3 bonnes idées à piquer sur Saint-Maclou

Par Capitaine | juin - 18 - 2013 | 18 commentaires  
Auteur de ce billet : Olivier Sauvage, l'auteur, est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence d'ergonomie digitale pour le ebusiness. Il travaille pour les plus grands comptes du ecommerce en France et est spécialiste de l'optimisation des sites sur mobile, tablette et web. Pour plus d'informations sur cette critique, n'hésitez pas à le contacter ou à l'appeler directement sur son portable.
» Voir tous les articles de Capitaine

Saint-Maclou est une marque bien connue des français, mais son site ecommerce n’était réellement pas à la hauteur. Ce n’est plus le cas depuis quelques semaines et la nouvelle version semble avoir beaucoup de choses pour elles pour arriver à convaincre les internautes de faire leur shopping dessus. Pour l’occasion, je me suis penché dessus et ai extirpé trois bonnes idées que vous pourrez vous aussi, si vous en avez le courage et l’envie, utiliser sur votre site.

Un comparateur facile à utiliser

Je ne sais pas pourquoi on ne voit pas plus souvent de fonctions pour comparer. La comparaison est une des bases du commerce. Quand vous êtes en magasin, ne me dites pas que vous ne comparez pas les modèles, les prix ou leurs caractéristiques. Or, sur la plupart des sites ecommerce, c’est impossible. Ou alors, il faut jouer avec les onglets et pratiquer avec vigueur le CTRL+Tab. Sur Saint-Maclou, la fonction de comparaison est particulièrement mise en avant grâce à un bouton spécifique sur les vignettes produits. Les produits à comparer sont ensuite présentés dans une grande « boîte » très facile à utiliser et très pratique. Et tout ça, sans créer de compte !

Le comparateur est simplissime à utiliser. Il suffit de cliquer sur les boutons comparer pour que les produits s'affichent en haut de page dans le comparateur.

Le comparateur est simplissime à utiliser. Il suffit de cliquer sur les boutons comparer pour que les produits s’affichent en haut de page dans le comparateur.

La présentation du comparateur est simple et précise. Affichage en colonne et informations limitées : point trop n'en faut au risque de perdre l'utilisateur.

La présentation du comparateur est simple et précise. Affichage en colonne et informations limitées : point trop n’en faut au risque de perdre l’utilisateur.

Une liste de favoris sans se connecter

Ah ça, j’aime bien ! La possibilité d’ajouter des favoris sans avoir à créer de compte. Rien de compliqué, ni d’extraordinaire, mais pour m’être heurté x fois à des regards ébahis et courroucés quand je proposais l’idée, je suis réconforté de voir que d’aucuns sont moins frileux quand à la question de proposer l’ajout de favori sans créer de compte. Et pourquoi est-ce malin ? Tout simplement, parce qu’on ne force pas un utilisateur à créer un compte (ce qui est lourdement pénible) alors qu’il veut juste mémoriser une simple information. Donc, je dis bravo et encore à ce type d’initiatives.

Une fois votre favori créé, pendant la même session, vous pouvez retourner en permanence à votre liste ou bien l'enregistrer.

Une fois votre favori créé, pendant la même session, vous pouvez retourner en permanence à votre liste ou bien l’enregistrer.

De grandes vignettes

Vu la taille et la résolution des écrans actuels, je m’étonnerai toujours de voir encore et encore des vignettes produits aussi grandes que des timbres postes. Alors que c’est l’inverse qu’il faut faire ! Si vous voulez que vos visiteurs soient « enchantés » par votre offre, proposez leurs de grandes vignettes, de belles photos de qualité qui captent le regard et conservent l’attention. L’important n’est sûrement pas de mettre un maximum de produits sur une page, mais plutôt d’offrir une navigation aérée et riche. Non seulement en espaçant bien les vignettes, mais également en les agrandissant de manière à offrir une expérience plus riche, plus agréable et plus reposante. Croyez-en mes collants verts !

