Votre site est-il suffisamment rapide ? Le cas carrefour.fr [Partie 1]

dareboost
Nous vous proposons aujourd’hui la première partie d’un article en partenariat avec le service DareBoost.com, dédié au test de qualité et de performance des sites web.
 

carrefourComment carrefour.fr pourrait être plus rapide ?

Cet article se veut être le premier d’une série, dont l’objet est de détailler les principales erreurs de qualité et de performance observables sur certains leaders du web français. Notre choix est de se baser sur des cas pratiques, car c’est un bon moyen d’expliquer les erreurs à éviter sur vos sites web, et de se rendre compte de l’impact qu’elles peuvent avoir dès lors qu’on s’adresse à un trafic conséquent !

Pour ce premier cas, nous avons décidé de porter notre attention sur Carrefour.fr, 5ème site e-commerce le plus visité en France au T4 2014 selon la FEVAD, avec une moyenne de près de 7,5 millions de visiteurs uniques par mois.

Un premier rendu rapide

Lorsque l’on se rend sur carrefour.fr, l’utilisateur peut interagir rapidement avec la page (au bout de 500ms environ), chiffre très correct pour un site e-commerce de cette envergure.

Ce court délai permet d’accéder rapidement au menu et principales catégories du site. Cependant de nombreux contenus ne sont pas encore chargés à ce stade (en particulier les images) et le navigateur poursuit donc le téléchargement des données.

Une page d’accueil, presque 5Mo de données

La quantité de données nécessaires au chargement de la page doit être la plus faible possible. Le poids des pages impacte directement le temps de chargement de l’utilisateur, et cet impact sera d’autant plus important si son débit est faible (vous avez dit 3G ?). Mais cela ne s’arrête pas là.

Pour l’infrastructure d’hébergerment de carrefour.fr, c’est aussi une consommation très importante de bande passante (si l’on suppose que l’intégralité du trafic mensuel de carrefour.fr consulte une fois la page d’accueil, ce sont 35 775 téraoctets de données envoyées pendant 1 mois !).Une fois toute la page de carrefour.fr chargée, presque 5Mo données ont été téléchargées. A titre comparatif, la moyenne du poids d’une page web, pourtant déjà trop élevée, est de 1.7 Mo (source httparchive.org).

On peut supposer que cette page est trop chargée ce qui expliquerait son poids démesuré. Mais avant de remettre en cause la quantité de contenu, voyons tout d’abord s’il n’est pas possible d’envisager des optimisations pour en diminuer le volume.

La suite ici 🙂

 

10 commentaires

  1. chez moi le site fait 6Mo, cependant lors d’une nouvelle visite (suffisamment rapprochée) le poids de la page descend à 400 / 600ko car la majorité des éléments sont mis en cache.

  2. les données présentées sont issues d’un audit effectué le 10 janvier, sur un navigateur Chrome 38. La différence de poids observée s’explique par l’évolution fréquente des contenus sur carrefour.fr (notamment les images).

    Bonne remarque pour la mise en cache, nous en parlerons dans la suite de l’article !

  3. Je trouve cela Ã�  la fois fatiguant et inutile de se soucier de cela car bientÃ�´t les connexions lentes n\\’existeront plus (de mÃ�ªme que les petits Ã�©crans).

  4. Je trouve cela à la fois fatiguant et inutile de se soucier de cela car bientôt les connexions lentes n’existeront plus (de même que les petits écrans).

  5. makeonlineshop dit :

    « Je trouve cela à la fois fatiguant et inutile de se soucier de cela car bientôt les connexions lentes n’existeront plus (de même que les petits écrans) »

    Humpf, ça pique au yeux de lire ça.

      1. En réalité de nombreux facteurs influent sur le temps de chargement, et le débit ne représente pas son goulot d’étranglement en général. Nous pouvons par exemple citer le fait qu’un navigateur web limite le nombre de ressources téléchargées simultanément sur un même nom de domaine, ou encore la latence (temps minimal nécessaire pour faire l’aller retour client/serveur)… la liste des points de vigilance est grande !

        Mais merci d’avoir fait cette remarque, preuve que les enjeux de la performance web sont encore trop mal perçus.

        Quant aux tailles des écrans, il ne faut pas oublier le marché grandissant du mobile 😉

      2. makeonlineshop dit :

        « Quoi donc ? La vérité évidente à laquelle peu de personnes sont vraiment capables de penser ? »

        C’est une étrange « vérité » pour la simple et bonne raison que les respects des standards d’optimisations et de performances sont des aspects essentiels pour la vie d’un site et accessoirement pour sa maintenance.

        Donc le mot fatiguant pourquoi pas, cela dépend du contexte, mais de là à dire que c’est inutile c’est pour moi erreur.

        Mais ça ne tient qu’à moi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Robin Commerce

Article de : Robin Commerce

Del, Robin ou encore Abdel ... certains pensent que je souffre d'un trouble dissociatif de l'identité haha. Vif et agile, votre Capitaine a fait de moi son compagnon d'armes dans sa quête sur le web :)