Une nouvelle homepage pour Amazon.com aujourd’hui

Un changement, même minime, sur Amazon.com, c’est comme faire un réglage fin sur un moteur de formule 1. Changez la couleur d’un bouton et vous pouvez gagner 1 million de dollars en plus par jour ou 1 million en moins. C’est selon. C’est pour ça que le grand maître incontesté du e-commerce teste et reteste avant de faire la moindre modification sur son site. Et pour le coup, ce qui avait été mis en test début septembre voit son avènement aujourd’hui (voir Amazon tests a new homepage).

Un design qui marque un tournant dans la stratégie d’Amazon

C’est un lifting léger auquel ont eu droit les internautes américains aujourd’hui, mais s’il n’a l’air de rien, il montre en fait la nouvelle route stratégique que prend le géant numérique de Seattle, orientée vers la production de terminaux.

A première vue, les changements ne sont pas immenses.
A première vue, les changements ne sont pas immenses.

Le changement le plus visible est l’adoption d’un bandeau gris bleu qui donne un aspect un peu plus sérieux, un peu plus posé, au site qui, depuis toujours ressemblait à une sorte de vitrine fourre-tout sans grande personnalité. La hiérarchie des éléments de l’entête a été inversée. Le moteur de recherche passe en haut. Les publicités descendent d’un étage.

Les "devices" d'Amazon s'affirment
Les « devices » d’Amazon s’affirment

Les terminaux d’Amazon mis en vedette

Mais la grande nouveauté n’est pas graphique, elle est stratégique. On note pour la première fois depuis longtemps l’apparition d’un nouvel élément : un menu de navigation supplémentaire. Pour rappel, depuis sa création, Amazon n’avait changé de menu qu’une fois. Et c’était pour afficher un menu vertical au lieu des fameuses pierres tombales de la fin des années 90.
Plus important encore, le contenu de ce menu marque clairement la nouvelle orientation stratégique d’Amazon. Puisqu’il sert de clé d’entrée aux quatres « devices » d’Amazon (entre autres, puisqu’il y manque le Amazon Dash et l’insupportable micro intelligent Echo). Ce qui marque une nette volonté de mettre en avant ce que j’appellerai des « barrières de péages ». Car, au final, qu’on le comprenne bien. Si les géants d’Internet se battent aujourd’hui sur la vente de terminaux, c’est bien pour capter les flux d’informations et de richesses qui y transitent.

Un menu classique
Un menu classique

D’un point de vue ergonomique, le design de la nouvelle page n’innove pas vraiment. A noter seulement, l’obscurcissement de la page au déroulement des menus.

Ca ne bouge pas vite sur Amazon.com, mais quand ça bouge, ce n’est pas pour des clopinettes !

Via Business Insider

5 commentaires

  1. Effectivement, ils sont revenu à l’ancienne version d’après ce que je vois. C’est allé tellement vite que je n’ai pas remarqué le changement.

    Donc deux réponses possibles :
    1/ la nouvelle version a fait chuter le taux de conversion
    2/ la nouvelle version est plus lente, et fait donc elle aussi perdre du CA

    Je me souviens avoir lu un article qui faisait l’apologie du CA que Amazone pouvait perdre sur leur site était 100ms plus lent. Impressionnant !

    1. J’ai été induit en erreur par les articles américains qui ont été peut être trop rapide à annoncer la nouvelle homepage. Cependant, vous pouvez la voir en « screenshots », ce qui vous en donne une idée assez précise.
      Peut-Être qu’elle reviendra encore. Qui sait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.