Baromètre de la conversion

[Avis d’expert] Critères onsite pour le référencement Google d’un site e-commerce

Par capitaine seo | février - 28 - 2014 | 31 commentaires  
Auteur de ce billet : Erwan travaille dans le référencement depuis plus 2 ans après avoir découvert cet univers dans le but de développer le trafic de ses propres sites. Sous le nom de Capitaine SEO, il est spécialisé dans le netlinking et collabore notamment auprès d'e-commerçants.
» Voir tous les articles de capitaine seo

google_ecommerce

Pour bien placer son site e-commerce dans le moteur de recherche Google il faut le faire évoluer sans cesse. Google change ses critères et il faut les suivre pour ne pas voir son positionnement s’effondrer. Le respect des quelques points qui suivent devrait être bénéfique au positionnement de toute boutique en ligne.

Désindexer les pages sans contenu

Toute page sans intérêt doit être désindexée de Google. C’est le cas des pages numérotées pour la navigation qui n’ont pas de contenu propre et ne présentent aucun sens à figurer dans les résultats d’une recherche.

Avoir une stratégie pour les produits épuisés

Pour les produits épuisés qui ne seront pas renouvelés, il faut avoir une stratégie pour ne pas qu’au fil du temps le site offre plein de pages vierges indexées.

Après avoir conservé quelques semaines ou quelques mois la fiche pour indiquer que le produit est en rupture de stock, il est préférable soit de réutiliser cette fiche pour un nouveau produit ressemblant soit de faire une redirection 301 de cette page vers un produit semblable ou vers la catégorie. Pour ne pas avoir de soucis avec la 301, l’utilisation de la réécriture d’url doit être activée dès le lancement du site.

Du contenu sur chaque page

Chaque page indexée doit présenter un intérêt pour l’internaute et Google doit le percevoir comme tel. Pour cela, il faut ajouter du contenu texte afin que le moteur de recherche puisse comprendre de quoi parle la page et les mots-clés sur lesquels il faut la positionner.

Des mots-clés pour la longue traîne

Les termes utilisés dans la description doivent servir pour créer un champ lexical utile pour truster sur des mots-clés principaux mais il faut aussi penser à placer d’autres termes qui pourront servir à la longue traîne.

Exemple avec une boutique de chaussures qui pour vendre des escarpins turquoises pourra mettre dans sa description les termes suivants : « à porter avec une robe mauve ». Comme cela la personne qui fait la requête « chaussures pour robe mauve » dans Google pourra tomber sur la boutique.

Créer des pages répondant aux attentes des internautes

Pour plus d’efficacité, il est préférable de créer des pages uniques destinées à répondre à ces question d’internautes mais ce n’est pas pour cela qu’il ne faut pas le noter dans les fiches produits. Si cet e-commerce vend plein de modèles d’escarpins chic, un billet sur « les escarpins à mettre avec une petite robe noire » sera très pertinent. En plus du texte explicatif, il faudra mettre des photos et des liens vers les fiches produits pour tenter de convertir au mieux.

Ces pages peuvent être intégrées au blog (voir point « Créer un blog sur le même domaine » à la fin de l’article d’Erwan). Mais pour qu’elles soient vraiment efficaces, il faut qu’elles aient des liens pertinents depuis d’autres pages du site.

Créer des liens entre les pages

Dans ces descriptions, il est indispensable de créer des liens vers des pages internes pour leur transmettre du jus. Que ce soit la home, les pages des catégories ou même les fiches des produits qui dureront dans le catalogue, il faut transmettre le message à Google qu’elles sont importantes et pertinentes sur des mots-clés.

