[Enquête] Choisir son agence web pour créer son site e-commerce : un casse-tête ? Plus maintenant !

Les agences web sont de plus en plus nombreuses sur le juteux marché du e-commerce. Face à un choix aussi pléthorique, il est très facile de s’y perdre entre les différentes propositions de devis. Pour pourvoir comparer les agences et vous aider dans votre recherche d’agences, j’ai conçu un faux cahier des charges, avec la création d’une entreprise factice, envoyé à une quinzaine d’agences, toutes certifiées Prestashop. Cette application web e-commerce est leader sur le marché européen. J’ai demandé aux agences les prestations qu’ils proposent pour une création de site e-commerce avec un design sur mesure. On m’a alors envoyé de nombreux devis et j’ai eu des commerciaux au téléphone pour discuter du projet. Pour vous proposer une étude optimale, les devis ont été analysés par un professionnel du secteur, afin de déceler les agences qui tentent de gonfler la facture en vous proposant des services pas indispensables pour une jeune entreprise. Pour les comparer, nous nous sommes basés sur plusieurs critères :

  • Les tarifs : Quelle est l’agence la moins chère pour un développement sous Prestashop ?
  • La réactivité d’une agence : Sa réponse a-t-elle été rapide ?
  • L’approche commerciale : A-t-elle conseillé de manière optimale et honnêtement, une personne qui, en apparence, n’y connait rien au e-commerce ?
  • La capacité à inspirer confiance : Aura-t-on un suivi optimal pour son site ?

Voici ce que j’en ai retiré.

EcomiZ et MyWebShop, deux références idéales pour se lancer dans le e-commerce

MyWebShop a un suivi commercial très bon. Ils sont réactifs et inspirent vraiment confiance. Ils m’ont notamment proposé de m’aider à faire mon Business Plan pour accélérer la création du site. On sent une réelle envie de pérenniser le projet. De surcroît, c’est le directeur de l’agence qui répond, ce qui montre que l’entreprise ne prend pas le projet à la légère. Il met tout de suite en confiance, en ne parlant pas de prix et de dépenses mais en cherchant à fixer au plus vite un rendez-vous pour parler plus en longueur du projet. On sent qu’ils ne sont pas là uniquement pour vendre à tout prix et c’est un plus fort appréciable.

Ensuite, ils savent s’adapter à l’interlocuteur qu’ils ont en face. Par exemple, sachant que mon projet était embryonnaire, ils m’ont immédiatement orienté vers un Template plutôt que vers un sur-mesure, beaucoup plus coûteux et pas indispensable pour une personne se lançant dans le e-commerce.

Enfin, ils présentent l’avantage d’avoir des agences aux quatre coins de la France, ce qui permet d’obtenir facilement un entretien physique avec eux. Cette stratégie leur a permis de générer plus de 300 000 € de chiffre d’affaires en 2012.

Néanmoins, concernant le budget, comptez 5 000 € HT pour un site avec un Template préconçu et entre 7 500 € HT et 12 000 € HT avec un design sur mesure, ce qui est abordable et inférieur à d’autres agences, mais il existe moins cher.

En comparaison, EcomiZ a un bon service commercial (Très bonne réactivité, capacité du gérant à bien rassurer le client) mais qui est moins développé que celui de MyWebShop.

Néanmoins, pour les mêmes prestations, EcomiZ demeure, et de loin, la moins chère de toutes les agences m’ayant répondu. Avec une croissance de plus de 60% en 2013, elle est même 3 à 4 fois moins chère que certaines de ses concurrentes. Ainsi, que vous ayez des bases de financement solides ou pas, le budget que vous allouerez à la création du site ne sera pas démesuré et vous pourrez vous concentrer sur d’autres dépenses pour assurer la pérennité de votre site (Dépenses en Google AdWords ou en référencement naturel par exemple). Comptez ainsi 1 500 € HT pour un site avec des maquettes préconçues et 2 700€ HT avec un design sur mesure. Ils ont vraiment insisté sur ce point : ils cherchent à pérenniser le projet et à faire de nous des clients durables.

De plus, je trouve le côté « packs clef en main » et le fait qu’ils aient géré 80 projets en 2013, très rassurants. En effet, EcomiZ vend ses services par pack. On y retrouve l’essentiel pour se lancer dans le e-commerce : l’hébergement, l’installation et une formation à Prestashop, de nombreuses configurations et autres. A contrario, de nombreuses agences m’ont proposé en option des éléments se trouvant dans le pack et qui sont pourtant indispensables lors de la création. L’exemple le plus flagrant est la formation à Prestashop, nécessaire pour maîtriser au mieux le logiciel.

