[Interview] Ecopresto Dropshipping & ses fondateurs

Logo_Ecopresto HD

Stéphane Poirier
Stéphane Poirier
Jean-Baptiste Pichon
Jean-Baptiste Pichon

1. Pouvez-vous vous présenter ?

La société Ecopresto Dropshipping a été fondée par Stéphane POIRIER (15 ans d’expérience à la direction d’entreprises régionales dans le e-commerce et le webmarketing) et Jean-Baptiste PICHON (10 ans de trading au sein de grands groupes notamment Louis Dreyfus Commodities). Elle bénéficie également depuis quelques mois de l’expertise e-commerce d’ Eric LELIEVRE (gérant d’Adaction et ancien DG de Spir Multimedia et de Regicom).

2. Pouvez-vous présenter votre site ?

Ecopresto est une plateforme internet B2B qui rapproche les e-commerçants des fabricants et des grossistes. L’outil, full web, adapte le concept de dropshipping implanté aux USA depuis plus de 10 ans pour servir les marchands européens.Véritable lieu de sourcing de nouveaux produits à vendre pour les marchands, Ecopresto propose un catalogue de plus de 30 000 références uniques aux e-commerçants français et européens.

3. Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’ e-commerce ?

645 000 marchands en Europe. Plus de 2 nouveaux sites créés en France chaque heure (création nette). La communauté des marchands ne cesse de croître et la majorité d’entre eux réalisent entre 1 et 30 000 euros de CA par année. Afin de les aider à croître nous voulions leur proposer un service de dropshipping sérieux, ou les fournisseurs sont choisis avec soin.

schema_dropshipping_fra (1)

4. Vous êtes-vous fait aider ? Avez-vous fait appel à des organismes ?

Dès son lancement en 2013, la société a été accompagnée par Atlanpole, le Réseau Entreprendre, la BPI, le Conseil Général de Vendée et La Roche sur Yon Agglomération.
Récemment, Pays de la Loire Développement (Sodero gestion) et le Fonds Régional IDEE viennent de prendre une participation dans le développement de la plateforme à hauteur de 200 k€ ce qui porte à plus de 600 000 euros les fonds levées ces deux dernières années pour développer la plateforme. Et cela ne fait que commencer si nous voulons grandir vite en Europe.

5. Qu’avez-vous fait en interne et qu’avez-vous fait faire par des prestataires extérieurs ?

Le cœur du dispositif a été développé en interne. Des modules de synchronisations de données ont été développés pour les principaux CMS du marché (Prestashop, Magento, ShopApplication…). Pour certains de ces connecteurs, nous avons fait appel à des spécialistes des univers concernés. Pour faciliter la gestion de flux, et plus particulièrement la synchronisation des informations liées aux stocks qui nécessitent d’être régulièrement mis à jour, des connecteurs avec différents outils de gestion ont déjà été mis en œuvre chez les fournisseurs. Grâce à ces dispositifs, l’ensemble de la chaîne de distribution en dropshipping est actualisée tous les ¼ d’heures. Cela passe par les flux produits, stocks et prix, commandes et tracking des expéditions.

En 2015, la société développe une API (Application Programming Interface) pour s’ouvrir plus largement aux nouveaux systèmes d’information du marché. Cette API sera normalisée REST et permettra aux différents acteurs de la chaîne d’interroger d’échanger avec les serveurs Ecopresto. Depuis fin 2013 nous avons réintégré toute la communication d’Ecopresto.

6. Qu’est-ce qui est le plus difficile pour vous aujourd’hui ?

  • Convaincre que le dropshipping peut être un bon moyen de se lancer mais également un bon moyen pour des sites réalisant plus de 500 000 euros de CA de profiter d’un trafic important pour atteindre une meilleure rentabilité.
  • Ensuite nous faisons un gros travail de recherche de fournisseurs capables de faire de la logistique unitaire vers le client final et les choisir afin qu’ils répondent aux standards de la plateforme est aussi un défi.

7. Et qu’est-ce qui vous procure la plus grande satisfaction ?

Qu’un fournisseur augmente son CA avec nous et qu’un revendeur vende d’avantage. C’est ce pour quoi nous nous battons chaque jour.

8. Quel est votre objectif pour cette année ? Et pour dans 3 ans ?

Nous avons plusieurs objectifs. Tout d’abord présenter 150 000 références uniques à la fin de l’année. Nous intégrons trois fournisseurs que sont Starnet, Nova Engel et Sifam dans le courant du mois pour un total de 25 000 références supplémentaires donc nous sommes sur la bonne voie.

Ensuite toujours en terme de références nous nous sommes fixés d’avoir environ 500 000 références à proposer en dropshipping sur l’Europe dans 3 ans. Nos fournisseurs étant basés en Europe.

9. Si c’était à refaire, le referiez-vous ?

Entreprendre est un vrai parcours du combattant. Nous le referions sans aucun doute mais en corrigeant toutes nos erreurs et elles sont nombreuses ! Mais l’aventure vaut vraiment le coup.

