Une belle infographie sur le e-commerce

Par Capitaine | juin - 5 - 2012 | 19 commentaires  
Auteur de ce billet : Olivier Sauvage, l'auteur, est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence d'ergonomie digitale pour le ebusiness. Il travaille pour les plus grands comptes du ecommerce en France et est spécialiste de l'optimisation des sites sur mobile, tablette et web. Pour plus d'informations sur cette critique, n'hésitez pas à le contacter ou à l'appeler directement sur son portable.
» Voir tous les articles de Capitaine

Les belles infographies sont une spécialité américaine. En voici une française qui vaut le détour et a le mérite de rafraîchir la mémoire sur les chiffres du ecommerce.

Les bons de réduc augmentent le taux de conversion... Bon, oui, on s'en doutait un peu. Mais l'infographie est jolie, alors...

Je partage cet article sur Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInDigg thisPin on PinterestShare on Tumblr

19 commentaires pour l'instant.

  1. Matthieu dit :

    la problématique du coût de livraison est toujours la même. Si on indique que c’est inclus dedans, le consommateur malveillant qui compare avec un autre site va choisir l’autre car c’est moins cher vu que les coûts de livraison sont non inclus. il ne se rendra compte de cela qu’au moment du choix de livraison, et n’aura pas envie de tout recommencer.

    Bon, c’est peut être un peu tiré par les cheveux, mais ya une part de vérité…

  2. JY dit :

    L’infographie est belle… dommage que l’auteur nous prenne pour des buses sur les données, surtout sur le panier moyen et toute la partie concernant les codes promos.

    Je comprends à peine que ça puisse être publié tel quel.

    • igarpoor dit :

      Whaou clair, grâce aux codes promo on double le panier moyen, sérieux faut arrêter là…

    • Olivier dit :

      Merci JY pour ce commentaire qui exprime, je crois, un questionnement, à savoir quelles sont les sources…
      Il est dommage que ce soit toujours (oui, nous lisons votre blog :) ) un peu incisif et provocateur (mais ce n’est pas un style qui me déplait pour autant, même si c’est plus dur à lire/entendre contre soi).

      La remise en cause des infographies est assez courante et je suis le premier à mettre en doute certaines données chiffrées, récupérées à la va-vite et sans aucun fondement sur certaines infographies.

      C’est pourquoi au sein de Bons-de-Reduction.com, l’équipe a travaillé de façon minutieuse avant la diffusion de notre infographie et pour chaque chiffre nous avons noté (sur un document interne) l’endroit exact où se trouve la référence. L’équipe a également pris soin de prendre à chaque fois des données de sources réputées. Après, l’erreur est humaine et si nous avons fauté nous n’hésiterons pas à le dire et à nous en excuser.

      Pour le panier moyen, la donnée est issue des résultats de notre site Bons-de-Reduction.com au sein de la régie Tradedoubler. Concernant une partie des autres chiffres liés aux bons de réduction, ils sont issus d’une étude menée par Forrester (établissement spécialisé disposant d’une forte réputation dans les études sur les comportements humains).

      Après je peux comprendre que chacun est une vision ou des ressentis différents, voire même des expériences concrètes liées à une activité spécifique ou à ses méthodes de fonctionnement propre et qu’il puisse remettre en cause de nombreuses choses qui l’entoure. Je dirai même que nous en sommes tous un jour, nous même, témoin ou acteur. Mais il faut aussi, parfois, admettre que tout n’est pas blanc ou noir et éviter les jugements trop rapides.

      Olivier

      • JY dit :

        Il y a deux données qui sont à mon avis limites dans ce tableau :

        - Le panier moyen qui double selon que le site propose un code ou pas. Ce chiffre est clairement faux, où alors l’échantillon n’est soit pas représentatif, soit compare des secteurs qui ne peuvent l’être (avec un panier différent à la base). Je suis curieux de connaître l’échantillon de sites ne proposant pas de codes promotionnels et qui génèrent des ventes via un site de codes promotionnels.

        - Les 100m€ de CA « générés » par Bon-de-reduction.com : il faudrait distinguer dans ce chiffre la part opportuniste (l’internaute a déjà un panier, un compte client chez le marchand… mais va chercher un code promo) du reste (le client qui passe d’abord par le site de codes promo avant d’aller chez le marchand). C’est un peu comme si La Poste faisait une infographie et indiquait « Cette année, La Poste a généré X milliards de CA aux marchands partenaires ».

        Je ne nie pas l’intérêt des codes promotionnels en général, mais les marchands qui lisent ce blog ont le droit d’avoir un avis différent sur le sujet, utilisé pour promouvoir les sites de code promo via l’affiliation.

        Je suis curieux de connaitre l’avis du Capitaine qui a publié cette infographie.

      • Olivier dit :

        JY, merci pour cette réponse.

        Je suis tout à fait d’accord avec vous sur le fait qu’il soit important d’avoir des avis différents et des remarques constructives.

        Nous essayerons sur la prochaine infographie de disposer de données encore plus pointues et nous regarderons comment nous pourrons ajouter de façon simple et compréhensible nos méthodes d’extraction des données.