Une autre agence a retenu mon attention. Il s’agit d’ITIS Commerce. J’ai eu une réponse assez tardive de leur part : environ deux semaines pour un premier contact téléphonique et plus d’un mois pour un devis détaillé. Il ne faut donc pas être pressé pour lancer son site Internet. Néanmoins, l’agence a une bonne approche commerciale, qui nous met en confiance dès le début. Concernant les prix, c’est aussi très correct. On se situe aux alentours de 3 500€ HT pour un Template, format recommandé par l’agence elle-même, ce qui dénote un intérêt pour la pérennité de notre site e-commerce.

Le choix entre les trois est difficile, mais, pour des raisons de budget, je choisirais plutôt EcomiZ.

Profileo, Axome et NewQuest, trois agences intéressantes pour les gros budgets.

Trois agences ont également retenu mon attention : Profileo, Axome et NewQuest. Néanmoins, même si leur approche commerciale, leur réactivité et leur capacité à inspirer confiance sont très bonnes, il n’en demeure pas moins que leurs tarifs sont très élevés pour une création de site, trop à mon goût si l’entreprise est naissante. Comptez ainsi entre 12 000 et 15 000 € pour une création sur mesure. A favoriser si votre entreprise est déjà pérenne.

Dans le détail, Profileo a une excellente approche commerciale. La personne que j’ai eue au téléphone m’a plutôt orienté vers un Template, moins coûteux qu’un sur mesure. Il a insisté pour que je prenne cette option car il a mis en avant le fait que, pour me différencier, ce n’est pas nécessairement le design qui importe, mais plutôt le référencement. Du coup, moins je dépenserai pour la création du site, plus je pourrai me concentrer sur des éléments qui me feront plus vendre et donc accroîtront mon chiffre d’affaires (ce que j’explique précédemment avec le référencement). L’agence nous communique, elle aussi, son désir de pérenniser mon jeune projet et mettent en avant leur expertise (14 ans dans le e-commerce) et le fait que leur suivi client est des plus développés. Ils arrivent ainsi à parfaitement rassurer le potentiel client. C’est donc le suivi régulier d’une entreprise e-commerce qui explique leur bonne santé sur le marché (plus de 520 000 euros de chiffre d’affaires en 2013).

Ils savent également s’adapter au client qu’ils ont en face d’eux. Par exemple, ils ont pris des exemples concrets quand ils ont compris que je m’y connaissais peu en informatique. Ils m’ont aussi relancé deux fois, pour savoir si je n’avais pas de questions à propos de mon projet, ce qui est très rassurant. On sent que l’agence ne nous lâchera pas une fois le premier chèque encaissé.

Néanmoins, on dénotera que leur devis, bien que complet, a certaines lignes assez obscures que vous ne comprendrez pas si vous n’êtes pas du métier.

Niveau prix, comptez 6 400 € HT pour un Template, 8 100€ si vous souhaitez un Template compatible mobile et tablette et entre 11 000 et 12 000 € HT pour un design sur-mesure.

De son côté, NewQuest a une excellente approche commerciale. Ils savent rester très détendus, tout en étant très professionnels. L’ergonomie de leur site internet, que je trouve très intuitive et très jeune, en est d’ailleurs la preuve. En le parcourant, on retrouve ce qui fait l’identité de l’agence, ce qui m’a tout de suite mis en confiance.

Ils ont une forte capacité à créer un lien avec leur interlocuteur. Ils ont une équipe jeune, dynamique et efficace. Ils savent se montrer disponibles et ont une bonne maîtrise des réseaux sociaux. A l’instar de Profileo, ils m’ont relancé deux fois, pour savoir si je n’avais pas de questions à propos de mon projet, ce qui est très rassurant.

De plus, avant même d’avoir signé avec eux, ils nous présentent l’intégralité des membres de l’entreprise qui travaillera sur le projet. Cela démontre une transparence dans la conception, très rassurant pour le potentiel client. C’est grâce à une telle stratégie et une identité aussi forte que l’agence compte aujourd’hui plus de 500 références clients à leur actif dans 18 pays différents et a réalisé en 2013 plus d’1.7 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Cependant, on dénotera un devis très long (plus d’une cinquantaine de pages) et assez confus par moment. Le professionnel qui a analysé le devis l’a trouvé assez lourd et difficilement compréhensible pour une personne ne connaissant pas le domaine d’activité, mais a le mérite d’être complet.

En ce qui concerne les tarifs, il faut compter entre 12 000 et 13 000 € HT pour un design sur mesure. Ils ne m’ont pas proposé de devis pour un Template.

Enfin, Axome a une bonne approche commerciale. Ils ont la particularité et l’avantage d’avoir une production 100% française, de la création du devis jusqu’à la livraison du site. C’est l’un des rares à proposer de tels services.

Ensuite, ils n’ont pas d’agence physique à Paris, lieu de création d’un bon nombre d’entreprises e-commerce, mais ont régulièrement des commerciaux présents sur Paris. Ceci ne devrait donc pas poser de problèmes si vous vous situez en région parisienne.

