Interview de Julien Evrard, co-fondateur de Madiwi.fr

Bonjour Julien, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour et merci de m’accorder cette interview ! Je m’appelle Julien Evrard, j’ai 27 ans et je suis co-fondateur, avec Guillaume Fraybin, de Madiwi.fr. Avant de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale, j’ai suivi une formation en Communication digitale et ai travaillé durant 7 ans chez l’annonceur, en tant que Responsable communication et Chef de projet web.

Pouvez-vous présenter votre site ?

Lancé officiellement en juillet 2012, Madiwi.fr est un site entièrement dédié à l’univers du loisir créatif et des activités manuelles, donc à tout ce qui correspond au « fait main » : la peinture, la fabrication de bijoux, la réalisation de faire-part, de boîtes à dragées, de décorations de table, etc.

La promesse de Madiwi est de faciliter la pratique de ces activités créatives qui, pour beaucoup, paraissent difficiles à réaliser. De nombreuses personnes se demandent quoi faire, comment le faire et où trouver le matériel. Nous avions envie de répondre à ces questions et de regrouper l’ensemble des ingrédients nécessaires à la pratique des loisirs créatifs sur un seul et même site internet.

Sur le site, on retrouve ainsi une partie « Créations » 100% communautaire, où les créateurs viennent partager leurs créations et tutoriels pour les réaliser. Un mur complet de photos et de fiches créatives représentant une véritable source d’inspiration pour tous ! Une sorte de marmiton du loisir créatif…

Les internautes ont aussi accès à une boutique en ligne proposant plus de 3 000 références de produits à prix attractifs. Tout le monde peut ainsi trouver facilement le matériel nécessaire à la pratique d’une activité manuelle.

Madiwi

Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer dans le e-commerce ?

La passion du web avant tout ! Nous sommes tombés dans la marmite il y a un peu plus de 7 ans… et on n’en est jamais ressorti. Nous avons notamment tous les deux participé activement au lancement des sites communautaires et e-commerce du groupe Oxylane. J’ai aussi travaillé au développement du e-commerce chez Okaïdi et Jacadi. L’opportunité d’acquérir d’excellentes connaissances et compétences pour pouvoir lancer son propre site e-commerce !

Vous êtes-vous fait aider ? Avez-vous fait appel à des organismes ?

Oui, nous nous sommes fait aider à plusieurs reprises. Nous avons d’abord intégré l’incubateur d’Euratechnologies à Lille, ce qui nous a permis de bénéficier d’une structure soutenant la création d’entreprise : mise à disposition d’un bureau gratuitement pendant les premiers mois, possibilités d’échanges et de synergies entre entrepreneurs…

Nous nous sommes aussi associés avec un grossiste leader en France sur la distribution de produits de loisirs créatifs. Cela nous a permis d’obtenir des fonds, un large référentiel produits à prix attractifs, ainsi qu’une structure logistique puisque l’ensemble de notre stock et de nos commandes sont expédiés depuis leur entrepôt.

Qu’avez-vous fait en interne et qu’avez-vous fait faire par des prestataires extérieurs ?

Tout a été effectué en interne par Guillaume et moi-même, avec l’aide ponctuelle de stagiaires. Nous avons réalisé tout le développement technique du site, la création de l’identité graphique, les argumentaires produits, les articles de blogs, les supports de communication…

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour vous aujourd’hui ?

Il nous est difficile de pouvoir nous payer et nos allocations chômage se terminent. Or, on sait que le modèle économique sur le web prend difficilement en une année. Donc bien que nous soyons dans nos prévisions de business plan, nous nous battons au quotidien contre le temps pour développer encore plus vite Madiwi et lancer de nouveaux projets. Il y a peu, nous avons lancé La Bijou Box, un concept de box de bijoux façon « Do it Yourself ».

Et qu’est-ce qui vous procure la plus grande satisfaction ?

Nous travaillons au quotidien pour répondre aux besoins et aux attentes de nos clients, donc je dirais que lire la satisfaction de nos clients et de nos visiteurs, c’est la plus grande des satisfactions ! Notre autre grande joie est d’avoir réussi à atteindre 20 000 visiteurs uniques par mois après un an de lancement, en partant de rien et en ayant aucun budget.

Quel est votre objectif pour cette année ? Et pour dans 3 ans ?

Avant tout, notre objectif est de pouvoir réussir à vivre correctement de notre activité. D’ici 3 ans, nous espérons atteindre la barre symbolique d’1 million d’euros de chiffre d’affaires et souhaitons développer d’autres facettes de notre projet : un service de « stage-atelier », une WebTV communautaire, un magasin physique sur la métropole lilloise… Nous avons des idées plein la tête !

Si c’était à refaire, le referiez-vous ?

Sans aucune hésitation ! L’écrivain Bernard Werber a dit : « Il y a des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d’oser les tenter. » C’est ce qu’on fait ! L’entrepreneuriat est une aventure passionnante bien que très engageante et complexe. Mais c’est un réel bonheur de pouvoir construire et développer sa propre marque, son propre site.

staff_madiwi
Julien et Guillaume de Madiwi.fr

Une petite phrase « historique » pour la fin ?

Si vous ne le saviez pas encore, sachez que les loisirs créatifs sont aussi faits pour vous ! Avec la fête des mères qui approche, laissez-vous tenter !

5 commentaires

  1. Particulièrement sensible à l’esprit d’entreprise et à la créativité, nous ne pouvons que vous suivre et vous souhaiter le meilleur pour votre développement.
    Encore bravo.
    Francesco

  2. Merci pour vos encouragements ! L’entre-aide des entrepreneurs commence aussi par ces petits mots de soutien, donc on les lit avec grand plaisir en attendant de découvrir vos 1er pas créatifs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Sarah Montaigne

Article de : Sarah Montaigne

Après des études de communication et enrichie d'expériences passionnantes dans les domaines de la presse écrite et la communication interne, Sarah Montaigne est aujourd’hui rédactrice web pour le blog magazine de twago, place de marché en ligne permettant aux freelances de trouver des missions et aux entrepreneurs et entreprises de trouver des experts.