[Avis d’expert] Créer ses propres sites support au référencement

La dernière fois je vous ai présenté trois manières d’obtenir des liens de qualité à savoir le linkbaiting, le monnayage et la création de ses propres spots. Aujourd’hui je m’intéresse plus en détail à la création de ses propres sites.

Il s’agit là de concevoir des sites autonomes qui ne sont pas sur le même nom de domaine que la boutique en ligne et qui servent à booster les positions dans Google de celle-ci. Si cette technique n’est pas dans les bons papiers de Google, elle s’avère être très efficace. Encore faut-il mettre tout en oeuvre pour qu’elle soit durable.

referencement

Les raisons de créer ses propres sites satellites

La première raison de créer son propre spot est d’obtenir des liens de qualité. Ils sont de qualité puisque vous pouvez les fabriquer par vous même en les optimisant mais aussi en rendant thématique le site.

La seconde raison est d’avoir un spot durable. Avoir un lien sur un site thématique de qualité est parfois très dur à obtenir alors c’est tellement frustrant de le voir disparaître du jour au lendemain car le webmaster a arrêté son blog, qu’il n’a pas renouvelé son ndd ou tout simplement parce qu’il a supprimé le lien discrètement ou l’a passé en nofollow. Il faut aussi que le site en question n’ait pas une pénalisé et c’est toujours plus facile d’éviter cela si le site nous appartient.

La troisième raison est de pouvoir établir des échanges de liens avec d’autres sites du secteur.

Enfin, ce site satellite peut apporter du trafic ciblé à la boutique e-commerce grâce à des articles qui n’auraient pas eu leur place sur le blog principal du e-shop.

Quel format de site ?

Ces sites auront principalement un format blog ou alors un format site. Dans le premier cas il faut poster régulièrement de nouveaux articles qui sont datés. Dans le second cas, il est possible de lancer le site et d’apporter peu de changements par la suite.

Le premier cas a le désavantage de voir les anciens articles propulsés vers le « bas », et donc s’éloignent de la home. Je trouve que le second cas peut être plus intéressant d’un point de vu SEO avec une bonne hiérarchisation.

Pour reprendre l’exemple de la boutique de chaussures, les sites suivants pourraient être mis en place :

  • Actualité de la chaussure (blog)
  • Les chaussures des célébrités (blog)
  • Annuaire des boutiques de chaussures (site)
  • Annuaire des marques de chaussures (site)
  • Conseils pour choisir ses chaussures (site)

WordPress avec des thèmes différents

WordPress permet de créer des sites adaptés que ce soit en créant des « articles » pour un blog ou des « pages » pour un format plutôt site. Ce CMS convient pour des sites satellites mais il faut installer des thèmes différents et éviter de les construire de la même façon. Il est préférable aussi de masquer le Whois et d’avoir des IP différentes. Il suffit ensuite d’ajouter quelques plugins pour avoir un site correctement conçu pour le référencement.

Créer des liens dans ces sites

Ces sites doivent servir pour alimenter en liens une boutique en ligne. Il faut donc y ajouter des liens mais il ne faut pas abuser. Parfois il est possible d’ajouter discrètement un lien sur la home alors l’ancre de celui-ci doit être désoptimisée. Pour un blog, il est intéressant d’utiliser les pages « crédits » et « à propos » qui sont statiques pour poser des liens. Pour le reste, pas la peine d’abuser. Créer des liens sur 4-5 pages différentes est amplement suffisant.

Il faut aussi créer des liens vers d’autres sites pour ne pas être repéré trop facilement. Il faut donc ajouter des liens vers des sites d’autorité comme Wikipedia, des réseaux sociaux (Google+, Facebook, Twitter, …), des médias connus (Lemonde, Rue89, Atlantico, …), des sites gouvernementaux, etc.

Echanger des liens avec des concurrents est une bonne idée car les liens sortant de ce site satellite seront plus naturels en alimentant différentes boutiques en ligne dans cette thématique. De plus il sera possible d’avoir en échange des liens depuis d’autres bons blogs thématiques.

Comment planquer ces liens ?

Il faut être très prudent dans son utilisation des liens sortant sur ce site satellite et ne surtout pas abuser des ancres optimisées. Il faut faire en sorte que ces liens soient jugés comme positifs, qu’ils apportent quelque chose aux lecteurs. Cela peut être le cas en mettant un lien vers des articles complémentaires sur le même sujet. Citer ses sources, terminer par une e-bibliographie est un moyen facile d’ajouter des liens sans naître le soupçon de vouloir manipuler les résultats de Google. De la même façon, le crédit photo est une astuce intéressante pour mettre un lien vers une boutique en ligne.