De plus, Axome appartient au groupe Trenta, qui a généré plus de 6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013. Ce dernier a des activités qui touchent, non seulement, au développement de site e-commerce, mais également à la communication et la publicité web. Vous pourrez ainsi faire appel à eux pour booster vos campagnes.

Enfin, ce sont les seuls à ne réaliser que des sites sur-mesure. Leur expertise dans ce domaine est donc très forte et les résultats sont très convaincants. Si vous souhaitez en réaliser un, c’est une référence dans le domaine !

Néanmoins, à l’inverse de NewQuest, leur devis est trop court et manque de détails (Seulement 3 pages, uniquement avec des tarifs, sans les conditions du contrat). Ceci démontre un problème concernant la transparence des conditions particulières. Ensuite, c’est l’agence la plus chère qui m’a répondu. Comptez ainsi entre 17 000 € et 18 000 €. Difficile donc de se lancer de manière pérenne en dépensant une aussi forte somme pour la création de son site. A privilégier si votre site est déjà confirmé.

En conclusion, je ne choisirais l’une de ces trois agences que si j’avais un budget important (entre 30 000 et 40 000 €, en comptant la communication). Je privilégierai NewQuest pour l’excellent contact que j’ai eu avec eux, leur dynamisme et leur mise en confiance optimale.

Agences non retenues pour l’enquête.

Plusieurs agences n’ont pas été retenues pour la comparaison et ce, pour diverses raisons. La première est la non-réponse de bon nombre d’entre elles. J’ai trouvé cela assez étonnant que sur 15 agences contactées, je n’ai eu que 8 réponses, sachant que j’avais un cahier des charges assez conséquent, ce qui implique moins de travail pour eux.

Parmi les huit réponses, deux d’entre elles n’ont pas accepté mon projet. La première est Ether Création qui n’a pas voulu traiter avec moi en m’expliquant qu’il ne réalisait pas ce genre de site, alors que je vendais un produit classique et avait demandé une ergonomie classique. C’est assez étonnant mais je n’ai pas eu d’informations complémentaires.

La deuxième est Neovis. Elle s’est montrée beaucoup moins commerçante en me proposant directement des tarifs, sans devis. J’ai reçu la réponse seulement une heure après l’envoi du devis, ce qui montre un manque d’étude du cahier des charges de 10 pages. Il s’est ensuite permis de critiquer ce dernier, l’estimant trop léger, alors que toutes les autres agences que j’ai eu au téléphone m’ont félicité pour son exhaustivité. Le premier contact commercial a donc été peu professionnel et, en tant que client, je ne me serais même pas donné la peine de répondre devant tant de maladresse. Mais en tant que reporter, j’ai répondu que, s’il manquait des éléments pour faire un devis complet, il pouvait me les demander mais il ne m’a jamais recontacté. C’est d’autant plus regrettable que je n’ai pas pu le noter en ce qui concerne les tarifs (impossible d’évaluer clairement sans devis) et la capacité à inspirer confiance. Je n’ai donc pas pu donner une note globale.

Tableau récapitulatif

Je tiens à préciser que le classement qui suit a été fait par rapport au projet fictif que j’ai créé. Les agences ont donc été classées en fonction du meilleur rapport qualité-prix pour une création de site e-commerce.

Classement

Agences

Tarif

Approche commerciale

Réactivité

Capacité à inspirer confiance

Ressenti Général

1

Ecomiz

*****

****

****

*****

*****

2

MyWebShop

***

****

*****

*****

****

3

ITIS Commerce

***

****

***

*****

****

4

NewQuest

**

*****

*****

****

****

5

Profileo

**

*****

****

*****

****

6

Axome

*

****

****

****

****

7

Ether Création

NON NOTÉ

NON NOTÉ

*****

NON NOTÉ

NON NOTÉ

8

Neovis

NON NOTÉ

*

*****

NON NOTÉ

NON NOTÉ

43 commentaires

    1. Il convient se souvenir que la valeur d’un site de e-commerce n’est pas son interface mais son fond de commerce. C’est comme si vous déconseillez à une commerçant en dur de développer son activité dans un local – même bien placé- simplement parce qu’il ne pourrait pas en être propriétaire.
      Trop de clients sont focalisés sur l’interface de leur boutique en ligne en occultant complètement le plus important : comment se faire connaître. Bref leur boutique est à eux, super belle mais sans clients pour s’en apercevoir.

      1. Bonsoir Bertrand, non il existe plusieurs plateforme comme Woocommerce. Un module dérivé de WordPress très accessible et très fiable. Par contre il demande beaucoup de ressource serveur.

