Interview de Azedine Zerourou, comptoirdesjardins.fr

Bonjour Azedine, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Azedine Zerourou, j’ai lancé ma SARL Comptoir des Jardins en juillet 2012.

Miniature-Bonnes-pratiquesPouvez-vous présenter votre site ?

Comptoirdesjardins est une jardinerie en ligne proposant des produits 100 % naturels pour le jardin biologique et le potager naturel, sans pesticides ni engrais chimiques. Elle s’adresse aux débutants en jardinage en priorité, avec des produits simples, sains et accessibles, proposés dans toutes les quantités y compris les plus petites (une saison, jardins sur balcon, petites surfaces, etc.), ainsi que des packs jardin tout-en-un contenant, par exemple, graines, terreau, engrais et traitements pour couvrir une saison.

Le site s’adresse aussi aux jardiniers plus expérimentés, avec des produits de qualité professionnelle, comme le terreau Orgasyl et des quantités plus importantes, qu’on trouve d’habitude en jardinerie physique ou chez les professionnels, et contient une base documentaire faite de fiches culture, de conseils sur les bonnes pratiques du jardinage. Nous fournissons d’ailleurs les fichiers PDF téléchargeables de nos fiches culture ainsi que les étiquettes de quasiment tous nos produits !

Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer dans le e-commerce ?

Cela représente surtout un challenge, une prise de risque : étant tout à fait nouveau dans le milieu du e-commerce, j’ai eu tout à apprendre. L’idée a fait son chemin grâce aux études de comportement et de concurrence ainsi qu’un fait indéniable : le e-commerce est devenu aujourd’hui incontournable. Nous vendons exclusivement sur le Web mais l’activité tendra à se diversifier selon son évolution.

Vous êtes-vous fait aider ? Avez-vous fait appel à des organismes ?

Une école de commerce m’a permis de procéder à des études de comportement ainsi qu’à l’accès à du conseil en web marketing.

Qu’avez-vous fait en interne et qu’avez-vous fait faire par des prestataires extérieurs ?

Le développement du site, les graphismes ainsi que la rédaction web du début ont été traités par des prestataires externes. Puis nous avons préféré garder le contrôle sur l’évolution du site et avons donc repris en interne son développement ainsi que tout son référencement.

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour vous aujourd’hui ?

La construction de la e-réputation et du référencement du site : tout est à faire, c’est long, difficile, ça demande un investissement important et suivi, d’autant que nous avons choisi sciemment un référencement de qualité, par le biais de partenariats avec des passionnés du jardin comme nous (nous sommes d’ailleurs ouverts à toute proposition, chers lecteurs, l’appel est lancé !), via les réseaux sociaux ainsi que sur des plate-formes reconnues dans le milieu du jardinage que ce soit via des blogs,des sites perso ou des forums où l’on n’hésite pas à venir discuter ou exposer des points de vue.

L’activité a toujours du mal à décoller et les différents leviers du web pour communiquer sont dispersés, difficiles à  identifier et évoluent constamment. Le principal problème est donc notre visibilité dans la jungle d’internet, mais le site a un mois d’existence, on est tout petit ! Il faut de la patience et le temps c’est de l’argent investi dont on peine pour le moment à voir les fruits, ce qui peut stresser.

On se rend également compte qu’en tant que chef d’entreprise, les compétences se transfèrent naturellement à la technique : les ordinateurs c’est compliqué et le référencement, c’est un métier. Le webmaster devient un peu votre commercial, votre hôtesse d’accueil, votre publicitaire, votre consultant et votre technicien, il s’agit de trouver le bon !

Et qu’est-ce qui vous procure la plus grande satisfaction ?

Il est encore trop tôt pour être satisfait mais nous sommes confiants, nos produits sont très bons et il y a un public.

Miniature-graines-potageres

Quel est votre objectif pour cette année ? Et pour dans 3 ans ?

Pour cette année, nous devons faire nos armes : acquérir la visibilité suffisante à notre survie et pouvoir appréhender le marché en étant réellement acteur sur le Web, et non une simple boutique en ligne de plus, parmi tant. Référencer sans relâche et de façon qualitative, communiquer et être proche des gens en répondant à leurs questions, sur le Web ou par téléphone, et continuer de construire notre base documentaire, nos fiches de culture, nos conseils, notre Blog ainsi que la présence sur les réseaux sociaux, autant de travail en perspective.

Si c’était à refaire, le referiez-vous ?

Bien sûr, c’est un challenge passionnant !

Une petite phrase “historique” pour la fin ?

Comptoir des Jardins veut des amis, alors contactez-nous !

Notre blog : http://www.comptoirdesjardiniers.fr

4 commentaires

  1. juste pour info : sur le site http://www.comptoirdesjardiniers.fr

    La sidebar se décale en dessous du texte sous chrome.

    il faut supprimer l’attribut « float: left; » de la balise #blognav div (ligne 94 de custom_style.css)

    Sinon sympa l’astuce du savon noir comme insecticide ^^ je vais essayer.

  2. Bonjour,
    J’ai eu grand plaisir à lire cet interview . Je me lance moi-même dans le e-commerce depuis…1 mois figurez-vous et qui plus est dans une activité assez proche (la vente de terre de diatomée non calcinée). Inutile de vous dire que cet article m’a beaucoup parlé.
    Toutes mes félicitations ainsi que mes vœux de réussite aux créateurs de ce site qui est de grande qualité . Et un grand bravo à l’interviewer pour la pertinence de ses questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Mecano Commerce

Article de : Mecano Commerce

Alexis Sauvage aka Mecano est webmaster du blog Capitaine Commerce. Dans le civil, il travaille comme webmaster/intégrateur freelance pour des E-commerçants (PME et grands comptes).