Top 10 des sites de e-commerce proposant du « cross border shopping » en Chine.

La dernière tendance e-commerce est le « cross-border shopping »,  c’est le fait d’acheter des produits étrangers directement en ligne. La Chine, pays de où le commerce en ligne est roi n’a pas tardé à voir fleurir les sites chinois qui y sont dédiés. On appelle cela le «海淘 » (Hǎi táo) ce qui signifie littéralement « rechercher dans l’ Océan».

Voici une sélection des 10 sites chinois de « cross-bording » les plus populaires :

1. Amazon Chine :

Depuis Août dernier, la version chinoise d’Amazon permet aux internautes du pays d’acheter des produits étrangers directement sur sa plateforme chinoise. En effet Amazon a décidé d’utiliser la zone free trade de Shanghai pour y stocker ses produits étrangers et ainsi garantir à ses acheteurs chinois une livraison plus rapide et moins coûteuse que la plupart de ses concurrents.

 10 sites cross bording shopping  amazon

2. Tmall Global :

La branche internationale de Tmall le site B2C star du groupe Alibaba, lui-même géant de l’internet chinois permet aux acheteurs en ligne chinois d’acheter des produits des grandes marques internationales sur une plateforme qu’ils connaissent bien et en qui ils ont confiance.

Tmall international (1)

3. EachNet.com : 

Cette plateforme fait le lien entre les acheteurs et vendeurs internationaux. Elle permet ainsi aux internautes chinois, non seulement d’acheter des produits internationaux mais aussi de vendre des produits chinois aux acheteurs du monde entier.

10 sites cross bording shopping  eachnet

 

4. sasa.com : 

Ce site de cross-bording est spécialisé dans la vente de cosmétiques en ligne. Basé à Hong Kong, il permet à ses utilisateurs de Chine continentale de régler leurs achats en yuans.

 10 sites cross bording shopping sasa

5. yMatou.com : 

Ce site permet aux internautes d’acheter les produits étrangers dont ils ont besoin en ligne. Le site possède et ses sept catégories de produits proposent une grande gamme de produits aussi bien des compléments alimentaires que de des produits ménagers bios.

 10 sites cross bording shopping ymatou

6. KJT.com :

Cette plateforme en ligne permet aux internautes chinois d’acheter toutes sortes de produits étrangers en ligne. Le site possède huit catégories de produits différents allant des produits pour bébés aux sacs à mains de marque et en passant par la joaillerie.

10 sites cross bording shopping KJT

7. M6go.com : 

Ce site a pour cible les parents et enfants à qui il propose d’acheter des produits étrangers pour les grands aussi bien que pour les petits. Des jouets, vitamines, vêtements en passant par les produits cosmétiques.

10 sites cross bording shopping m6go

8. Miyabaobei : 

Un site de produits qui propose aux mères chinois d’acheter des produits de soin pour bébé étrangers directement en ligne. Le site a reçu un investissement de 60 millions de dollars de la part du groupe H Capital en décembre dernier.

10 sites cross bording shopping miyabaobei

9. Rakuten :

Site de shopping en ligne du groupe Rakuten qui propose aux e-acheteurs chinois d’acheter des produits japonais. La plateforme propose huit catégories de la mode japonaise aux produits  d’épicerie finie tout droit venus du pays du soleil levant.

10 sites cross bording shopping rakuten

10. JD International : 

Le principal concurrent B2C de Tmall a lui aussi lancé sa version internationale pour permettre aux marques internationales de vendre leurs produits sur le net chinois. On y trouve absolument de tout des couches pour bébé à l’huile de moteur…

10 sites cross bording shopping JD

La multiplication de sites dédiés au commerce de produits étrangers s’explique par la popularisation de la tendance du «pay for safety ». Ce phénomène a pris une grande ampleur en Chine après que plusieurs scandales alimentaires soient survenus dans le pays. Les internautes chinois sont donc prêts à payer un peu plus cher pour ne pas mettre en danger leur santé, et donc à acheter des produits étrangers, un gage de qualité dans le pays. De plus en plus plateformes telles que Tmall Global et JD.com permettent d’ouvrir des e-magasins en Chine sans y avoir une réelle présence… C’est donc plus que jamais le moment pour les marques étrangères d’aller vendre en Chine!

Olivier Vérot- Agence Marketing Chine

6 commentaires

  1. Article très intéressant, oui c’ets vrai que tous les gros géants du e-commerce se lancent dans le cross bording et produits importés à tout va !
    C’est incroyable , à croire que cela va être le futur ?

  2. Ce recensement des sites « cross-bording » de shopping en ligne est effectivement très intéressant et mériterait d’être plus connu des PME françaises qui souhaitent exporter en Chine. Nous essayons d’y contribuer avec notre société OUXI SOLUTIONS, créée il y a quelques mois, en tant qu’agent commercial ou conseil à l’export.
    Pour votre information, nous travaillons surtout en B2C avec TMALL Global et ymatou.com. JD est une grosse société mais ne pratique que l’achat-revente (B2B) sur des grosses quantités.
    Bravo donc, et bonne année de la Chèvre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Olivier Verot

Article de : Olivier Verot

Olivier VEROT vit en Chine depuis 2007, surnommé "le marketeur chinois". Il est spécialisé dans les problématiques de l'Internet et du e-commerce chinois, et a fondé Gentlemen Marketing Agency. Il aime échanger et partager des connaissances du marché chinois si compliqué (mais si prometteur). Son twitter @Olivierverot