Varier les ancres

L’ancre rattachée à ces liens est capitale mais il ne faut plus aujourd’hui « bourriner » sur le mot-clé bankable. Comme dans le netlinking externe, il faut varier les ancres énormément en utilisant des synonymes, des petites phrases et même des ancres totalement désoptimisées comme l’url ou des termes du type « cette page », « ici », …

Oublier les liens internes dans le footer

Pour le linking interne, les liens dans les descriptions sont idéales pour compléter la navigation traditionnelle via un menu. En revanche, il faut oublier les liens dans le footer menant vers les catégories, sous-catégories et produits phares. Cette technique n’est plus bonne et est même très néfaste quand les ancres sont strictes et reprennent les mêmes termes que les liens du menu et de la description sur la home.

Liens partenaires dans le footer

De la même façon, il faut faire très attention aux liens externes dans le footer. Si ce type d’échange de liens a été très efficace pour truster et s’il peut l’être encore, cela risque de ne pas durer et cela peut surtout être préjudiciable. Il est préférable d’arrêter tout de suite et de créer à la place de belles pages partenaires avec à chaque fois un long descriptif.

Créer un blog sur le même domaine

Comme le contenu texte a beaucoup d’importance, la création d’un blog est indispensable. Il permet de créer facilement du contenu sur des termes précis utiles pour le référencement dans les moteurs de recherche.

Le mieux est de le créer sur le même domaine car si les articles sont très pertinents, le blog pourrait avoir des liens d’autorité que ce soit de manière naturelle ou en forçant un peu. Par exemple, un billet du blog pourrait répondre à un point manquant sur une fiche Wikipedia, alors un ajout avec référence permettrait d’avoir un lien. Même s’il est en nofollow, c’est loin d’être un mauvais lien et il pourrait en amener d’autres ainsi que du trafic.

Je partage cet article sur Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInDigg thisPin on PinterestShare on Tumblr

31 commentaires pour l'instant.

  1. makeonlineshop dit :

    Les liens dans le footer n’ont jamais servi à rien quoi qu’en disent ou disaient les « spécialistes »…

    Il n’y a rien à faire de spécial pour référencer une boutique à part du contenu, tout le reste est littérature !

    • capitaine seo Erwan dit :

      si tu dis cela c’est que tu ne connais pas le pouvoir du référencement sur le positionnement d’un site. Si ! les liens en footer ont été très efficaces pour grimper dans les SERPs.

      • makeonlineshop dit :

        Ah pardon, c’est vrai, je ne suis pas un « spécialiste » auto-proclamé moi…

  2. […] Pour bien placer son site e-commerce dans le moteur de recherche Google il faut le faire évoluer sans cesse. Google change ses critères et il faut les suivre pour ne pas voir son positionnement s’effondrer. Le respect des quelques points qui suivent devrait être bénéfique au positionnement de toute boutique en ligne.  […]

  3. webbax Webbax dit :

    Hello,

    Une fois de plus, comme les liens pour le footer… à quoi ça sert de mettre en place ce genre de procédé ? Il faut faire les choses « normalement », c’est ça le problème des experts, tous cherchent des « trucs & astuces » pour booster le référencement.

    Actuellement le référencement est en peine, Google cherche à normaliser et à rationaliser le contenu, être un expert SEO ne servira bientôt plus à rien… ils pourront à mon sens se recycler en créateur de contenu.

    Merci

    • makeonlineshop dit :

      Tout à fait d’accord, Google est assez grand pour comprendre ce qu’il veut et il n’a pas besoin non plus des « experts » pour l’aider…

      Faites les choses normalement et créez du contenu unique tous les jours, le reste c’est pour les imbéciles !

    • Terrence SEO dit :

      Tant que le classement naturel est calculé via un algorithme, il existera toujours des spécialistes SEO et une demande souhaitant profiter du trafic qualifié provenant du SEARCH.

      Les critères sont de plus en plus nombreux et fins d’où la nécessite d’avoir à faire à des spécialistes.