        Bien à toi, Vincent de Sõcreativ’

  1. L’agence Newquest est à fuir d’urgence.
    J’ai traité 2 fois avec eux dans 2 sociétés différentes, et toujours le même constat : leur code est aberrant, et le support odieu, quand il veut bien répondre.

    Les pannes constatées étaient digne d’une équipe de débutants, avec des délais de résolution de plus d’une semaine.
    J’ai même eu droit à une facturation pour un module qui ne fonctionnait pas, et sans documentation d’installation ou d’utilisation.
    L’agence web newquest a été dans les 2 cas un cauchemar dont je me suis débarrassé dès que ça a été possible.

    1. Bonjour,

      Dans la même situation que vous, pouvez-vous me dire vers quel agence vous vous êtes rabattue ?

      Cordialement
      Pierre

  2. Hello,

    Article très intéressant, difficile ensuite de juger… cela dépend de tellement de critères.

    Par exemple quand je reçois le cahier des charge de certains clients, j’ai pas forcément envie de prendre le projet… Il est parfois préférable de refuser les cahiers des charges qui semblent parfois « trop pointilleux » par rapport au budget alloué.

    Le coût des prestations est aussi délicat… il est toujours possible de gonfler un devis avec du détail, en divisant en sous-rubriques avec des points payants pour faire monter l’addition.

    C’est à mon sens difficile d’émettre un jugement, ce qui est important c’est que le client aie surtout une boutique qui corresponde à son attente pour le budget demandé…

    Par contre, tu soulignes un point important, il faut commencer basique en limitant les frais, trop souvent les marchands surdimensionnent l’investissement de départ.

  3. Bonsoir,

    Ce genre d’enquêtes est intéressante, très clairement.

    Un petit détail pour moi, surtout si il s’agit d’un projet fictif: est-il possible de fournir le dit cahier des charges ? Ceci permettrait notamment d’avoir une meilleure vue sur l’ensemble, à titre personnel.

  4. Hey !!! Mais c’est surprise sur prise avec Marcel Béliveau 🙂
    Merci pour cet article intéressant et pour le coup bien joué car on a encore du mal à déterminer à quel moment le test a eu lieu. En tout cas merci pour l’analyse, ça motive et donne envie d’améliorer certains points.

    Désolé pour Mandra qui semble apparemment, et définitivement, allergique à NewQuest (Même si on a du mal aussi à savoir de quoi il est question et qui se cache derrière le mystérieux Mandra :p) toute critique, bonne ou mauvaise, reste bonne à prendre : espérons que le « cauchemar » est loin derrière vous 🙂
    En tout cas merci au nom de toute notre équipe !!!

  5. Alors là je dois dire que j’ai rarement vu une quantité de contre vérités aussi impressionnante…
    Donc maintenant, pour réussir un projet E-commerce, il faut prendre le prestataire qui vous fera le plus de relances pour vous faire signer (les bons prestataires sont débordés, ils ne vous relanceront pas forcément), vous proposera un template à 150$ (cf. templatemonter, themeforest… allez directement à la source ça sera encore plus économique), ne vous rencontrera jamais pour analyser dans le détail en tête à tête votre besoin (combien en avez vous rencontré ?), ne remettra surtout pas en cause votre projet, et surtout , surtout, sera le moins cher (c’est bien connu les projets qui réussissent sont des projets avec de tous petits budgets !).
    Le tout sera jugé sur la base d’une proposition commerciale…uniquement.. C’est comme si l’UFC Que choisir faisait des tests produits…en lisant uniquement l’étiquette…. !
    Franchement je ne suis pas sûr que ce type d’article éclaire le porteur de projet qui n’y connait rien, si ce n’est lui donner de mauvais critères de choix…
    Enfin, quand on connait un peu le monde de l’e-commerce, on rigole quand on parle de la bonne santé, de la pertinence et de la qualité de certains acteurs, qui sont reconnus justement pour ne pas avoir la réputation d’être très qualitatif …
    Bref si j’avais été consulté sur ce projet, il est probable que j’aurais fait ce qu’on appelle dans le jargon un NO-GO ou aurait donné une rapide fourchette indicative…

    1. Bonjour,

      Votre réponse est très intéressante.

      La grande difficulté des agences à être réactives lorsque débordées est une vérité. Ensuite il existe d’innombrables agences qui ont décidé de ne plus être sous le joug de prestashop bien que la solution pour démarrer un e-commerce reste plus que pertinente.

      Il faut aussi rappeler les cotisations des partenaires prestashop qui reste du vol…

      Bref je suis bien heureux pour nos amis de mywebshop.

      En revanche, il est clair que cet article n’a seulement jugé que la capacité commerciale des agences et non de leur travail et des résultats obtenus une fois les sites livrés.

