MorningCroissant.fr introduit la tarification dynamique appliquée à la location saisonnière

La start up française MorningCroissant se positionne comme le Priceline de la location saisonnière comme alternative aux séjours à l’hôtel.

La location meublée entre particuliers est en plein essor et évolue très rapidement sur un grand nombre d’aspects : paiement et réservation en ligne, nombre et types de logements proposés à la location,…

Cependant, la tarification et le système de prix, quant à eux, ont peu évolué pour la location entre particuliers. Les prix sont statiques, éventuellement ajustés en fonction des saisons. Or, sur les grandes plateformes de location saisonnière, on se rend compte que 70% ou plus des locations s’effectuent sur seulement 10 à 20% des logements. Donc un grand nombre de logements disponibles restent inoccupés, principalement faute d’une tarification adaptée.

C’est pourquoi MorningCroissant innove sur le marché de la location entre particuliers en proposant un système de tarification dynamique. Depuis début avril,  les utilisateurs du site ont la possibilité de faire une offre tarifaire aux propriétaires qui sont ensuite libres d’accepter ou non cette offre ou alors de formuler une contre-offre.

morningcroissant

Deux éléments clés ont été mis en place pour inciter les utilisateurs à formuler des offres tarifaires raisonnables :

  • l’algorithme de pricing dynamique développé par MorningCroissant calcule automatiquement un prix plancher par logement en fonction des périodes ;
  • une seule offre est possible par logement.

Les premiers résultats sont plus qu’encourageants et confirment l’engouement des locataires et des propriétaires pour cette nouvelle approche :

  • environ 60% des offres soumises par les locataires sont acceptées, pour une remise moyenne de 13% ;
  • moins de 1% des propriétaires ont désactivé cette option.

3 commentaires

  1. Cela peut en effet être une réponse à certaines problématiques et surtout un axe différenciant pour MorningCroissant, dans la jungle des sites de locations entre particuliers.

    Par contre, un élément qui ne peut être pris en compte dans l’algorithme, c’est l’expérience partagée.

    Pour ma part, je suis sur AirBNB et je conçois cette activité comme de la création d’expérience.

    Je fixe donc aussi mon prix par rapport aux services que je propose à mes guests et l’expérience que je suis sûr de leur faire partager (à l’inverse de certains loueurs qui louent x appartements vides sur ces plateformes)

    Dans ce cas, cela ne va pas m’intéresser de recevoir des demandes de « négociations » plutôt que de « réservations »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Mecano Commerce

Article de : Mecano Commerce

Alexis Sauvage aka Mecano est webmaster du blog Capitaine Commerce. Dans le civil, il travaille comme webmaster/intégrateur freelance pour des E-commerçants (PME et grands comptes).