        Concernant nos 100 millions de CA généré. Un marchand génère lui même du chiffre d’affaires… à des fabricants.
        Certains fabricants vous diront même qu’ils leur ‘volent’ leur marge… et essayeront de faire leur distribution en direct.
        Or, il est clair que les marchands apportent une multitude de services : stockage, gamme de produits, gestion de la livraison…
        Évidemment, la valeur ajoutée d’un marchand est sans doute plus facile à appréhender car ce métier existe depuis des milliers d’années. Aujourd’hui la technologie a créé de nouveaux métiers, de nouveaux services (le service rendu aux consommateurs (vos clients) est quant à lui indéniable) et cela peut être dans ce cas difficile d’appréhender ces nouvelles valeurs ajoutées, voire de les refuser… comme certains fabricants le font… certains avec succès, d’autres moins.

        Merci encore pour cette discussion enrichissante.

  3. bernard dit :

    Une analyse intéressante mais qui est à contre-courant de l’expérience de Mr Levy du célèbre blog e-commerce: http://www.blog-ecommerce.com/ces-ecommercants-qui-font-60-kemois.
    De plus cette analyse sur entre autre les bons de réduction est justement sponsorisée faite par bons de réduction.com, ce qui n’est pas tout a fait neutre.
    Concernant les frais de livraisons, c’est sur que c’est important pour le client car de + en + de sites ont intégrés la livraison gratuite (sarenza,spartoo..) et cela est devenu quasiment une norme.
    Mais le problème reste la marge nette dégagée..

    • Olivier dit :

      L’exception confirme toujours la règle !

      Les consommateurs recherchent et utilisent des bons de réduction. Il est possible pour certaines activités de s’en passer et c’est tant mieux… pour eux, pas forcément pour le consommateur. Maintenant la majorité des consommateurs souhaitent en avoir et la majorité des marchands en fournissent. Le fait d’avoir un site qui regroupent tous les codes promo n’est pas plus ‘mal’ que d’avoir un site qui regroupe tous les produits (comparateur de prix) ou tous les avis… C’est un service utile pour le consommateur (et c’est à lui qu’il faut penser).

      Il est vrai que nous sommes juges et parties sur cette infographie mais comme sur quasiment toutes les infographies… qui mieux que ceux dont c’est le métier peuvent s’y intéresser et disposer de données et enfin prendre le temps de les réaliser.

      Au niveau des frais de livraison, ce n’est pas encore une majorité de site qui les offre.

      Et enfin concernant la marge… c’est le problème numéro 2 du marchand, le n°1 étant le client. Mais cela reste néanmoins l’élément décisif pour sa pérennité. Personne ne pense le contraire. Et c’est pour cela qu’il est important lors de la réalisation de bons de réduction ou de code promo de prendre en compte cette donnée. Bons-de-Reduction.com propose un service de conseil (gratuit) pour les marchands et les accompagne dans cette réflexion.

      Olivier

  4. Mick dit :

    Sérieux, le coup des codes promos qui augmentent le panier moyen c’est abusé !

    • Olivier dit :

      Mick,

      Pourquoi ?
      La base même d’un code promo est de vendre plus.

      Si les bons de réduction ne fonctionnaient pas, pourquoi les meilleurs commerçants les utiliseraient depuis des dizaines d’années ?
      Après il faut évidemment créer des « bons de réduction intelligents » : qui, tout en offrant plus au client, permettent au marchand soit d’acquérir des nouveaux clients, soit d’augmenter son panier moyen. Le tout est de trouver le bon compromis. Nous avons de nombreux exemples sur notre site : http://web.bons-de-reduction.com/

      Après, beaucoup de marchands ont peur pour leur marge et c’est normal. Ayant été moi même marchand je sais très bien la difficulté pour un marchand de devoir acheter au meilleur prix, vendre en réalisant de la marge tout en étant compétitif et apporter de quoi donner envie de finaliser une vente au prospect…. sans compter les milliers d’éléments annexes qui coûtent du temps et de l’argent (gestion de stock, livraison, retours…).

      Etre marchand aujourd’hui (en ligne ou pas) est difficile et courageux. Mais à chaque marchand sa vérité, sa vision, sa stratégie.

      L’important est sans doute de comprendre ce que souhaite son client final. Qui il est ? Quels sont ces comportements d’achats ?

      Quand je me regarde consommer, quand je regarde mes amis, ma famille, je vois que nous sommes quasiment tous utilisateurs de bons de réduction, de code promo. Et il est clair que pour nous, le bon de réduction est un élément qui favorise l’achat (quand il ne le déclenche pas complètement) et il sera difficile de remettre cette donnée en question.

      Olivier

      • Mick dit :

        Olivier,

        Pour que votre analyse soit juste, il faudrait encore que les sites de codes promo génèrent du « trafic direct ».

        Or, de part mon expérience sur plusieurs sites (mais peut-être que je me trompe…) et des ventes « trackées », la plupart des codes promos sont récupérés par les clients une fois dans le tunnel de commande.

