permettant de suivre son activité, réaliser les opérations de caisse (annulation, remboursement) et surveiller ses virements.
Le eCommerçant dispose ainsi d’un nouveau moyen de paiement,  simple et rassurant pour ses clients, qui le protège contre les impayés, et qui est particulièrement bien adapté au mCommerce.

Votre solution est-elle compatible avec n’importe quel type de e-boutique?

Afin que le service de paiement Buyster soit facilement mis en place sur les sites des eCommerçants, nous développons des partenariats avec différents types d’acteurs. Nous travaillons donc étroitement avec tous les intermédiaires de la chaîne de valeur du paiement sur Internet comprenant des prestataires de services de paiement, des éditeurs, des agences, des plateformes d’eCommerce, etc. Nous sommes compatibles avec les principaux PSP du marché (SIPS, PayBox, PayLine, Mercanet, Sogénactif, Ogone) mais aussi des solutions comme Prestashop, Magento, Oxatis ou PowerBoutique.

Pour vous, qu’est-ce qui va changer en 2012 dans le monde de l’e-commerce?

Nous pensons que le développement du mCommerce sera un des faits marquants de 2012. Il ne s’agit pas uniquement de retrouver sur son téléphone portable les mêmes possibilités d’achat que sur son PC. Le mobile fait disparaître les frontières entre le commerce physique et l’eCommerce grâce à l’Internet mobile, la géolocalisation et les réseaux sociaux permettant ainsi l’arrivée de nouveaux modes de consommation. Par exemple, grâce au téléphone portable, je peux lire un QR code sur une affiche dans la rue et payer à distance ; éviter la queue à la caisse du magasin en payant à distance grâce à mon téléphone ; ou encore profiter immédiatement de bons plans géolocalisés, … Nous mettons donc une API à disposition de ceux qui ont des idées intéressantes dans tous ces domaines. Pour les projets les plus prometteurs, nous pouvons mettre en place des offres communes ou des opérations de communication spécifiques et nous appuyer sur les opérateurs mobiles partenaires de Buyster.

Auriez-vous un conseil d’expert concernant le paiement en ligne pour nos lecteurs (e-commerçants)?

Deux domaines sont essentiels à nos yeux pour le eCommerçant : le développement du mCommerce et la maîtrise de la fraude.
Le paiement est une étape critique d’un service eCommerce. Or, aujourd’hui, nous ne sommes plus cantonnés à un seul support (le PC) mais à plusieurs types de terminaux (tablettes, smartphones et bientôt, TV connectées).  Il faut  donc disposer d’un dispositif de paiement qui sait s’adapter aux contraintes de chacun d’eux pour proposer un parcours client simple, sécurisé et rassurant. Le mCommerce étant une vraie tendance de fond (plus de 13 millions de Français ont un smartphone et le taux de pénétration de ces nouveaux terminaux continue sa croissance ; 4 millions de Français ont déjà acheté depuis leur mobile pour un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros), il est important de prévoir dès maintenant un service de paiement adapté aux contraintes du mobile. Pas évident de sortir sa CB quand on est dans la rue, une salle d’attente où un bus. Buyster apporte une réponse simple (le code confidentiel à 6 chiffres de Buyster suffit pour faire son paiement) et sécurisée (vérification du numéro de portable via les opérateurs de réseau mobile) la mieux adaptée au mCommerce à ce jour.

Concernant la fraude, il ne faut pas perdre de vue qu’elle touche à la fois les consommateurs et les e-commerçants. Les consommateurs sont de plus en plus demandeurs de solutions leur évitant de communiquer leur numéro de CB sur Internet. Quant aux marchands, ils ont besoin de sécurité pour garantir leurs chiffres d’affaires. Malheureusement, les contrôles de sécurité font aussi perdre des clients honnêtes qui ne connaissent pas forcément la procédure 3DS de leur banque ou ne comprennent pas pourquoi ils doivent envoyer une photocopie de leur carte d’identité et un justificatif de domicile à une société de contrôle alors qu’il est beaucoup plus simple d’acheter sur un site concurrent. Avec son double contrôle (code confidentiel + numéro de mobile), Buyster offre la garantie de paiement aux marchands et évite aux consommateurs des procédures compliquées qui font perdre du temps, tout en les rassurant.

