Optimisez vos pages rayon pour la maison

Grâce à certaines émissions (à l’instar de D&co pour ne citer qu’eux …), la décoration et la maison en général sont revenues sur le devant de la scène. Aussi, nous ne pouvions pas parler des pages rayons sans parler des sites dédiés à la maison et la déco.

(cet article fait suite à l’optimisation des pages rayons pour l’électroménager)

Qu’en est-il du produit ?

En ce qui concerne la maison et la décoration, la gamme de produits est très vaste. Elle comprend des produits de très petite taille,, tels que des couverts, mais aussi des produits beaucoup plus imposants, tels que des armoires ou encore de la literie. Comme vous vous en doutez, cette gamme de produits sera également extrêmement variée. Pour un même produit, certains sites vont proposer un nombre restreint ou important de modèles. Pour cet article nous allons donc distinguer deux types de produits qui vont impacter la mise en forme et le contenu des pages rayon.

  • Le mobilier de maison et autres produits encombrants : à l’exemple du canapé ou encore du meuble de rangement, ces articles sont pour la plupart, des indispensables de l’habitat. Ils sont déclinés sous plusieurs formes, avec des styles variables afin de satisfaire le plus grand nombre. Le nombre de produits sera donc important.
  • Les accessoires et autres objets de décoration : bien que les internautes soient friands de cette catégorie d’objets, ce ne sont pas des indispensables. Cette gamme de produit peut donc être plus ou moins restreinte en fonction des sites et présente une dimension plus artistique afin de séduire.

Mettre en valeur vos produits

Lorsqu’un internaute choisit de la décoration pour son humble demeure, il est évident que le style du produit va jouer ainsi que les détails… Les visuels des produits doivent donc être assez grands et de bonne qualité pour fournir un bon aperçu. Aussi, présenter trois produits par ligne voir quatre au maximum semble être un bon compromis entre des visuels de qualité et  une quantité de produits satisfaisante par ligne.

But.fr a fait le choix de proposer quatre produits par lignes. Par contre, le choix est laissé à l'internaute d'afficher deux, quatre ou six produits par ligne avec toujours, le noms du produit et son prix. Ce dernier peut ainsi choisir entre voir un maximum de détails sur le produit, avoir un aperçus global des produits proposés ou, un compromis entre les deux. Ceci est une très bonne idée.
But.fr a fait le choix de proposer quatre produits par lignes. Par contre, l’internaute peut en afficher deux, quatre ou six par ligne avec le noms du produit et son prix toujours visibles. Ce dernier peut ainsi choisir entre voir un maximum de détails sur le produit, avoir un aperçu global des produits proposés ou, un compromis entre les deux. Ceci est une très bonne idée.

Toujours concernant l’affichage, il est rare de voir un affichage par liste. Ce qui prime pour ce genre de produits, c’est le visuel. L’objectif est de déclencher un coup de cœur et les informations plus techniques viennent après et sont même superflues pour certains produits. Ainsi, souvent pour les articles de déco, les caractéristiques recherchées seront très sommaires et secondaires par rapport au visuel.  La convention sera donc de proposer  un affichage sous forme de grille.

Conforama.fr présente par défaut, ses produits sous forme de grille mais laisse le choix aux internaute d'un affichage sous forme de liste. Cela peut constituer un bon compromis. En comparant les deux affichages, nous pouvons voir que seules quelques informations sur la livraison et quelques caractéristiques du produit sont disponibles uniquement avec l'affichage sous forme de liste (et pas sur toutes les vignettes). Par conséquent, est-ce vraiment intéressant de proposer ce type d'affichage pour les articles de la maison et pour la décoration ?
Par défaut, Conforama.fr présente ses produits sous forme de grille mais laisse le choix aux internaute d’un affichage sous forme de liste. Cela peut constituer un bon compromis pour les irréductibles de l’affichage « liste ». En comparant les deux affichages, nous pouvons voir que seules quelques informations sur la livraison et quelques caractéristiques du produit sont disponibles uniquement avec l’affichage « liste » (et pas sur toutes les vignettes). Par conséquent, est-ce vraiment intéressant de proposer ce type d’affichage pour les articles de la maison et pour la décoration ?

Passons les vignettes en revue …

Comme pour tous types de produits, le nom de ce dernier et le prix doivent être présents sous le visuel avec un bouton d’ajout au panier (idéalement disponible directement). Les caractéristiques du produit n’étant pas toujours nécessaires, ces informations ne sont pas toujours précisées sur les vignettes. Encore une fois, cela dépendra des produits que vous proposez.

