Uber et son nouveau service de livraison… de chatons.

Pour ne pas changer, Uber fait encore parler de lui :

 

Reste à savoir si ce sera avec ou sans chauffeur

Géant du secteur dans la location de véhicules de tourisme avec chauffeur, on ne cesse de l’entendre. Récemment valorisée à  40 milliards de dollars, la start-up ne cesse d’accumuler les polémiques et d’affronter les autorités régulatrices. D’ailleurs, la rumeure court qu’un concurrent de taille pourrait bientôt le rejoindre. Et pas n’importe lequel, selon le média américain Bloomberg, c’est Google qui préparerait une offre similaire de réservation de véhicules et il n’a pas hésité à en informer Uber (On imagine l’appel).

Bref revenons-en à nos moutons, ou à nos chats, vous avez bien lu, j’ai écrit chat, moi aussi j’ai ri de cette nouvelle « option » qu’Uber ajoute à son arsenal.

Pour 35 euros, il est désormais possible de commander un chaton via l’application Uber. Le principe est simple, il suffit de lancer l’appli. et de choisir l’option « Kittens » pour 15 minutes de ronron, miaulement etc… ça fait cher la session câline, mais peut-être que certains se sentiront pousser des ailes et attaqueront l’après-midi dans de meilleures conditions.kittens

Joli coup de pub :

Un service pour l’instant uniquement disponible aux Etats-Unis et en Australie, peut-être pour se racheter une conduite ^^ souvenez-vous de l’épisode des attentats, le Capitaine vous en a même fait un article. Petit plus de l’opération, tous les chatons participants sont disponibles à l’adoption, et une partie des bénéfices générés par le service est reversée aux refuges locaux. Une initiative qui s’était déjà produite aux Etats-unis en 2013 pour le National Cat Day.

giphy

 

Sinon croyez-moi, même petit un chat aromatisera

toujours votre appart…

Je vous aurai prévenu 😉

 

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Robin Commerce

Article de : Robin Commerce

Del, Robin ou encore Abdel ... certains pensent que je souffre d'un trouble dissociatif de l'identité haha. Vif et agile, votre Capitaine a fait de moi son compagnon d'armes dans sa quête sur le web :)