Pensez-vous développer votre solution en magasin physique? Pourquoi (pas)?

Buyster est une solution conçue spécifiquement pour le paiement à distance, c’est-à-dire lorsque le consommateur ne passe pas par la caisse ou le terminal de paiement du commerçant. Pour le paiement de proximité il y a déjà de nombreuses solutions, très  bien adaptées, comme la carte bancaire, ou de nouvelles technologies qui arrivent, comme le NFC, avec ou sans téléphone portable.

Pourtant avec le mobile, le paiement à distance va vivre une révolution : il est maintenant possible de payer à distance de n’importe où, dans la rue, les transports, et même en magasins ! Ce sont tous ces nouveaux modes de consommations rendus possibles par le mCommerce que nous évoquions précédemment. Logiquement, nous comptons, grâce à notre positionnement sur le mobile, être très présents dans le développement de ces nouveaux usages, avec quelques belles annonces à venir début 2012.

13 commentaires

  1. Il fallait oser lancer un billet parlant d’une société dont les principaux actionnaires sont les 3 opérateurs historiques 🙂
    En ce moment, on tape un peu sur eux à boulets rouges (merci Free) du coup, ça refroidit un peu de tester cette solution, non ?

    1. Dès le début nous avons conçu Buyster pour fonctionner avec tous les opérateurs mobiles. Cela concerne Free bien sûr, mais pas seulement : il y a aussi tous les MVNOS (NRJ Mobile, Virgin, etc.) qui représentent aujourd’hui une part non négligeable des équipés mobiles. La démarche de Buyster est volontairement neutre vis à vis de tous les opérateurs, et cela nous semble une règle incontournable pour assurer le succès de ce nouveau service de paiement.

    1. Bonjour Asma,
      Dans un premier temps, nous nous sommes rapprochés prioritairement des sites d’hébergement de boutiques tout en un les plus importants, comme Oxatis. Mais nous serions ravis de travailler avec Kiubi s’ils le souhaitent.

  2. Je prends celà pour une Bonne nouvelle, vu que ma boutique tourne dessus 🙂 Je suis vraiment intérressée parcequ’on lance la version mobile de notre site …lundi prochain !!

    Alors si on peut faciliter le contact n’hésiter pas à nous le dire…

    Bonne soirée et bon week end

  3. Une question simple quelles sont les différences avec Kwixo sortie cette été? Avez-vous prévu un comparatif ou un autre post pour se faire une idée?
    Merci
    Vavapiolou

  4. Le fait que les principaux actionnaires de cette société soient les opérateurs historiques dans la téléphonie mobile ne réduit en rien le fait que la solution proposée soit intéressante pour le e-commerçant et l’utilisateur. Les deux ne se poseront pas la question. Ce qui leur importe c’est le prix, la simplicité, la sécurité et le côté pratique.

    Si cette solution de paiement ne satisfait une demande ou un besoin, elle ne rencontrera pas de succès. Dans le cas contraire, l’utilisateur final sera ravi et satisfait.

    Personnellement, je me réjouis qu’il y ait sans cesse des solutions innovantes qui participent au développement du e-commerce en France.

  5. Bonjour,

    Oui cela est intéressant comme solution, mais je trouve les taux de commissions élevés pour ma part. Que cela soit plus élevé que mon contrat V.A.D standard je le conçois, mais avec un calcul rapide cela me serait facturé de 5.5 à 8.5 fois plus cher en commissions en comparaison.

    Je suis ouvert à toutes explications sur un tel écart qui est ma foi assez conséquent.

    « En juillet dernier, le GIE Cartes bancaires s’est engagé à réduire, à compter du 1 er octobre 2011, le taux de la commission appliquée aux commerçants pour chaque paiement par carte bancaire. »

    http://entrepreneur.lesechos.fr/entreprise/juridique/actualites/commercants-baisse-des-frais-de-paiement-par-carte-bancaire-10014504.php

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Article de : Superpam

Fervente amatrice d'e-commerce, Paméla Bonneau est étudiante en Webmarketing. Elle travaille chez Diginex aux côtés du Capitaine, en tant que Traffic Manager et Chef de Projet Web.