Magasins vs. pure-players…Victoire des enseignes traditionnelles !

Par Robin | janvier - 30 - 2013 | 9 commentaires  
Auteur de ce billet : Alexis Sauvage aka Robin est l'assistant du Capitaine pour la gestion technique et éditoriale du blog. Dans le civil, il travaille comme intégrateur pour des e-marchands (PME et grands comptes). Twitter : @alexissauvage
» Voir tous les articles de Robin

L’enquête réalisée par Bonial avec le soution d’IFOP annonce une victoire aux points des enseignes traditionnelles face aux pure-players. Voici les conclusions qui en sont tirées :

Méthodologie : Enquête réalisée par l’institut Ifop du 18 au 20 décembre 2012, auprès d’un échantillon de 1007 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par questionnaire auto-administré en ligne.

(L’enquête complète est disponible en bas de page)

commerce_a_lancienne

"Alors Didier , vieille enseigne ou pure player ?" "Finis ton café et fous moi le camp, je veux pas d'histoire moi !"

  • Les sites de ventes en ligne pure-players ne sont plus des acteurs marginaux : lorsqu’ils ont le choix, près d’un quart des Français (24%) – et jusqu’à 32% des CSP+ – préfèrent effectuer leurs achats auprès de ces distributeurs exclusivement en ligne, plutôt que chez les distributeurs traditionnels.
  • Les pure-players ont en effet réussi à installer une image de performance sur des valeurs fondamentales du commerce : opposés aux enseignes traditionnelles, 81% des Français les considèrent comme « les moins chers » (et 61% avouent d’ailleurs effectuer leur choix sur internet uniquement en fonction de ce critère), 70% considèrent qu’ils ont « le plus de stock », 60% estiment qu’ils sont « les plus pratiques pour réaliser des achats ».
  • Pour autant, ce changement dans les habitudes de shopping s’accompagne d’un certain malaise : depuis la généralisation du commerce en ligne, près de la moitié des personnes sondées (47%) ressentent « une augmentation du niveau des prix » voire, pour 38%, une augmentation de la « confusion dans les prix ». De plus, 66% des Français se plaignent qu’il existe « trop de sites de vente en ligne », et 38% déplorent que nombre d’entre eux « disparaissent trop vite ».
  • Ces inquiétudes constituent une opportunité pour les enseignes traditionnelles de reconquérir leurs clients, en jouant sur les valeurs fondamentales de confiance et de relation client pour lesquelles les français distinguent leur inébranlable suprématie.Face aux pure-players, elles sont en effet considérées comme celles qui sont « les plus au fait de leur besoins et envies » (59%), comme celles qui offrent « le meilleur accompagnement, les meilleurs conseils » (77%), en un mot comme « les plus dignes de confiance » (81%).
  • Pour reconquérir des acheteurs de plus en plus volatiles, les enseignes traditionnelles doivent investir massivement le champ de bataille historique des pure-players : celui de l’audience en ligne. 30% des Français reconnaissent en effet que leur « fidélité envers ces enseignes » s’est érodée depuis la généralisation du commerce sur Internet, sans doute la conséquence de parcours d’achat en profonde mutation : interrogés sur « leur premier réflexe » en phase de préparation d’achat, les français confient avant tout « surfer sur le web en renseignant un moteur de recherche » (30%) plutôt que de « visiter directement le site Internet d’une enseigne traditionnelle » (20%) ou même « consulter les catalogues ou prospectus » (18%).
  • La démarche « web-to-store », meilleure arme des enseignes traditionnelles pour disputer l’audience aux pure-players, est désormais profondément installée chez les Français : 80% des sondés affirment avoir déjà utilisé Internet ou leur Smartphone pour « savoir si un magasin existe près de chez eux », « consulter les horaires d’ouverture » (78%) ou « affiner une intention d’achat » (76%) : autant d’occasions pour les distributeurs traditionnels de capter le shopper et de lui présenter ses offres et promotions, avant que ce dernier ne soit tenté par la concurrence en ligne !

L’étude complète est disponible en téléchargement ici

 

Je partage cet article sur Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInDigg thisPin on PinterestShare on Tumblr

9 commentaires pour l'instant.

  1. [...] L'enquête réalisée par Bonial avec le soution d'IFOP annonce une victoire aux points des enseignes traditionnelles face aux pure-players. Voici les  [...]

  2. [...] L'enquête réalisée par Bonial avec le soution d'IFOP annonce une victoire aux points des enseignes traditionnelles face aux pure-players. Voici les  [...]

  3. Bonsoir Robin,

    Intéressant! En fait rien ne vaut un contact physique avec le client lorsqu’on vend un produit. Le client a toujours besoin de sentir, de tester, de goûter son produit puisqu’il veut être rassuré car ce produit est un investissement pour lui. C’est la logique du comportement client même.

    Merci de nous avoir partagé ton article !

  4. [...] L'enquête réalisée par Bonial avec le soution d'IFOP annonce une victoire aux points des enseignes traditionnelles face aux pure-players. Voici les  [...]

  5. [...] L'enquête réalisée par Bonial avec le soution d'IFOP annonce une victoire aux points des enseignes traditionnelles face aux pure-players. Voici les  [...]

  6. [...] L'enquête réalisée par Bonial avec le soution d'IFOP annonce une victoire aux points des enseignes traditionnelles face aux pure-players. Voici les  [...]

  7. Même si un client a besoin de voir ou toucher l’objet avant de l’acheter, le processus d’achat est quand même beaucoup plus rapide et moins contraignant en ligne, je n’aurai donc jamais parié dans ce sens. Comme quoi on peut toujours être surprise ^^

  8. [...] L'enquête réalisée par Bonial avec le soution d'IFOP annonce une victoire aux points des enseignes traditionnelles face aux pure-players. Voici les  [...]

  9. [...] L'enquête réalisée par Bonial avec le soution d'IFOP annonce une victoire aux points des enseignes traditionnelles face aux pure-players. Voici les  [...]

Rédiger un commentaire




Blogs ecommerce et sites amis à visiter : Ecommerce Squad - Exciting Commerce - I Love Web - Ludovic Passamonti - Pauline Pauline - Rich Commerce - Tablette Tactile - Ziserman.com

Site hébergé par NBS System, spécialiste de l'hébergement ecommerce NBS System

Copyright © 2006 - 2014 Capitaine commerce - Le Blog du Commerce Digital - Ce blog utilise WordPress - Webmaster (et contact PRESSE) Alexis Sauvage aka Robin

[ Capitaine Commerce SARL - RCS Lille B 789 520 046 - SIRET 78952004600010 ]