[Avis de pro] Comment avoir les meilleurs liens pour son référencement ?

Le lien rentrant demeure la meilleure façon de faire monter son site web dans les pages du moteur de recherche de Google. Cependant, la qualité prévaut. Il faut arrêter de chercher la quantité à tout prix et miser au contraire sur la qualité des liens. Pour les obtenir, il existe trois solutions : les recevoir naturellement, les monnayer ou les créer.

lien_web

Qu’est-ce qu’un bon lien ?

Mais avant de détailler ces trois solutions, il faut définir ce qu’est un bon lien. Celui-ci doit avoir plusieurs caractéristiques :

  • Autorité du site : le site doit être reconnu. Certains vont parler de Pagerank mais cet indice est complètement dépassé à ce jour alors il faut trouver d’autres moyens afin d’évaluer l’autorité d’un site. Opensiteexplorer et MajesticSEO proposent leurs propres indicateurs mais c’est aussi bien de voir si le site ressort sur les requêtes de ses articles ou s’il possède des liens depuis des sites reconnus.
  • Autorité de la page : outre l’autorité générale du site, il faut aussi regarder celle de la page où figure le lien. Si cette page n’est pas reliée à d’autres pages elle aura un intérêt bien moindre que si elle est reliée au menu ou liée à plusieurs autres articles.
  • Thématique : la thématique joue aussi un rôle important. Il est préférable que le spot soit dans la même thématique et que l’article en question parle précisément du sujet avec, pourquoi pas, les mots-clés dans le title ou h1. Le champ sémantique doit être marqué et l’article ne pas doit pas être trop court.
  • L’ancre : la présence de mots-clés est un atout pour améliorer son référencement sur des mots-clés particuliers. Cependant l’optimisation à outrance peut avoir l’effet inverse. Il faut donc éviter la répétition et varier les ancres.
  • Dofollow : le lien doit être en dofollow.
  • La durée : temps de présence du lien. Je rajoute ce point car si le site qui fait le lien disparaît ou se fait pénaliser, alors son référencement peut être impacté.

Attention tout de même à varier les liens. Si un site n’a que des liens de qualité, optimisés, Google pourrait déceler l’intention de manipuler ses résultats et sanctionner le site. Il faut donc créer aussi des backlinks de moindre valeur en commentaire de blogs (dofollow et nofollow), forums, etc.

Le linkbaiting

Le linkbaiting est une technique utilisée depuis longtemps et qui a toujours était appréciée par les référenceurs. Les liens obtenus ont leur efficacité cependant les résultats sont plus délicats à obtenir et sont aléatoires.

Le linkbaiting consiste à créer du contenu de qualité sur son site dans l’espoir qu’il soit relayé sur d’autres portails avec une création de liens. Infographies, vidéos virales, sondages, billets polémiques, interviews, concours sont différents moyens d’y arriver. Voir d’autres idées ici.

L’envoi d’un email auprès des responsables de sites susceptibles de diffuser l’information est un moyen de favoriser la création « naturelle » de ces liens. En plus de la possibilité d’avoir un lien de qualité, il est possible de gagner en visibilité. Pour prendre l’exemple d’une boutique de chaussures, des liens en provenance de sites comme Vogue, Elle, Grazia, Aufeminin, CommeUnCamion seront excellents en terme de référencement mais aussi certainement en terme de vente.

A noter qu’en indiquant dans le mail qu’un partage de l’article aura lieu sur Twitter et Facebook, les résultats pourraient être meilleurs ! Mais là, la frontière est mince avec le fait de monnayer.

Monnayer

Une autre solution est de monnayer la création d’un article avec un lien ou des liens sur un portail de qualité. Même si Google condamne la vente de liens, cela existe et c’est efficace. Il est possible d’acheter de bons liens pour 50, 100, 500 € ou plus.

Cependant l’argent n’est pas la seule monnaie d’échange. Des produits peuvent être promis aux blogueurs ou un bon d’achat.

Un article en retour peut aussi être une façon d’obtenir un bon lien. C’est pour cela qu’il est particulièrement intéressant d’avoir ses propres sites où l’échange d’articles peut être plus discret que sur le blog officiel du site e-commerce.