        Donc peut-être qu’on augmente son taux de transfo (et encore, je pense que tout dépend de l’endroit où la case du code promo est placée dans le tunnel de commande…) mais pas le PM.

        Alors oui, il y a toujours les codes « intelligents » : X € offerts à partir de X € d’achats mais ça non plus (de part mon expérience) ça n’a jamais fait monter le PM.

        Cela dit concernant le FDP, là oui, je suis d’accord avec vous, le tx de transfo augmente.

        :-)

  5. Capitaine Capitaine dit :

    @JY : nous sommes tous d’accord, ce genre d’infographie sont un moyen détournée de faire de la pub ;-)
    Cela dit, il me semble important d’attirer l’attention sur deux points :
    - les bons de réduction aident à la transfo, mais je doute qu’ils permettent réellement d’augmenter le panier moyen (en tout cas, pas comme levier principal). Il est clair que beaucoup d’internautes attendent d’avoir finalisé leur panier avant d’aller chercher un code de réduction. Ils ne sont donc déjà presque plus dans l’optique d’en « rajouter encore un peu » dans le panier. Cela dit, si des offres sont proposées en cross-selling à l’endroit de la saisie du code réduc, cela peut sans doute aider.
    - la gratuité des frais de port devient presqu’un incontournable. En tout cas, à partir d’un certain montant, et c’est clair que cette technique (de les offrir à partir d’un certain montant) encourage justement l’augmentation du panier moyen, car elle permet de franchir un seuil.
    Pour le commerçant, il faut donc savoir combiner les deux leviers, mais attention aux marges ! Cela se calcule et il ne vaut mieux pas prendre de risques en proposant des réductions ou des remises trop alléchantes si elles se réduisent de manière dangereuses. Ne cédez pas à la tentation de faire comme vos concurrents si ils pratiquent systématiquement des remises. Ce n’est pas forcément un signe de bonne santé de leur part. Il faut donc, peut-être, ne les proposer qu’à certaines périodes creuses ou dans les périodes d’achat forte. Mais je ne suis pas marchand et je préfère donc ne pas en dire trop sur un sujet que je maîtrise plutôt mal.

    Cordialement,

    CC

  6. Vincent dit :

    Hello,

    Pour mon coté acheteur, il n’est pas rare que :
    – Je veux acheter un produit
    – J’arrive dans le tunnel de commande
    – Je vois l’emplacement « bon de réduction »
    – Je cherche un bon de réduction… je n’en trouve pas
    – J’abandonne l’achat que je voulais pourtant faire.

    C’est couillon hein ? Ben c’est comme ça ! :^p

    Pour mon coté pro :
    Pour la partie basse

    Moi ce qui me dérange dans les chiffres sur les codes promo ce n’est pas le doublement du panier moyen (qui peut surement s’expliquer par une demi infinité de manière) mais plutôt le calcul suivant :

    Panier moyen sans bon de réduction : 91 €
    Panier moyen avec bon de réduction : 180 €

    Dans mon monde, quand j’additionne des paniers à 91 € et à 180 €, je ne peux pas obtenir un panier moyen global à 90 € cité 3 lignes plus haut (2011).

    Pour être plus constructif, je trouve cette image plutôt jolie et les visuels très mignon, les chiffres sont bien mis en valeur. Rien à dire sur la première moitié de l’infographie. La seconde partie fait effectivement trop commercial pour moi.

    Moi je vote et je dis en terme de présentation c’est intéressant.

    Vincent

  7. [...] (Une #infographie sympa sur le #Ecommerce les bon de réduc doublent le pannier moyen !See on http://www.capitaine-commerce.com Share this:TwitterFacebookJ'aime ceci:J'aimeJ'aime cet [...]

  8. Guillaume dit :

    s’il est acquis que les bons de réductions et les « promotions » sont considérés comme le côté positif du marketing par les consommateurs, ce n’est pas pour cela qu’ils ont du bon.

    Plusieurs spécialistes du commerce et de la distri (en dur) pensent d’ailleurs que la tendance va être à la décroissance, tellement l’outil coute cher et est galvaudé.

    Personnellement, en tant que commerçant, je toruve qu’il vaut mieux investir l’équivalent dans du service clients, de la pérennité, ou de la différenciation que dans un prix, qui attire surtout des clients volatiles.

  9. Le coup du code réduc qui fait augmenter le panier moyen, j’aime beaucoup.

  10. [...] une infographie que nous révèle capitaine commerce [...]

Rédiger un commentaire


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.



Blogs ecommerce et sites amis à visiter : Ecommerce Squad - Exciting Commerce - I Love Web - Ludovic Passamonti - Pauline Pauline - Rich Commerce - Tablette Tactile - Ziserman.com

Site hébergé par NBS System, spécialiste de l'hébergement ecommerce NBS System

Copyright © 2006 - 2014 Capitaine commerce - Le Blog du Commerce Digital - Ce blog utilise WordPress - Webmaster : Alexis Sauvage aka Mecano Commerce

[ Capitaine Commerce SARL - RCS Lille B 789 520 046 - SIRET 78952004600010 ]