Comment parler aux femmes ?

Les femmes sont-elles des eshoppeuses comme les hommes ?          Qu’est-ce qui les séduit ?              Qu’est-ce qui ne les séduit pas ?        Quels sont les comportements d’usage avec les nouveaux médias ?

Autant de questions auxquelles tentent de répondre intelligement le livre blanc de l’agence 1mn30.com avec son livre blanc « Comment parler aux femmes » ?

Les femmes, adeptes du monde digital

Toutes les générations sont désormais acheteuses sur le web.

Toutes les générations, des plus jeunes aux seniors (55 ans et plus) qui représentent plus du quart des internautes femmes, achètent désormais en ligne. Ces dernières, si elles achètent moins d’habillement que les autres, consomment en revanche beaucoup plus que la moyenne :  plus de voyages, plus de produits cosmétiques, plus d’électroménager ou de hightech. Mieux encore, les seniors utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour acheter (plus de 43%). De quoi repenser le design de votre site.

Les femmes plus geek que les hommes ?

Pas encore, mais les usages évoluent. Ainsi, ce sont elles qui utilisent le plus les réseaux sociaux de manière multicanale. Elles achètent aussi de plus en plus souvent en ligne, mais moins que leur comparses américaine qui effectue au moins 1 fois par jour une transaction en ligne. Enfin, elles utilisent de plus en plus leur smartphone pour acheter et elles sont majoritaires sur les iPad où  elles consultent plus de pages que les hommes et restent plus longtemps en ligne.

Citoyennes et fières de l’être !

Plus que les hommes, les femmes sont sensibles aux grandes tendances de consommation : citoyenneté, consommation durable, made in France, transparence. Elles optent notamment pour les marques françaises  ou des produits fabriqués en France à 66% en moyenne.

 Alors, on leur parle comment aux femmes ?

Les femmes, si on peut dire, envahissent tous les secteurs de la consommation et il n’est pas un domaine où elles ne soient pas devenues acheteuses. Même quand il s’agit des prés carrés des hommes : l’automobile, l’argent ou le bricolage, par exemple. Seulement, il n’est pas possible de s’adresser à elles de la même façon qu’aux hommes.

Bricolage, ameublement, jardinage

Enrichissez vos contenus ! A l’instar des principaux acteurs du secteurs, l’important est de fournir de l’information et du conseil périphérique à l’offre. A l’instar d’Ebay qui a créé une rubrique thématique de type magazine. On peut également citer Leroy-Merlin avec des contenus riches déclinés sur plusieurs supports dont le print et les tablettes. Ou encore Truffaut avec son calendrier du jardinier.

Cosmétiques

Dans ce domaine, les femmes sont friandes d’accompagnement et de conseils. N’hésitez pas à proposer là aussi nombre de contenus éditoriaux : look beauté, tutoriels vidéos.

Santé et bien être

La santé est un secteur en cours d’explosion sur Internet. Mais ce n’est pas un secteur qui a naturellement la confiance des consommateurs. Là encore les femmes se distinguent des hommes par un engagement plus fort sur le sujet. Elles sont extrêmement participatives, notamment sur les forums comme Doctissimo et échangent beaucoup d’informations sur le sujet. Elles sont donc expertes, même si elles sont en demande d’accompagnement. Et dans ce domaine, pour être crédible, il vaut mieux paraître sérieux et donner des preuves de ce qu’on affirme.

High tech

La hightech est sans doute le domaine privilégié des hommes, mais les femmes y viennent aussi. Elles ont désormais beaucoup plus d’appétence sur le sujet comme l’a bien compris Sony avec le succès mondial de PSP Pink, les ordinateurs portables en couleur pop. Mais, il ne faut pas croire que ce sont les couleurs « roses » qui parlent aux femmes, bien au contraire : là aussi, il faut du factuel, du simple : guide de recherche d’un ordinateur, astuces d’utilisations, etc. Le livre blanc en conclut qu’il faut savoir répondre aux attentes spécifiques des femmes sans leur parler comme si elles étaient sur un territoire qui n’est pas le leur.

Automobile

A la différence des hommes, les femmes investissent l’automobile comme un outil de la vie quotidienne. Aujourd’hui, 17% d’entre elles choisissent leur véhicule seules pour la voiture principale et 58% pour la voiture secondaire. C’est un domaine où Internet est un outil décisionnaire indispensable.

Argent

Les femmes ont eu tardivement le droit de parole en France à propos de l’argent. Ainsi, ce n’est qu’en 1965 qu’elles pouvaient ouvrir un compte sans l’autorisation de leur mari. Là aussi, la recommandation du livre blanc est d’investir les réseaux sociaux où les femmes échangent beaucoup sur le sujet. Aujourd’hui, leur attente se situe principalement dans la manière dont on les informe. Elles veulent du spécifiques pour elles comme a pu le faire la Banque du Luxembourg en créant un blog « Femmes et patrimoine ».

Le livre blanc de 1mn30.com montre clairement que les femmes sont en attente de contenus spécifiques. La communication des marques et des sites, l’expérience utilisateur doivent proposer des parcours spécifiques à cette cible pour permettre une meilleure approche du marchand vis à vis de la cliente.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.