      • vinicolas dit :

        Bah grâce a ce type de billet et ta réflexion makeonlineshop, les boutiques dont je m’occupe prennent les premières places depuis des années en quelques optimisations, astuces et suivi …
        Je ne commente jamais mais je lis la même choses depuis plus de 10 ans …

  4. Cédric dit :

    Google Webmastertools propose dans exploration > paramètres d’url de gérer facilement les « pages sans contenu, liées à la navigation ».

    Pour les pages vides, mais pertinentes, créer de contenu de qualité, comme dit plus haut.

  5. Romain dit :

    Article très interessant. La stratégie d’indexation des moteurs de recherche n’est donc pas transparente? est-ce normal? Des hommes joue leur vie sur des « peut etre » …

    • capitaine seo Erwan dit :

      bien sûr qu’elle n’est pas transparente ! Google n’explique pas comment manipuler son algorithme pour faire grimper son site web anormalement et passer devant les autres.

      Ce ne sont pas des « peut-être » mais des tests.

  6. Attention à ne pas confondre les apparences ou les restants du passé comme étant des stratégies de référencement. Les modules qui automatisent le référencement font cela très bien.
    Un expert du référencement travaille depuis longtemps sur les contenus. Le web est évidemment sémantique et je pense que la communauté de référenceurs le vérifie chaque jour. Merci pour eux en tout cas !

  7. Samuel dit :

    Hello !

    petite question sur le blog « sur le même domaine » : blog.xxx.com a le même impact que http://www.xxx.com/blog ?

    Merci d’avance pour vos retours :)

    • capitaine seo Erwan dit :

      Hello,
      je ne saurais répondre avec certitude. Je pense que si le sous-domaine est rattaché à la boutique, Google est assez grand pour l’assimiler au domaine principal donc je dirais peu importe.

      • Samuel dit :

        Merci Erwan, mais je ne comprend pas « Je pense que si le sous-domaine est rattaché à la boutique », pas défaut, un sous domaine est lié (en terme de zone file) au domaine, mais Google considère il que le contenu de ce sous domaine est à « lié » à ceux du domaine ? (Je ne sais pas si j’arrive à me faire comprendre… 😉 )

        Autrement dit, faut il que je prenne un plug-in Blog pour ma boutique Magento et que je l’intègre DANS le framework, ou un blog sous WordPress, déclaré en sous domaine suffit ?

  8. Mecano Commerce Robin dit :

    @Tous > merci pour vos avis. Soyez « cool » dans vos commentaires svp.

  9. capitaine seo Erwan dit :

    @Samuel
    certains blogs ne sont pas vraiment rattachés à la boutique avec aucun lien qui pointe vers le blog ou éventuellement juste un lien depuis une page « à propos ».

    Mais en général, le blog a un lien dans le menu ou en footer alors Google voit bien qu’il s’agit du même site web.

    En somme, tu peux utiliser n’importe quel CMS mais crées des interactions entre blog et boutique surtout si tu as une vraie stratégie de contenu sur le blog

  10. […] –> Désindexer les pages sans contenu–> Avoir une stratégie pour les produits épuisés–> Du contenu sur chaque page–> Des mots-clés pour la longe traîne–> Créer des pages répondant aux attentes des internautes–> Créer des liens entre les pages–> Varier les ancres–> Oublier les liens internes dans le footer–> Liens partenaires dans le footer–> Créer un blog sur le même domaine  […]

  11. Adrien dit :

    Un bon résumé des pratiques de bases qui permettent de positionner son site web idéalement sur Google. Je suis d’accord avec la plupart de tes conseils et j’insisterai principalement sur l’impact de la longue traîne qui peut vraiment offrir de bons résultats en e-commerce (et pas seulement d’ailleurs !)

  12. Garry dit :

    Ces liens dans le footer présents sur toutes les pages ont l’air d’avoir encore la vie longue ^^
    L’essentiel est la, avoir une stratégie de contenu est la manière la plus efficace. Selon ce que l’on vend, les images peuvent elles aussi être très importantes (Google Images, Pinterest..).

