Adapter les pages rayons de votre site à l’alimentaire.

Cet article fait suite à celui sur l’optimisation des pages rayons pour la maison.

En ce qui concerne l’alimentation, le commerce physique reste encore la solution privilégiée par les consommateurs. Cependant, le concept de drive tend à se développer puis quelques années, comme le montre l’infographie proposée par Equipmag et réalisée par Nielsen (à consulter ici). Cette nouvelle manière de faire ses courses constitue un gain de temps considérable pour les utilisateurs et commence à faire son chemin. Cependant, certaines enseignes n’ont pas encore bien cerné tous les enjeux de cette nouveauté. Certains sites ne font donc que transposer le magasin physique sur internet, sans utiliser pleinement les opportunités qu’offre internet.  Ceci est une erreur qu’i faudrait corriger …

Se différenciant des autres sites e-commerce, voyons un peu ce qui change pour ce type de produit au niveau des pages rayon.

Un contexte d’utilisation un peu particulier

A l’inverse de l’achat de produits de luxe ou d’électroménager, l’achat de denrées alimentaires se fait plusieurs fois par mois voir, toutes les semaines pour certaines personnes. Aussi, une routine peut s’installer et certains produits, achetés très régulièrement, sont bien connus des consommateurs. Face à cette situation, certaines personnes vont considérer ce moment comme un passe-temps et d’autres, comme une vraie corvée. Il est donc important de leur permettre de gagner du temps pour effectuer cette tâche et de faire en sorte qu’elles retrouvent facilement les produits qu’elles ont l’habitude de voir physiquement.

Les enseignes telles que Cora, Auchan ou encore Intermarché l’ont très bien compris puisqu’elles proposent d’enregistrer des listes de produit. Ainsi, une fois constituée, le client n’a plus qu’à passer commande la fois suivante. Ceci lui évite donc de devoir chercher à nouveau chaque produit (ce qui peut être fastidieux !). Cette option est donc un indispensable à proposer sur les vignettes des produits mais n’est malheureusement pas encore proposée partout.

Quelles vignettes pour l’alimentation? 

auchandrive.fr
Petit plus sur le site auchandrive.fr, certraines vignettes sont accompagnées d’un pictogramme en forme de toque sur le coin supérieur droit.  En cliquant sur cet élément, l’internaute accède à une idée de recette utilisant cet ingrédient. Les produits de l’enseigne sont également mis en évidence  grâce au logo en haut à gauche de la vignette.

A l’instar du site auchandrive.fr, les vignettes doivent proposer :

  • un visuel du produit afin de l’identifier plus facilement
  • son nom
  • la quantité : il est difficile de se faire une idée de cette caractéristique uniquement avec le visuel.
  • le prix (encore et toujours !) mis en évidence.
  • le prix au kilo : cette information est spécifique à l’alimentation. Les quantités disponibles pour le même produit pouvant être très variables, le prix au kilo est la seule information permettant de comparer les différentes offres. Elle est donc très importante pour l’utilisateur économe
  • un bouton d’ajout au panier avec la possibilité d’ajouter plusieurs fois le même article. Pour cette option, elle peut est disponible directement sur la vignette ou apparaît après avoir cliqué sur « Ajouter au panier » comme c’est le cas sur le site auchandrive.fr
  • un bouton d’ajout à une liste de course. Cette dernière option n’est pas disponible sur tous les sites mais constitue un vrai gain de temps surtout en cas de liste assez longues.

Un affichage spécifique ? 

Comme évoqué ci-dessus, les vignettes des produits alimentaires ne sont pas très chargées et les produits proposés sont souvent bien connus des consommateurs qui les achètent parfois très régulièrement. Aussi, les produits sont généralement présentés en « grille ». Cela permet à l’utilisateur d’identifier plus rapidement le produit dont il a besoin.

Chronodrive.com propose quant à lui un affichage sous forme de liste et en profite pour mettre en avant ses produits. Ce site a bien compris l'importance du "consommer responsable"  actuellement. Aussi, pour les fruits et légumes, l'enseigne propose une frise montrant qu'elle est la saison du produit. Les "atouts de chaque produits ainsi que plusieurs vues sont proposées ce qui est également intéressant pour aider le consommateur à faire son choix.
Chronodrive.com propose quant à lui un affichage sous forme de liste et en profite pour mettre en avant ses produits. Ce site a bien compris l’importance de « consommer responsable » actuellement. Aussi, pour les fruits et légumes, une frise montre à l’internaute qu’elle est la saison du produit. Les « atouts » ainsi que plusieurs vues sont proposées  également pour certains produits, ce qui est intéressant pour aider le consommateur à faire son choix. Par contre, un effort reste à faire sur la présentation des informations. En effet, le choix d’une police grasse et verte pour les atouts, mériterait d’être revu …

Utilité des filtres ? 

Pour cette catégorie de produits, il est tentant de reproduire le système bien implanté des magasins physiques. Les produits y sont présentés dans des rayons et l’utilisateur n’a qu’à parcourir le rayon souhaité afin de trouver son bonheur. La question qui se pose alors concerne la nécessité de proposer des filtres. Il semble que la majorité des enseignes ne les trouvent pas pertinents. En effet, excepté les sous-catégories de produits, les différents sites ne proposent généralement pas cet outil. Etant donné la variabilité de produits proposés pour certaines catégories, il serait préférable de proposer cet outil qui, a l’instar de la création de listes, permettrait un gain de temps pour l’internaute.

Drive.intermarche.com a bien compris cet enjeu. En plus des sous-catégories de produit, l'enseigne propose un système de filtres reprenant les principales caractéristiques du produit.
Drive.intermarche.com a bien compris cet enjeu. En plus des sous-catégories de produit, l’enseigne propose un système de filtres reprenant les principales caractéristiques du produit (même s’il est un peu camouflé au milieu des sous-catégories).

Ainsi, bien que ces sites soient sur la bonne voie, il reste encore du chemin à parcourir pour proposer une expérience utilisateur optimale.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.