Créer un véritable blog

Il faut penser ce site satellite comme un site autonome et le concevoir pour répondre aux attentes des internautes. Il faut donc des articles intéressants enrichis par des photos et vidéos, avec un design attrayant. Il faut aussi personnaliser le blog. Une bio, une FAQ peuvent être ajoutés et il est plus qu’intéressant d’avoir des profils sociaux actifs.

Référencer chaque site satellite

Une fois ces sites bien structurés, il faut les référencer ! Ils auront d’autant plus de poids et d’autant plus d’intérêts qu’ils seront bien référencés. Mais comme pour leur structure, il faut penser à concevoir un netlinking durable et propre.

Conclusion

Cette technique est longue à mettre en place mais s’avère être un bon levier pour acquérir de belles positions. C’est la meilleure solution pour maîtriser le plus de paramètres dans la conception de liens de grande qualité.

10 commentaires

  1. Très bon article.

    Je me penche aussi de plus en plus sur ce sujet, évidemment il ne faut pas penser à monétiser ce genre de site rapidement. Il faut voir ça comme un investissement, vous créez un blog avec des articles de qualité, que vous publiez régulièrement et ensuite cela peut vous servir pour référencer vos propres sites, avoir de supports pour négocier des échanges, vendre des liens ou des articles…

    Reste plus qu’à trouver une bonne thématique.

  2. Salut Erwann,

    Merci pour ce super article. Petite question subsidiaire : j’avais cru comprendre que si on utilisait les sites satellites il ne fallait en aucun cas les héberger sur le même serveur. Ton opinion la dessus ? (Parçe que ça vient quand même fortement compliquer la démarche)

    D’autre part quel est ton avis sur l’utilisation de sous domaines vs. des domaines complètement différents avec ce genre de technique ?

    1. je ne suis pas spécialement calé niveau serveur. En tout cas je n’ai jamais vu, jusqu’à présent, que le whois ou les IP sont utilisés pour faire tomber des sites. D’ailleurs concernant les IP il suffit de checker un peu et on voit que nombreux sites ont la même IP alors qu’ils ne sont pas du tout du même propriétaire et peuvent être très clean. Sur des mutu OVH ou 1and1, il y en a des sites !

      Mieux vaut séparer au maximum pour éviter de se faire démasquer tout son réseau.

      Pour les sous-domaines, je ne vois pas l’intérêt à moins peut-être d’être aussi gros que WordPress, Unblog, Agence-Presse ou autre.

  3. donc cela ne serait pas tant pour le site satellite mais plutôt pour le money site. Ca pourrait être intéressant mais faut réussir à tout bien hiérarchisé. Ca complique pas mal les choses.

  4. C’est un peu limite comme technique aux yeux de google. Il est prudent de faire héberger les différents sites sur différents serveurs, les enregistrer à différents nom de propriétaire et de ne pas faire trop de liens pointant vers le site principal. Google n’est pas dupe.

    Très simple en théorie. En pratique beaucoup moins…

    Cela revient à créer des sites de contenus indépendants qu’il faut faire vivre et c’est un sacré taff.

  5. Sur le papier cette technique est intéressante mais très chronophage. Il faut gérer chacun de tes sites satellites comme un site à part entière. C’est à dire qu’en plus de créer du contenu de qualité, il faut faire la promotion de tes sites satellites (car si les sites satellites ne sont pas jugés « bons » par Google, les liens qui émaneront de ces sites auront un faible poids).

    Je t’avoue que dans le passé, j’ai eu recours à cette technique. Mais aujourd’hui, je me demande de plus en plus l’utilité d’une telle technique (je parle du point de vue d’une petite structure qui n’a pas le personnel pour gérer ça).

    Je pense qu’il est plus intéressant (et plus valorisant à moyen/long terme) de mettre le paquet sur son site de base, plutôt que de se noyer dans la gestion de plusieurs dizaines de sites (car ce n’est pas un ou deux sites satellites qui vont booster ton SEO).

Répondre à Erwan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

capitaine seo

Article de : capitaine seo

Erwan travaille dans le référencement depuis plus 2 ans après avoir découvert cet univers dans le but de développer le trafic de ses propres sites. Sous le nom de Capitaine SEO, il est spécialisé dans le netlinking et collabore notamment auprès d'e-commerçants.