    Je souligne aussi l’info d’Adrien sur la longue traine.

  13. […] [Avis d'expert] Critères onsite pour le référencement Google d’un site e-commerce […]

  14. Matthieu dit :

    Les liens en footer, même sitewide, ont très bien fonctionné et peuvent certainement être encore aujourd’hui fructueux mais c’est une pratique à manier avec de plus en plus de précaution, effectivement.

    Concernant les produits épuisés, nous avions listé ces derniers sur une page « Hors stock » pour profiter de leurs positionnements mais même si leurs pages proposent des produits complémentaires bien en stock, nous avons rapidement compris qu’elles n’apportaient pas assez aux visiteurs et que Google pourrait également voir cela d’un mauvais œil. Aujourd’hui, nous avons donc opté pour les garder quelques temps en ligne, mais sans les linker, pour partir ensuite sur une 404 afin d’éviter de se retrouver à terme avec trop de 301.

    Pour la pagination à désindexer, je n’avais jamais pensé à cela à vrai dire. Dans ce cas, attention tout de même à ne pas empêcher Google d’indexer les produits uniquement présents dans ces pages numérotées.

    Personnellement, je me suis longtemps posé la question sur le code serveur à renvoyer pour le cas où la dernière page numérotée d’une catégorie disparait (suppression de produits par exemple). Finalement, nous avons également opté pour la 404 là où beaucoup utilise une 301 vers la page 1 de la catégorie. Puisque cette page peut très bien revenir dans le temps (ajout de produits), la réponse Moved Permanently ne me semblait pas appropriée. Un code 307 peut-être (Temporary Redirect) mais jamais testé…

    Un avis sur la chose Erwan ?

    • capitaine seo Erwan dit :

      ce n’est pas parce que tu passes en « noindex » certaines pages qu’elles ne sont pas utiles. Il faut juste les conserver en « follow » pour qu’elles transmettent le jus.

  15. agence torcy dit :

    Pour un site e-commerce, il faut également penser à rédiger une description pertinente et originale pour chaque produit. Et faire attention aux « underscores »

  16. Originalvaps dit :

    Le blog est un atout majeur, en sous domaine c’est utile.

  17. Pierre dit :

    Les redirections d’URL (un sit e-commerce change renouvelle normalement souvent sa gamme de produits) et la vitesse de son site sont des éléments également très importants il me semble dans l’optimisation de votre référencement. D’autant que les optimisations sont souvent simples à faire. Je les décris ici si cela vous intéresse : comment optimiser la vitesse de son site.

    Pour les blogs, on a entendu un peu de tout… Que c’était bien, puis que ce n’était plus bien de mettre les blogs en monsite/blog, qu’il fallait les mettre directement à la racine…

  18. excellent article .
    j’aime beaucoup tous ces informations pour l’avis d’expert critères onsite pour le référencement Google d’un site e-commerce .
    merci pour le partage .

  19. Alexis dit :

    Bonjour,

    Les liens dans le footer ont quand même un intérêt quand ils sont le seul moyen pour les moteurs de recherche d’explorer les pages de résultats suite à une recherche (en général ce sont des pages à objectifs SEO).
    Mais sinon oui pour un résultat durable, le contenu reste vital à partir du moment ou les leviers insite sont activés selon les bonnes pratiques.

Rédiger un commentaire


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.



Blogs ecommerce et sites amis à visiter : Ecommerce Squad - Exciting Commerce - I Love Web - Ludovic Passamonti - Pauline Pauline - Rich Commerce - Tablette Tactile - Ziserman.com

Site hébergé par NBS System, spécialiste de l'hébergement ecommerce NBS System

Copyright © 2006 - 2016 Capitaine commerce - Le Blog du Commerce Digital - Ce blog utilise WordPress - Mentions légales

Webmaster : Alexis Sauvage aka Mecano Commerce