La présentation des produits en liste est vraiment claire et agréable. Notez les éléments publicitaires intégrés à la liste. Malgré leur aspect intrusif, leur simplicité visuelle est plutôt propice à leur efficacité, malgré un risque de "banner blindness"

La présentation des produits en liste est vraiment claire et agréable. Notez les éléments publicitaires intégrés à la liste. Malgré leur aspect intrusif, leur simplicité visuelle est plutôt propice à leur efficacité, malgré un risque de « banner blindness »

Je partage cet article sur Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInDigg thisPin on PinterestShare on Tumblr

18 commentaires pour l'instant.

  1. Christophe dit :

    Bonjour,
    pour le coup de la liste des favoris, je suis mitigé, je trouve qu’il y a redondance…avec l’ajout au panier.
    Ma réflexion part du principe qu’une bonne proportion des boutiques mémorise le contenu du panier (soit avec un cookie soit avec le local storage HTML5) pendant au moins une trentaine de jours, voire plus.

    Non ?

    • Morloose dit :

      Et si l’utilisateur vide ses cookies ? et si il utilise internet explorer 8 ?
      on ne peut pas se permettre de ne compter que sur le local storage HTML5 ni sur les cookies, il faut enregistrer en BDD que ce soit le panier ou les wishlists

      • Christophe dit :

        OK, donc alors comment fais-tu le lien entre l’enregistrement en BDD et la personne qui a enregistré ses favoris sans avoir créé de compte ?
        Le seul lien que je vois c’est un cookie.
        Donc s’il vide ses cookies, je pense qu’il perd aussi ses favoris, non ?

  2. Christophe dit :

    Rien ne vaut l’empirisme et le test.
    Je me suis créé une liste, puis ai vidé mes cookies : ma liste a disparu.
    CQFD.

  3. Morloose dit :

    Forcément, mais du coup tu rajoutes le facteur « client non logué » ce qui est plus difficile à gérer sans cookie, qui reste le meilleur moyen de stocker un panier, je n’ai jamais dit le contraire.

    Mais c’est de ma faute, j’étais parti dans l’optique que le client était logué.

    Maintenant pour palier à toute éventualité, pourquoi ne pas essayer de capter l’email du (futur) client dès l’abandon du processus de commande, en lui permettant de lui envoyer par mail le contenu de son panier et/ou de sa wishlist pour le retrouver lors de sa future visite. Beaucoup de site e-commerce utilise la « relance panier ».

    • Christophe dit :

      He bien dans ce cas, nous perdons le bénéfice de ne pas être obligé de se créer un compte.

      Je vois 2 issues :
      1/ un stockage en « local storage » en HTML5, après je ne connais pas la durée de persistance de ses données.
      2/ proposer au visiteur de se connecter en un clic via l’authentification OAuth (Facebook, Twitter, etc) pour lui faciliter la tâche.

      • Morloose dit :

        1/ on garde toujours le problème navigateur incompatible

        2/ là d’accord

        le coup de la relance panier n’oblige en rien la création d’un compte, c’est comme une inscription à la newsletter, pas besoin d’un compte pour en bénéficier

  4. Christophe dit :

    C’est aussi un compromis, effectivement.
    Merci de cet échange.

  5. Sebastien dit :

    Apparemment, leur wishlist sers avant tout pour devis (du moins c’est ce qu’ils aimeraient j’ai l’impression).

    Au final dans ce cas, je pense que c’est surtout un avantage psychologique : le client ne devant pas le mettre dans le panier a l’impression d’être plus libre peut être, juste de se faire rêver, et si les prix suivent, alors le client créera le compte et fera son achat.