10. Une petite phrase « historique » pour la fin ?

« L’union fait la force »

9 commentaires

  1. Le temps de mettre un produit en boutique, de le référencer correctement, et il disparait parfois du catalogue. Les produits proposés partent dans toutes les directions et il semble que le catalogue s’éloigne de plus en plus de l’objectif d’ecopresto : produits écologiques…
    Je vois bien que la société récolte beaucoup de subventions et aides diverses, mais en temps que dropshipper, j’ai des cacahuètes… J’ai l’impression de servir de prétexte…

    1. Bonjour « Dropshipper »,

      Effectivement il est arrivé par deux fois cette année que nous ayons à retirer une marque de notre catalogue sans pouvoir en avertir au préalable nos adhérents.
      Nous le regrettons et nous nous en excusons sincèrement, d’autant plus si ses marques étaient à votre catalogue.

      Ces retraits sont toujours justifiés par l’intérêt commercial de nos revendeurs mais nous comprenons que cela puisse parfois paraître « brutal » et nous faisons depuis le nécessaire pour que cela ne puisse se reproduire.

      Quant à la diversification de notre catalogue, il est vrai que nous avons fait le choix de nous développer en tant que place de marché généraliste en dropshipping et non plus comme simple dropshipper de produits écologiques. Cela ne veut pas dire pour autant que nous abandonnons cette gamme, et nous travaillons chaque jour à essayer de rentrer de nouveaux fournisseurs à même de la compléter.

      N’hésitez pas à prendre contact avec nous directement si vous vous êtes senti lésé par ces retraits de marques.

      Bien cordialement,

      L’équipe Ecopresto

      1. Bonjour,

        Alors deux points sur mon retour d’expérience Ecopresto :

        Premier point :
        Ecopresto offre un service de compte prépayé pour les vendeurs pour accélérer la validation des commandes, offre à laquelle j’ai souscrite mais là en week end, mes commandes ne remontent pas au niveau d’Ecopresto et du coup leurs les stocks ne varient pas.

        Deuxième point :
        Ecopresto communique des prix de vente conseillés.
        _ Sur le site d’écopresto, section FAQ, il est marqué « […] Vous êtes libre de choisir de suivre ou non ce prix de vente conseillé »
        _ Sur le contrat de convention de partenariat que j’ai pu signer au mois de Janvier, dans l’article 2 : « L’adhérent s’engage à revendre les Produits en respectant le prix de revente conseillé qui lui sera communiqué par Adonie lors que chaque commande de Produits par l’adhérent »

        Bon déjà c’est contradictoire et je pense que cette clause contractuelle n’est pas légale dans le sens où un fournisseur n’a à priori pas le droit de choisir pour le détaillant le prix du produit. NB : Le fournisseur a le droit, par contre de définir un prix maximum à la revente.

        Voilà, nous on essaye de jouer le jeu, on fait le travail rédactionnel, mais pour être concurrentiel nous ne pouvons pas respecter le prix de vente conseillé par Ecopresto, sinon nous ne ferions aucune vente.

  2. Bonjour Dropship,

    Je souhaitais apporter quelques compléments d’information suite à votre retour.

    Concernant le premier point, je suppose que vous travaillez avec Prestashop. Si vous souscrivez un compte prépayé le week-end, celui-ci n’est validé par l’administration des ventes que le Lundi matin après vérification du paiement, mais nous travaillons à l’optimisation du procédé pour que soient validés les comptes prépayés le week-end. Dans l’intervalle de temps, en effet, les commandes automatiques ne sont pas traitées si le compte prépayé n’est pas créditeur. Une fois installé, si les tâches cron sont correctement paramétrées et que le compte prépayé est créditeur, les commandes passent correctement. Nous avons de très nombreux revendeurs qui fonctionnent avec les comptes prépayés.

    Concernant les prix de vente observés, tout dépend de la nature des produits que vous vendez (voir sur les fiches produits et marques depuis le back office Ecopresto). Nous disposons en effet de deux contrats rédigés par les avocats, selon que vous commercialisez des produits en « distribution Mass Market » ou en « distribution Sélective ».
    Dans le premier cas, le plus courant par défaut (d’où la mention dans la FAQ) les prix sont complètement libres.
    En revanche, dans le cas de produits en distribution sélective, vous devez être agréé par le fournisseur et vous entrez alors dans le cadre du contrat dit de commissionnaire. Ici, les prix font partie d’un engagement contractuel parce que la commercialisation de ces produits est dépendante des clauses spécifiques (canaux de distribution, prix, réassort, remises , etc…) avec le fournisseur.

    Souhaitant que ces quelques éléments pourront éclaircir les points mentionnés, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information.

  3. Bonjour,
    Ça m’a l’air d’être un vrai casse tête. Le numéro de téléphone, pour enfin parler de tout ça à quelqu’un en direct et discuter des conditions, n’ai même pas attribué???????????

  4. Bonjour,J’ai fait une vérif sur société.com la société Adonie avec le tiret suivant 52017262800023 n’est pas en liquidation judiciaire du tout..

  5. Nous sommes arrivé à développer le dropshipping avec webdrop-market, comme faisait ecopresto.

    N’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes pour vous conseiller dans vos démarches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Robin Commerce

Article de : Robin Commerce

Del, Robin ou encore Abdel ... certains pensent que je souffre d'un trouble dissociatif de l'identité haha. Vif et agile, votre Capitaine a fait de moi son compagnon d'armes dans sa quête sur le web :)