Changez vos prix en fonction de la géolocalisation

L’arrivé des big datas ne fait que confirmer une chose : la personnalisation des offres, c’est pour aujourd’hui.

La preuve avec une astuce inavouable détectée par les scribouillards du Wahington Post. Staples (anciennement Jpg) affiche des prix en fonction de la géolocalisation des visiteurs de son site web.

Qu’est-ce à dire ? Tout simplement qu’en fonction de votre position par rapport à un magasin Staples (oui, ils ont des magasins) ou d’un de ses concurrents, le prix affiché sur le site variera dans des proportions importantes. Cela fait qu’un type qui achètera une agrapheuse pourra voir son prix plus élevé de 10% que celui d’un de ses voisins si ce dernier habite plus près d’un magasin concurrent  que lui même (c’est clair ?).

Cette carte (merci au WP) permet de voir comment les prix affichés sur le site de Staples varient en fonction de la géolocalisation et l'internaute et de la position des magasins du site et de ses concurrents.

C’est plutôt intelligent, mais pas très juste, et certains internautes s’en sont aperçus.

Cela, en tout cas, confirme que le ecommerce passera de plus en plus par la personnalisation des offres (prix, produit) en fonction de nombreux paramètres, plus ou moins obscurs, et selon des algorithmes plus ou moins clairs. Le syndrome « billet de train » ou « billet d’avion », dont la lisibilité des prix parait totalement incompréhensible aux clients, n’est pas près de s’éteindre. Et les injustices aux consommateurs vont sans doute se multiplier. De belles disputes en perspective !

 

Via InternetActu

14 commentaires

  1. C’est l’année du BigData ?

    Encore faudrait-il avoir la position juste du visiteur, son adresse postale ne sera peut-être connue que beaucoup plus tard et son adresse IP n’est pas fiable et ne risque pas de le devenir lorsque nous passerons tous en IPv6.

    Que les prix en magasin physique puissent être différents on peut l’imaginer, le foncier n’est pas le même, les frais de fonctionnement pourraient être différents également, mais sur une boutique en ligne, c’est beaucoup plus délicat. D’autant que les moteurs de recherche et autres comparateurs ne sont pas « localisables » par définition.

    En revanche avoir un prix d’affichage unique le ne net et proposer en fonction de la localisation du visiteur un prix différent dans un magasin physique de proximité (dernière pièces, promotion, cross-selling) c’est peut-être plus facile à gérer et avant vente et par rapport à la communication en général. Les consommateurs parlent et échangent, faut être prudent.

    Alex.

  2. Tu as tout à fait raison quand au sérieux de la géoloc. L’article du WP revient de nombreuses fois dessus en invoquant le manque de fiabilité de cette information. Il n’empêche que cet exemple est sans doute le premier lié à l’exploitation de données personnelles non consenties et que les big datas permettent d’aller encore plus loin. Outre le problème commercial que cela pose, la personnalisation des offres rejoint aussi celle des libertés individuelles.

  3. J’ai déjà été confrontée à ces prix variables sur un site de e-commerce. Et je me posais la question : est-ce légal par rapport aux lois sur le commerce?

    Un magasin physique doit clairement afficher ses prix. Après, s’il le désire il peut faire des remises selon ses propres critères.

    Mais ici c’est carrément trompeur.

  4. La géolocalisation est d’autant plus compliquée maintenant avec les smartphones et les tablettes !!! Si le client compare les prix dans la boutique c’est bénéfique pour lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.