    Dans ce cas, l’entreprise a quand même les infos clients (grâce au devis, au moins mail et ou tel ainsi que le nom :) . Le tout est que l’entreprise a « peut être » plus de chance d’attirer le client à s’intéresser aux produits et ainsi de suite :)

    A analyser après utilisation, mais je suis plutôt optimiste concernant ce point ;)

  6. [...] Saint-Maclou est une marque bien connue des français, mais son site ecommerce n’était réellement pas à la hauteur. Ce n’est plus le cas depuis quelques semaines et la nouvelle version semble avoir beaucoup de choses pour elles pour arriver à convaincre les internautes de faire leur shopping dessus. Pour l’occasion, je me suis penché dessus et ai extirpé trois bonnes idées que vous pourrez vous aussi, si vous en avez le courage et l’envie, utiliser sur votre site.  [...]

  7. [...] Le Blog du Commerce Digital  [...]

  8. Alex dit :

    De mon point de vue, le comparateur se légitime essentiellement sur des sites de produits techniques directement comparables entre eux (sur Saint-Maclou, ça prend tout son sens). J’ai déjà vu cette fonctionnalité sur des sites de textile par exemple et pour le coup ça venait « surcharger » un site déjà -très- chargé.
    Sans parler du fait que cette fonctionnalité est souvent une hérésie en termes d’ergo.

  9. Julien dit :

    Hello !
    Nous sommes en train de mettre en place le loggué/non loggué sur libertrip, on part sur la création d’un compte utilisateur anonyme pour chaque session, par exemple sszzdAAEEZSX @libertrip.com, on a donc les memes possibilités qu’avec un compte loggué. on enregistre le panier en base, on alimente le CRM etc. Ensuite on essaie de matcher l’utilisateur avec son vrai mail par différents leviers

    On s’est largement inspiré de Mixpanel et Kissmetrics.

  10. Benjamin dit :

    Les enjeux du nouveau site de Saint Maclou étaient surtout de répondre aux nouveaux usages liés à la mobilité et de renforcer la stratégie web to store.
    Le site est responsive web design et s’adapte aux mobiles. Dans ce sens, il est plutôt bien réalisé.

  11. En effet, Saint-Maclou.com se devait de répondre aux nouveaux usages liés à la mobilité. Il a pour objectif de générer un contact (e-mail, téléphone) et/ou une visite en magasin. Le type de produits vendus nécessitent un accompagnement important du client (comprendre les différents sols, leur utilisation, leur technique de pose, leur entretien…). Même si les fiches conseils font une 1ère partie du travail, elles ne remplacent pas l’expertise d’un conseiller. C’est la raison pour laquelle le panier est remplacé par une liste d’envies, qui sert à préparer la visite en magasin.

    Concernant la création de compte pour utiliser la liste d’envies, nous avons pris le parti de ne pas créer de barrière à l’entrée. Comme les clients peuvent le faire lorsqu’ils ajoutent des produits à leur panier sur les autres sites, ici, ils peuvent créer une liste d’envies. C’est dans un second temps, lors de la sauvegarde et/ou de l’envoi de la liste en magasin qu’ils devront s’identifier.

  12. [...] 3 bonnes idées à piquer sur Saint-Maclou [...]

  13. [...] Saint-Maclou est une marque bien connue des français, mais son site ecommerce n'était réellement pas à la hauteur. Ce n'est plus le cas depuis quelques semaines et la nouvelle version semble avoir beaucoup de choses …  [...]

Rédiger un commentaire




Blogs ecommerce et sites amis à visiter : Ecommerce Squad - Exciting Commerce - I Love Web - Ludovic Passamonti - Pauline Pauline - Rich Commerce - Tablette Tactile - Ziserman.com

Site hébergé par NBS System, spécialiste de l'hébergement ecommerce NBS System

Copyright © 2006 - 2014 Capitaine commerce - Le Blog du Commerce Digital - Ce blog utilise WordPress - Webmaster (et contact PRESSE) Alexis Sauvage aka Robin

[ Capitaine Commerce SARL - RCS Lille B 789 520 046 - SIRET 78952004600010 ]