Créer ses propres spots

La dernière façon est de créer ses propres spots. Cette démarche est plus longue mais peut s’avérer payante à terme. C’est le moyen où l’autonomie est la plus grande même si au final c’est Google qui décide. Effectivement dans les autres cas, les liens peuvent passer en nofollow ou disparaître en même temps que le blog ou même le magazine (cf Be.com qui pourrait disparaître).

Je parlerai prochainement en détail de la création de ces sites qui vont permettent de booster le référencement d’un site e-commerce.

Quelle option choisir ?

La dernière question est de savoir quelle est la meilleure de ces trois solutions. Elles ont toutes leurs avantages alors le mieux est de les cumuler !

17 commentaires

  1. « Des produits peuvent être promis aux blogueurs  » Certes cela existe et normalement ne pose pas de problèmes, mais souvenez-vous du cas Interflora : ils ont été pénalisés pour avoir offert des bouquets de leurs aux blogueurs !
    Surement Google essayait seulement de faire un exemple et de frapper les esprits, mais faites attention.

    1. toutes les pistes pour améliorer son netlinking ne sont pas sans risque. Et même sans rien faire, il y a toujours un risque !!!

  2. Il faut surtout éviter la mention « article sponsorisé » que Google aurait visiblement ciblé. Malheureusement, la loi oblige cette mention. Donc il faut passer un deal avec les dites blogueuses car via des plateformes de mise en relation de blogueuses, ce n’est pas possible !

    1. j’ai du mal à comprendre comment les blogueurs peuvent mettre en avant ces mentions et comment les acheteurs de liens peuvent le laisser.

  3. Bon article Erwan, cependant je trouve qu’il faut bien appuyer le fait qu’il ne faut pas sous-estimer l’importance des ancres de liens. Faire du tout optimiser ne fonctionne pas, faire l’inverse n’est pas non plus le meilleur moyen.

    De plus, le meilleur moyen est encore de faire un peu de tout pour brouiller les pistes et être naturel.

    C’est ce que l’on fait pour nos clients, au maximum de leurs possibilités.
    Nous avons notamment monté plusieurs vrais sites thématiques afin d’appuyer sur des échanges indirects de qualité.

    D’ailleurs, nous sommes toujours intéressés par les blogs thématiques d’autres personnes. L’entraide est un bon moyen !

    1. la diversité des ancres est capitale et j’en ai parlé. Après je ne suis pas rentré dans les détails. Je pense qu’il faut utiliser les excellents spots pour obtenir des liens assez optimisés et en même temps poster quelques liens faciles (commentaires de blogs notamment) avec des ancres désoptimisées et avec du nofollow.

  4. Je me suis basé uniquement sur des annuaires et des commentaires sur plusieurs projets, sans utiliser de bots, a chaque fois ça marche au début puis je fini par être pénalisé.

    Ca devient vraiment plus complexe le SEO maintenant.

    Avoir son propre réseau ou des entrés dans de nombreux blog, c’est vraiment compliqué pour le referenceur occasionnel :/

    1. effectivement il faut faire attention. Il faut varier les ancres et écrire pour l’internaute et pas pour choper des liens optimisés.

      De plus, tu as bien raison, le webmaster qui essaye de référencer son propre site aura des soucis pour choper les spots.

  5. Voila un billet bien spammé, ya pas de modérateur ici ? 🙂

    Sinon, oui, je pense que monter son réseau de sites est la meilleure solution actuelle pour obtenir du lien à un cout raisonnable et avec un minimum de risques de pénalités.
    bon après, faut pas faire n’importe quoi avec le réseau, créer 2000 sites spinnés ‘crads’, c’est assez simple, mais la durée de vie est faible, donc lien non perenne, et de faibles qualité.
    Même avec un réseau, le terme à la mode, c’est donc ‘qualité’. Le prix sur référencement va grimper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

capitaine seo

Article de : capitaine seo

Erwan travaille dans le référencement depuis plus 2 ans après avoir découvert cet univers dans le but de développer le trafic de ses propres sites. Sous le nom de Capitaine SEO, il est spécialisé dans le netlinking et collabore notamment auprès d'e-commerçants.