[Avis d’expert] Optimisez votre taux de rebond en 3 étapes

taux_de_rebond
Le taux de rebond correspond au pourcentage de visites au cours desquelles l’internaute n’a consulté qu’une seule page de votre site. La boutique en ligne de Monsieur Chang annonce un taux de rebond supèrieur à 50%, il ferait bien de lire les conseils ci-dessous au lieu de s’amuser avec ses amis…

1. Soignez l’aspect et la mise en page de votre site

La première cause d’un mauvais taux de rebond est liée à la différence entre ce que l’internaute cherchait et ce qu’il trouve en arrivant chez vous. La page d’arrivée sur votre site, généralement votre page d’accueil, doit être à la hauteur des attentes de vos visiteurs.

Le graphisme et l’organisation de vos pages influent fortement sur le taux de rebond. La navigation sur votre site doit donc être simple et intuitive. L’aspect global du site doit pouvoir inspirer confiance et démontrer votre professionnalisme ! En un coup d’œil, votre visiteur doit savoir où cliquer pour se rendre dans vos catégories et visualiser vos produits.
Gardez à l’esprit qu’en E-Commerce vous disposez seulement de 10 secondes pour convaincre votre visiteur de rester sur votre page.

Plusieurs “bonnes pratiques” s’offrent à vous :

  • Guidez le visiteur dans sa recherche en organisant les catégories et rubriques et favorisez des titres courts et l’insertion de phrases d’accroche. Rien de pire que d’arriver sur un site qui, potentiellement, propose les produits que l’on recherche… Mais que l’on n’arrive pas à trouver rapidement en un coup d’oeil… Faites donc le test auprès de personnes qui ne connaissent pas votre site : sauraient-elles retrouver un produit donné en moins de 10 secondes ?
  • Créez des menus ergonomiques, horizontaux et verticaux qui faciliteront la recherche dans votre site. Ainsi, l’internaute naviguera simplement et facilement. Choisissez également des polices et des couleurs adaptées au web.
  • Le choix des images sur votre site est également primordial, que ce soit pour illustrer vos contenus mais aussi – et bien sûr ! – pour les produits que vous mettez en vente. Elles doivent être attractives, authentiques et de bonne qualité. Elles seront le reflet de votre professionnalisme et ont l’avantage de permettre à l’internaute de se projeter dans son achat. Vous avez sûrement été confronté à cela en tant qu’acheteur : on a tendance à faire plus confiance à un site qui propose beaucoup d’images par produit, zoomables, de bonne qualité…

2. Améliorez le contenu de votre site et votre catalogue produit

Le point névralgique d’une décision d’achat est la fiche produit – voilà pourquoi il faut y apporter une attention particulière : c’est là un enjeu majeur pour diminuer votre taux de rebond et mieux transformer. En la matière, l’objectif principal consiste à rassurer votre client potentiel : a priori, s’il se renseigne sur un produit, c’est qu’il a envie d’acheter. Reste à le convaincre que c’est chez vous qu’il doit le faire. Ainsi, la présentation de vos fiches produit est essentielle à votre réussite.

Mettez en avant les zones d’appel à l’action (en anglais, Call To Action) dans votre catalogue, votre bouton « ajouter au panier » doit idéalement être accompagné d’informations produits tels que le descriptif, le prix, la disponibilité, les conditions de vente et de livraison. Bref, plus votre fiche produit anticipera les questions que se poserait un acheteur, plus vous réduisez le risque que celui-ci “s’échappe” en fermant votre page ou en cliquant sur le bouton précédent.

Donnez-leur la possibilité de consulter les avis de vos clients et les notations qu’ils ont attribuées à vos produits et/ou à vos services et proposez-leur un contact en fournissant vos coordonnées, cela rassure encore davantage le visiteur.

3. Mesurez les sources de trafic

Vous devez savoir que votre taux de rebond dépend également de l’origine des visiteurs. Il est donc important d’identifier toutes les sources de trafic et d’en mesurer la répartition pour mieux comprendre votre taux de rebond. Si un internaute arrive sur votre site via un moteur de recherche, une newsletter ou un comparateur de prix, son comportement et sa navigation dans votre site seront complètement différents.

Passons en revue les différents cas principaux :

  • Le visiteur peut taper votre URL dans la barre d’adresse du navigateur ou votre nom dans un moteur de recherche. Dans ce cas l’internaute connaît déjà votre site et c’est, généralement, le résultat de votre travail sur votre notoriété et votre communication. Cette source de trafic est la plus importante pour vous, les taux de rebond sont très faibles : inférieurs à 20 %.
    Votre challenge : amener le visiteur jusqu’à l’acte d’achat en facilitant la navigation.
  • Le visiteur vient sur votre site via un moteur de recherche. Ici, votre site e-commerce est en concurrence directe avec plus d’une vingtaine d’autres sites dans la page de résultats Google. Dans ce cas, le taux de rebond peut atteindre les 80%. Tout va dépendre de l’adéquation entre votre promesse et la recherche du visiteur. Votre descriptif et le choix de vos mots-clés devront être les plus pertinents possibles.
  • Le visiteur est arrivé sur votre site via un comparateur de prix. Il arrive donc par le biais d’autres sites qui lui ont permis decomparer vos produits avec ceux de vos concurrents. Il arrive exclusivement sur votre page produit. Le taux de rebond peut facilement dépasser 50%. Dans ce cas, l’aspect soigné et professionnel de votre site jouera un rôle essentiel dans la suite de la visite.

Retrouvez d’autres conseils et astuces liés à cet article sur le site d’Oxatis

(Avis d’expert par Oxatis)

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Mecano Commerce

Article de : Mecano Commerce

Alexis Sauvage aka Mecano est webmaster du blog Capitaine Commerce. Dans le civil, il travaille comme webmaster/intégrateur freelance pour des E-commerçants (PME et grands comptes).