  6. Sympa cette étude, plus ou moins d\’accord avec vous,plutôt étonné que vous citiez Ecomiz comme société de référence.. une simple visite sur leur site, pour aller voir un projet qu\’ils mettent en avant : http://www.autourdufoulard.comet quelle surprise de tomber sur la page d\’accueil moitié français / moitié anglais.. avec un joli Lorem Ipsum en bas de pager.. une page magasin vide.. me suis arrêté là .. ca donne vraiment pas confiance..comme quoi .. le commercial ne suffit pas pour convaincre.. on a vite compris que le pas cher.. c\’est loin d\’être de qualitémerci encore toutefois pour votre article

  7. Merci Jérémy pour cet article! Nous sommes ravis que vous ayez apprécié notre approche commerciale différenciante et notre réactivité !
    Nous sommes très heureux d’arriver deuxième de votre classement. 🙂

  8. Autant j\’estimais quelque peu capitaine commerce auparavant (après 20 ans d\’expérience dans le web), autant cet article décrédibilise totalement des années de travail de CC.com. Dommage. Je plussoie sur la réaction de Virgile. Qui répond encore à des CDC sans rencontrer ses clients ? Stratégie ? Réflexion(s), Faisabilité ? Marché, recommandation(s), etc etc etc ….shopify pour tous les autres ! (très bien shopify d\’ailleurs), ou goodsie… Pas cher et simple !

  9. Bonjour,

    Afin de mieux comprendre et cerner votre article, serait t’il possible de mettre un lien vers le cahier des charges ? Au moins les grandes lignes !

    Merci d’avance

  10. Interressant, le budget me parait élevé pour lancer un e-commerce, surtout à base de template.
    C’est plutot du développement de site sur-mesure pour moi qui fait du développement web
    A-t-on la possibilité d’avoir accès accès aux différentes fonctionnalités demandées ?

  11. Bonjour, je rejoins la conversation, pour répondre à certains sur le coût de création d’un site Internet, nous avons développé un module de devis en ligne qui permet à chacun de sélectionner pas à pas ses options afin de faire évoluer sa communication.

    https://socreativ.com/estimez-le-budget-de-votre-site-internet/

    Nous sommes une agence située sur Bordeaux (Sõcreativ’) et travaillons avec de grands nom comme Château Mouton Rothschild mais aussi avec le restaurateur du coin. Nos métiers e l’image résultent d’une passion.

    Évidement j’autorise le modérateur à cacher le nom de notre agence, ce commentaire est écrit afin de renseigner les visiteurs curieux des couts de réalisation.

    Très bonne fin de journée à tous,
    Vincent

  12. L’idée de tester des agences est très bonne ! Pour ma part j’ai utilisé un annuaire pour trouver mon agence web http://www.studiovitamine.com/guide/agence-web/annuaire/france/
    Mais si j’avais vu cet article avant je m’en serais sûrement servi, bien que les agences sélectionnées ne soient pas proches de moi géographiquement. Un autre article de ce genre avec encore plus d’agences de régions différentes serait le bienvenu 🙂

  13. Bonjour,

    Je découvre par hasard cet article citant notre agence, je me permets donc de répondre.

    J’avoue que je n’ai pas pris au sérieux cette demande de devis de création de sites de « lingerie comestible » de la part d’un Monsieur Lenormand qui ne donne même pas ses coordonnées à part un mail, qui lorsque je jette un oeil sur un whois n’a pas de nom de domaine réservé, j’ai donc répondu rapidement avec un tarif approximatif pour pouvoir me consacrer à ceux qui semblaient avoir une approche plus sérieuse.

    Le cahier des charges de 10 pages en faisait en réalité 8, et n’était pas un cahier des charges mais un descriptif rapide de l’activité et de la cible de la clientèle accompagné de quelques mockups.

    Elle m’a fait sourire en tout cas, elle m’a rappelé une demande précédente de création de boutique de sexes masculins et de femmes nues en chocolat.

    Par contre je n’ai pas de réponse de votre part dans mon historique dans lequel vous me proposez de me donner plus d’informations, j’en ai donc déduit que l’estimatif proposé qui était de 3500 à 4000€ vous avait d’entrée fait peur, je ne vous ai donc pas relancé, d’ailleurs je relance peu, voire pas du tout.

    Notre équipe n’est pas composée de commerciaux bien polis qui sont là pour dire des jolies choses aux clients et qui relancent régulièrement pour essayer de faire leur chiffre, nous avons tous des tâches spécifiques dans la gestion de nos dossiers, il n’y a pas de personnel administratif ou commercial chez nous, et nous ne cherchons pas à nous faire passer pour plus gros que ce que nous sommes (nous sommes 4).

