Les 11 facteurs impactant la Délivrabilité

Si vos emails aboutissent en Spam ou tombent dans des Black Holes, tous vos efforts pour créer et envoyer vos emails n’auront servis à rien. Atteindre la boite de réception dans des bonnes conditions est donc non seulement stratégique mais surtout de plus en plus difficile.

Voici les 11 facteurs à suivre pour vous assurer une bonne Délivrabilité de vos emails :

deliverability_2013

 

  • Les plaintes utilisateurs : ou les plaintes pour spam, sont essentiellement générés par des faiblesses dans la pertinence des contenus envoyés, une pression Marketing inadaptée ou également des personnes souhaitant se désabonner d’une façon un peu brutale….
  • La réactivité des réceptionnaires : cet indicateur traduit l’intérêt que porte le réceptionnaire au message qu’il reçoit. Si vous personnalisez vos contenus à vos segments, la réactivité en sera normalement décuplée…
  • Contenus des emails : la qualité du HTML et les mots employés (spammants ou pas) sont les points évalués par les filtres anti spam…
  • Volume d’envoi : des variations fortes de vos volumes d’envoi seraient soit le fruit d’une modification importante de la fréquence de vos campagnes ou un recrutement massif qui augmenterai fortement et rapidement la taille de votre base de données. Pas bon pour votre Délivrabilité ! Il faut y aller progressivement …
  • Fréquence d’envoi : on me pose souvent la question « quelle est la meilleure fréquence d’envoi des campagnes ? Une fois par mois ou une fois par semaine ? ». Ma réponse est toujours la même : « faut tester ! ». On n’augmente ni ne réduit la pression de l’email Marketing sans avoir d’abord testé sur des échantillons. Même si une augmentation de la fréquence vous apporte ponctuellement une hausse de trafic ou de CA, il faut garder à l’esprit qu’à moyen terme la base va très certainement rapidement s’essouffler et les désabonnements ou plaintes pour spam vont exploser !
  • Votre infrastructure : c’est à dire l’outil de routage des emails et son paramétrage, les systèmes d’authentification électronique (DKIM, SPF, SenderID, DMARC) et enfin paramétrage de votre nom de domaine…
  • La taille et le poids des emails : 640 pixels de large constituent par exemple la dimension idéale d’un email sur PC. Le poids des emails, 150Ko au maximum…
  • La réputation de vos partenaires ou de la plage des adresses IP votre routeur email.
  • Votre réputation : au niveau de votre nom de domaine ou de votre ou vos adresses IP.
  • Les spam traps, ou adresses pièges. Dans le cas où vous auriez des spam traps dans votre base de données, les effets sur votre e-réputation sont vraiment importants et la chute rapide. Pour les FAI et Webmail la présence de spam traps traduit un recrutement d’optin peu scrupuleux.
  • Les Hards Bounce, ou erreurs type 500, permanentes sont des adresses emails qui ne sont pas valides ou qui n’aboutissent pas de façon permanente. Un niveau trop élevé de Hard Bounces, supérieur à 3% et ce de façon régulière, se traduit pour les FAI et Webmail, par une base de données qui n’est pas tenue à jour. Votre niveau de délivrabilité sera grandement à risque si aucune mesure d’assainissement ne sont prises.
Bienvenu dans l’équipe du Capitaine, Olivier !

 

24 commentaires

  1. Merci pour cette réflexion très intéressante. Qu’en est-il des auto-responders utilisant des emails no-reply? Avez-vous constaté un impact sur spam score/deliverability lors de généralisation d’une telle pratique?

    1. Je ne conseille pas du tout les reply to en « noreply@votredomaine.com ». C’est surtout du point de vue de l’expérience du réceptionnaire qui souhaite potentiellement vous répondre qu’un noreply est hyper frustrant. C’est tout de même bien dommage de ne pas permettre un échange. Bon je sais il faut pouvoir bien traiter les retours…

      Mais du point de vue de la Délivrabilité, une personne qui vous répond entame une conversation, et pour Gmail et Hotmail votre sender email adresse va aller dans la liste des contacts de la personne qui vous répond et donc cela va vous assurer une bonne Délivrabilité pour la suite avec cette personne.

  2. Impressionnant de clarté, super article!! On a envie de détailler chaque critère pour mieux identifier les répercutions sur le tx de délivrabilité. (Je relis mon post et j’ai l’impression que je dois passé pour un geek de l’emailing…) 8/

    En tout cas pour un apperçu global : c’est top.

  3. Bonjour,
    J’obtiens un nombre important de softbounces dans mes rapports d’emailing… A quoi cela peut-être dû ? J’ai lu qu’il s’agissait d’un refus temporaire, mais comment faire baisser ce chiffre qui est un assez gros pourcentage de ma base…
    Merci

    1. Dans certains cas de figures les Webmail renvoient en effet de faux messages de Soft Bounce. C’est ce que nous appelons le Greylisting.
      Le greylisting est une technologie anti-spam relativement récente qui consiste à rejeter temporairement un message, par émission d’un code de refus temporaire (code 4xx) au serveur MTA émetteur. Le serveur émetteur légitime réexpédie le mail quelques minutes après, il respecte ainsi les préconisations définies dans la RFC SMTP. Par contre, la plupart des serveurs de spams ne prennent pas cette peine !

      C’est assez difficile de te conseiller car cela peut provenir de beaucoup de choses. Dans 77% des cas le problèmes de Deliverability proviennent de problème de e-réputation. Pour limiter cela, je peux te conseiller dans un premier temps de limiter la vitesse d’émission de tes emails à 200 toutes les 5 minutes et implémenter un DKIM et SPF.

  4. Je ne connaissais pas cette notion de « réactivité des réceptionneurs ».

    Je risque de (re)travailler fortement sur mes titres !

    Excellente infographie.

  5. Je lance un service http://www.onecub.com qui offre à l’internaute un compte email spécialement dédié à toutes ses inscriptions en ligne (notamment sur les sites de E-commerce). Tous les emails reçus dans Onecub sont triés et catégorisés automatiquement. C’est donc moins d’effort pour l’internaute qui peut consacrer plus de temps aux messages qui l’intéressent vraiment. Délivrabilité optimale ! N’hésitez pas à venir nous rejoindre et à nous faire vos retours sur le service ! Merci à vous;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Article de : Olivier Merz

Expert dans le domaine de l'eMail Marketing je vous propose un service de conseils 360° et d'optimiser les performances de vos campagnes d'emailing. Retrouvez Olivier sur www.clever-emails.com