 

Sur maisonsdumonde.com, les vignettes des produits constituent un bon exemple à suivre. Trois articles sont présentés par lignes avec un visuel assez grand et de bonne qualité. Les vignettes sont épurées et pourtant, tout y est. Sous le visuel, un titre permet d'identifier le produit. Le prix est mis en évidence par son emplacement et sa mise en forme. Son également indiqués les couleurs disponibles ainsi que la disponibilité et les avis des précédents acheteurs ce qui est un plus. Par contre, le bouton d'ajout au panier n'est disponible qu'au survol et, la zone cliquable pour voir le produit lorsqu'il est survolé est réduite au bouton "Voir le produit", ce qui est un peu dommage.
Sur maisonsdumonde.com, les vignettes des produits constituent un bon exemple à suivre. Trois articles sont présentés par ligne avec un visuel assez grand et de bonne qualité. Les vignettes sont épurées et pourtant, tout y est ! Sous le visuel, un titre permet d’identifier le produit. Le prix est mis en évidence par son emplacement et sa mise en forme. Sont également indiqués les couleurs proposées (qui sont affichées au survol) ainsi que la disponibilité et les avis des précédents acheteurs ce qui est un plus. Par contre, le bouton d’ajout au panier n’est accessible qu’au survol et, la zone cliquable pour voir le produit lorsqu’il est survolé est réduite au bouton « Voir le produit », ce qui est un peu dommage.
Sur Alinea.fr, les vignettes peu chargées également, sont intéressante pour la mise en forme du prix qui est bien mis en évidence par rapport au reste. Les visuels sont également de bonne qualité et assez grands avec trois produits par ligne. Au survol, une autre vue du produit est affichés (en contexte ou sous un autre angle). Ceci est un bon choix. Le titre est accompagné d'un descriptif très succinct ce qui est pas mal. Cependant, la mise en forme centrée complique un peu la lecture bien que le texte soit court. Autre petit bémol, le bouton d'ajout au panier est très (trop?) petit et donc, difficilement visible.
Sur Alinea.fr, les vignettes peu chargées sont intéressantes pour la mise en forme du prix qui est bien mis en évidence par rapport au reste. Les visuels sont également de bonne qualité et assez grands avec trois produits par ligne. Au survol, un autre aperçu est affiché (en contexte ou sous un autre angle). Ceci est un bon choix. Le titre est accompagné d’un descriptif très succinct ce qui n’est pas mal. Cependant, la mise en forme centrée du texte complique un peu la lecture bien que ce texte soit court. Autre petit bémol, le bouton d’ajout au panier est très (trop?) petit et donc, difficilement visible.
Sur design-ikonik.com, les produits sont plus présentés sous forme de galerie. Seuls des visuels dépourvus de tout contexte et de toute information annexe sont présentés. Le nom du produit ainsi que son prix ne sont disponible qu'au survol. Ce type de présentation peut être intéressant pour un site proposant peu de produit en les mettant en valeur un peu comme dans une galerie d'art. Cependant, lorsque la gamme de produit proposée est plus conséquente, ce manque d'informations initial peut être pénalisant.
Sur design-ikonik.com, les produits sont plus présentés sous forme de galerie. Seuls des visuels dépourvus de tout contexte et de toute information annexe sont présentés. Le nom du produit ainsi que son prix ne sont disponibles qu’au survol. Ce type de présentation peut être intéressant pour un site proposant peu de produits, en les mettant en valeur un peu comme dans une galerie d’art. Cependant, lorsque la gamme de produits proposée est plus conséquente, ce manque d’informations initial peut être pénalisant.

Est-il nécessaire de proposer des filtres ? 

Comme pour les autres secteurs du e-commerce, proposez un premier filtre reprenant les différents types de produits ou les différentes sous-catégories.

Qu’en est-il des filtres reprenant les caractéristiques ? Même si c’est une réponse un peu (voir très) redondante, la réponse à cette question dépend … de votre gamme de produit bien sûr !

Si vous proposez trois modèles de dessous de plat, inutile de préciser qu’il ne faut pas mettre de filtre sur les caractéristiques. Par contre, si vous proposez quatre types de fauteuils avec chacun plusieurs dimension, couleurs, etc. Là, il serait risqué de ne pas en mettre !

Les principaux filtres à proposer sont dans ce cas, encore et toujours le prix, la couleur et le type de produit si c’est utile (pour un canapé, ce sera par exemple, canapé d’angle, convertible, BZ, etc.). Puisque l’on parle de décoration, le style est également très important. Aussi, si vous proposez plusieurs styles, un filtre reprenant cette information est intéressant s’il est assez discriminant.

Ensuite, en fonction du produit, il est également possible de proposer le nombre de place (pour les fauteuil par exemple), la matière, etc.

 

A vous de jouer !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.