    Nous revendiquons ce côté « brut de décoffrage » qui ne plait pas à tout le monde, mais il nous permet de pas perdre de temps avec les personnes avec qui je ne pense pas pouvoir travailler sur le long terme en toute confiance. Nous ne sommes que 4 personnes dans l’équipe, nous avons donc tendance à « filtrer » et à ne pas perdre de temps avec les demandes qui ne nous paraissent pas sérieuses.

    Ce que vous avez interprété comme une maladresse était donc un acte délibéré que j’assume totalement. J’ai été très réactif, mais ma réponse à été au niveau de mon analyse: Je ne vous ai pas pris au sérieux.

    Je finirais en indiquant que je suis le cofondateur de Neovis, qui est certifiée Prestashop, certifiés Google Partners pour la partie Adwords, nous sommes 2 titulaires du GAIQ, que je gère la partie webmarketing en plus de la relation client, et que je suis moi-même e-commercant avec une autre société, j’ai plusieurs boutiques, j’ai donc une vraie expérience du e-commerce à partager avec mes clients.

    Désolé de ne pas avoir correspondu à vos attentes!

    1. Merci en tout cas pour votre longue réponse. Le but de l’article n’étant pas de démolir des agences, mais plutôt de soulever un débat sur la question du choix des agences qui n’est vraiment pas simple pour de nombreux porteurs de projet.

  14. Bonjour
    Suite a cet article j’ai essayé de contacter EcomiZ.
    Le moins que je puisse dire est que ça ne semble pas sérieux.
    Je m’explique:
    Contact par mail pour une demande de suivi de site à long terme: pas de réponse. Les 3 numéros de téléphone sur leur site sont aux abonnés absents.(il y a m^me un mobile injoignable qui commence par 07 ????)
    De plus en parcourant leur site, je me rend compte que celui-ci contient beaucoup de liens en erreur.
    Pas engagent tout çà !!!

    Par contre je viens de contacter votre 3eme choix (ITIS Commerce) et là je dois avouer que c’est du PRO. Réactif, aimable attentif a mes demandes, avec des prix dans la moyenne (80 à 90€/heure) et surtout une prise en charge de mon problème immédiate avec établissement d’un devis. Ils ont aussi une proposition intéressante d’hébergement, infogérance et suivi de site très concurrentiel.

    Je vais me laisser tenter….

    merci Capitaine commerce pour cet article.
    Cordialement
    André

  15. Bonjour, je tombe un peu par hasard sur cet article qui même si il est bourré de contradiction et d’incohérences dans l’approche (impertinente à mon sens), s’avère néanmoins intéressant. Également dans les échanges initiés dans les commentaires.

    Je suis responsable des opérations webmarketing pour un pure player que je ne citerais pas pour l’instant pour des raisons évidentes de confidentialités en vue du périmètre des projets en cours chez nous actuellement.

    Nous sommes dans une phase de transition complexe puisque nous nous apprêtons à attaquer une refonte totale de notre activité e-commerce. J’entends par là une refonte front-office, une migration de solution back-office (solution propriétaire vers un prestashop), migration de serveur, changement de solution e-mailing, et certainement un changement de logisticien. Ce qui vous laisse présumer l’ampleur du projet ainsi que les risques inhérents à son périmètre…

    Pour la partie web (front/back), mon approche de sélection des prestataires s’articule en plusieurs étapes:

    Étape 1 – Réalisation de mon cahier des charges:
    Très détaillé en évitant de focaliser sur des solutions techniques (qui doivent être du ressort du prestataire) tout en détaillant clairement les besoins. Résultat: Un CDC V.1 assez complet d’une trentaine de pages

    Étape 2 – Sélection des prestataires
    En partant d’une première sélection d’agences non généraliste comprenant les 24 meilleurs spécialistes Prestashop (en adhéquation avec le périmètre du projet) partout en France, je commence par appliquer plusieurs filtres pour affiner cette sélection. Sans rentrer dans les détails, Filtre 1: existant de puis plusieurs années – Filtre 2: équipe conséquente – Filtre 3: Bonne santé économique – Filtre 4: Capacité à assurer une maintenance complète sur le long terme. Résultat: 6 agences sont encore dans la course (Axome – Dedi Agency – NewQuest – Prfileo – Soledis – Synolia)

    Étape 3 – Consultation
    Je consulte alors ces agences dans les règles de l’art. Première prise de contact, envoi du CDC, échanges téléphoniques, prise de RDV en agence ou dans nos locaux, réception des propositions, échanges complémentaires pour réaffinage.

    Étape 4 – Sélection de la short-list
    Par souci d’objectivité, j’ai créé une matrice de notation multicritères afin d’attribuer des notes à des critères coefficientés pour chacun des 6 prestataires consultés. Mes critères (qui je le rappel sont inhérents aux périmètres du projet et aux cadre/besoins spécifique de notre société) sont les suivants :
    -Proximité géographique (coéf. 2)
    -Expertise (coéf. 4)
    -Qualité des échanges (coéf. 2)
    -Suivi de projet (coéf. 4)
    -Implication (coéf. 4)
    -Force de proposition (coéf. 5)
    -Clareté de l’offre (coéf. 1)
    -Réactivité (coéf. 3)
    -Coût de la refonte (en excluant les options et autres coûts de l’hébergement et autre formations éventuels) (coéf. 4)
    -Coût de l’hébergement (coéf. 2)
    -Coût et qualité de la maintenance
    Résultats : Seul NewQuest et Axome sont dans la short-list, avec près de 2 points d’avance sur les autres concurrents.

    Étape 5 – Sélection finale
    Pour cette étape il s’agit de récolter les avis (en utilisant un échantillon conséquent de projet similaires) afin de prendre en compte une dimension supplémentaire pour affiner la sélection. Bien que subjectif, les feed-back clients restent un moyen simple et efficace pour vérifier la satisfaction de de la clientèle. Cela permet également de détecter d’éventuelles carences ou points faibles indétectables avant d’avoir réellement travaillé avec ces prestataires. Résultat: étude en cours…

    Cette méthodologie n’est certainement pas parfaite (car tout est améliorable) mais elle correspond au niveau d’exigence inhérent au risque du projet, ainsi que du temps allouable à cette étude. Car oui, tout cela prend du temps et donc de l’argent mais ne pas lésiner sur l’analyse préalable en incluant ce coût dans le projet ne serait-il pas la meilleur option pour minimiser les risques de futurs problèmes ? Je suis parti du principe que oui, surtout dans projet d’envergure via lequel nous cherchons plus qu’un « prestataire » ou une « agence web », nous cherchons un véritable partenaire capable d’être la prolongation du bras de notre organisation, tel un service périphérique. En ce sens, puisque nous sommes exigeants sur la sélection de nos ressources humaines nous n’avons aucune raison de ne pas l’être sur la sélection de nos prestataires.

    Je suis ouvert à tout échanges, feedback et avis constructifs sur les agences citées plus haut (notamment Axome et NewQuest)

    En vous souhaitant une agréable journée à tous !

    Stéphane

  16. Pour ma part, j’ai traité avec l’agence Profileo. Au départ, cela se passait plutot bien (bonne approche commercial, références qui semblent nous correspondrent, tarifs un peu élevé mais sans doute par leur sérieux, etc…)

    Dés la signature du contrat, les choses se sont compliquées :

    – Rapidement, je me rends compte que leur équipe de développement est basée à l’Ile Maurice (offshore) mais je décide de leur faire confiance malgré la distance. Plus tard, je me rends compte que les équipes qui s’occupent de mon projet sont des personnes qui, d’ahitude, traitent des demandes de clients pouctuelles (ajout de modules, fonctionnalités spéficifiques, etc…). Par conséquent, la gestion de projet par ces personnes n’ont pas été à la hauteur.

    – Le projet a été une catastrophe : 1 an et demi entre la signature du contrat et le début des travaux jusqu’au passage en production. Je n’avais jamais vu ça de ma vie.

    – Il vous facturent la mise en place de développement avec cahier des charges fourni au préalable mais vous refacturent encore par la suite car les ajustements de modules n’avait pas été pris en compte dans le devis. Sans doute une mauvaise interprétation de notre part de la leur… Allez savoir…

    – Après la migration, site internet pas du tout stable et problèmes de communications avec nos intervenants externes pour nous pousser à prendre leur solution d’hebergement.

    -Leur solution d’hebergement est tout simplement pas compétente (j’ai du faire appel à un intervenant extérieur pour corriger des éléments liés à l’hebergement actuel : une blague)

    Bref, je n’ai peut etre pas eu de chance avec l’agence Profileo mais, globalement, je ne les trouve pas performant pour des sociétés et projets déjà existants dans le e-commerce comme la notre.

  17. Bonjour,

    Merci pour cet article ! Effectivement, les porteurs de projets doivent se rendre compte d’une chose : choisir son prestataire ecommerce en se basant uniquement sur le critère du prix est dangereux, tout en sachant que généralement, il y a une corrélation positive entre le prix et la qualité du site rendu. D’autre part, le choix d’un prestataire à l’autre peut s’avérer très compliqué et fastidieu pour quelqu’un qui n’en est qu’à la genèse de son projet, peu expérimenté. Pour faire bénéficier aux lecteurs d’un complément d’information, je voudrais partager une étude approfondie que nous venons de publier, une analyse de 9 devis ecommerce pour guider les porteurs de projets web dans leur réflexion : http://www.lafabriquedunet.fr/creation-site-ecommerce/articles/analyse-devis-creation-site-ecommerce/

    Encore merci et à bientôt,

    Adrien.

  18. Choisir le bon prestataire reste un casse-tête. C’est justement à ce problème que http://www.sortlist.fr répond.

    Nous accompagnons gratuitement (!) les entreprises et les guidons vers le meilleurs prestataires.

    Il est important de prendre en compte pas mal d’éléments:

    – Les objectifs sous-jacents au projet
    – L’expertise sectorielle éventuelle de l’agence
    – La structure de l’agence: avez-vous besoin d’une agence avec un grand service client (plus cher) ou voulez-vous une structure composée plutôt de développeurs
    – Le budget que vous avez en tête
    – La nécessité (ou non) de l’agence de disposer d’experts en web marketing (référencement, par exemple)
    – …

    Attention à ne pas prendre cette sélection à la légère, celle-ci est essentielle pour la réussite de votre e-commerce!

  19. Bonjour,

    Cet article est très intéressant, il permet de commencer à se poser plusieurs bonnes questions.
    Et l’échange dans les commentaires est d’autant plus intéressant !

    Nous avons tout récemment créé un site internet d’avis sur les agences web pour aider et faciliter la recherche d’agence pour les entreprises et entrepreneurs. Nous avons constaté que la recherche d’une agence pouvait s’avérer longue et complexe.

    La plateforme réuni 500 agences web partout en France pour centraliser un maximum l’offre (des agences s’inscrivent tous les jours), mais l’intérêt principal du site est de pouvoir noter les agences en laissant des commentaires. Comme sur tripadvisor.

    C’est pour ça que je me permet de laisser un commentaire puisque j’ai vu que vous discutiez beaucoup de vos expériences respectives et elles sont très intéressantes.

    N’hésitez pas à aller sur http://www.devsolut.com pour laisser des avis (bons ou mauvais) sur les agences que vous connaissez pour permettre aux prochains clients de se renseigner au mieux sur leur futur prestataire.
    Votre avis compte!

  20. Bonjour,

    Je connais beaucoup d’agence web en Île de France, mais faites attention à certaines comme l’Agence nommée « Esysoft » http://www.e-sysoft.fr :

    Cette agence fait payer des devis (et cher) en faisant également croire à leur futurs clients des compétences qu’ils non pas.

    Beaucoup de requins, soyez prudent !

  21. Salut,

    Alors je trouve l’article pertinent mais le tarif d’un site web même en responsive design est trop cher je peux prendre par exemple une agence web comme http://www.lecoinduweb.com qui proposent des prix attractifs et de qualité mais voila je ne suis pas d’accord avec vos tarifs.

    Apres je trouve l’article en soi-même vraiment intéressent et il serait bien de parler des agences web à éviter aussi.

  22. Bonjour

    Article très intéressant et instructif, mais pourrait-on avoir un bref résumer sur comment choisir un agence web fiable, quels sont les vrais critères principaux qui éviteraient une arnaque?

  23. Bonjour,la confiance (oui je suis vieux jeu, j’y crois encore)La pérennités, les réalisations Les lettres de recommandations, l’aisance de l’interlocuteur sur le sujet à traiter,etc etc…Arnaud

  24. Intéressant cette étude, dommage qu’elle se focalise uniquement sur Prestashop néanmoins cela donne un bon aperçu du marché. Par ailleurs il aurait été intéressant d’avoir votre point de vue sur les points importants avant de choisir une agence web, peut-être dans un prochain article …

  25. Bonjour à tous,

    Article super intéressant ! Je pense également qu’une bonne agence web doit consacrer du temps à la relation client et prendre chaque projet à coeur. Il est vrai que lorsqu’on débute sur internet, il est facile de se faire arnaquer.
    Néanmoins, de nos jour il est possible de trouver des solutions très peu onéreuse et sur-mesure. Par exemple : http://www.chillcow.com
    On peut s’en sortir avec un site internet pour 1000€ !

    Bon courage à tous ceux qui sont en pleine recherche 🙂

  26. Boujour, nous aussi nous avons fait appel à Socreativ’ (le modérateur peut supprimer le nom si besoin), petite équipe très pro, ils bossent pour des gros clients comme Mouton Rothschild, Vinci, Pichet, Michelin mais avec des petits commerces aussi. L’avantage c’est que c’est du site WordPress de qualité, toutes les maquettes sont créées par leur équipe et il n’y a pas d’achat tout simple de thèmes. Il proposent des sites WordPress à 169€ / mois, sont situés à Bordeaux et ils nous ont offerts le champagne à la signature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Jérémy Perret

Article de : Jérémy Perret

Diplômé du Programme Grande Ecole de Rouen Business School, Jérémy Perret a effectué son stage de fin d'études au sein d'Envergure Digital en tant qu'assistant Chef de projet Web Marketing. Il a également fait une majeure en Marketing, avec une spécialisation pour la communication, l’événementiel et le multimédia et une autre pour la distribution multicanal.