Où va Magento ? Entretien avec Philippe Humeau, organisateur du Bargento

bandeau_660x80

Philippe Humeau, le beauMagento, souvenez-vous en, j’étais un des premiers à en parler. Après plus de 7 ans depuis sa sortie, où en est la solution la plus utilisée par les marchands de moyenne taille (entre 1 et 15 M€ de CA) ?

Magento n’est certainement pas mort

D’après Philippe Humeau, organisateur du Bargento 2015, l’événement français Magento, dont c’est la dixième édition, Magento ne se porte pas si mal, malgré les tumultes qui l’entourent. En effet, après avoir été racheté par Ebay en 2010, la solution vient d’être revendue et rachetée dans la douleur par un fond d’investissement qui laisse la communauté des développeurs dubitatifs.

Que va devenir Magento ? Y aura-t-il une version 2 ? Magento sera-t-il encore une solution opensource ?

Une chose est certaine, Magento reste largement implanté dans le monde avec entre 3000 et 4000 versions Enterprise, la version payante de Magento, et plus de 280,000 boutiques actives. La plupart des web agencies françaises possèdent des équipes spécialisées Magento et de nombreux projets se font encore avec. Technologiquement, Magento reste encore une solution up-to-date et surtout mature et la version 2, qui devrait sortir fin décembre, permettra de remoderniser une technologie qui avait déjà été fort en avance sur son temps au moment de sa sortie (d’où son succès).

Une solution pérenne à au moins 5 ans

Yoav Kutner, fondateur de Magento
Yoav Kutner, fondateur de Magento

Celui qui veut se lancer dans le e-commerce peut encore en toute tranquillité, se lancer dans Magento, toujours selon Philippe, dont la pérennité aujourd’hui s’établie à 5 au moins, ce qui fait plus que le temps de rétention moyen des solutions ecommerces en France qui tourne aux alentours de 38 mois.

Mieux encore, si jamais Magento venait à être abandonné par ses actionnaires, il y aurait fort à parier qu’un « fork », une version parallèle, serait développé et repris par la communauté des développeurs. Yoav Kutner, cofondateur historique de la solution, détaillera par ailleurs, lors de sa keynote d’ouverture “A Journey Down the Open Road”, ce qui fait la force de ces modèles opensource et leur durabilité.

Ce sera aussi une bonne occasion pour les marchands et partenaires de rencontrer le fondateur de la plateforme ORO, qui comporte une CRM, un PIM et bientôt une plateforme de commerce B2B. Pour en savoir plus, rejoignez-nous le 13 Octobre prochain au Palais Brongniart.

 

7 commentaires

  1. « Celui qui veut se lancer dans le e-commerce peut encore en toute tranquillité, se lancer dans Magento, toujours selon Philippe, dont la pérennité aujourd’hui s’établie à 5 au moins »

    Sur quelle base pouvez-vous affirmer cette assertion ?

    Je crois surtout que la chance de Magento, c’est que les autres solutions e-commerce populaires de sa catégorie (Prestashop & Drupal & Change) ont aussi « glandé » depuis ces 5 dernières années, et n’ont pas profité du boulevard qui s’offrait à eux, pendant que Magento baissait sa garde.

    On espère que la version 2 se concrétise vraiment (car régulièrement repoussée de 6 mois tous les 6 mois) et que le Bargento sera l’occasion de rassurer la communauté…

    A suivre

    1. Bonjour Matthieu,
      Pour ce qui concerne Prestashop, au moins, je peux te garantir que les développeurs n’ont pas glandé depuis 5 ans. Ou alors, il y a des actionnaires qui ont de l’argent à balancer par les fenêtres… Mais ça m’étonnerait 🙂

    1. Bonjour Dupont,
      Aurais-tu une information à nous donner à ce sujet ? Peut-être que si Philippe s’est trompé, il serait bon de rectifier en nous donnant le bon chiffre, puisque tu sembles l’avoir. Merci beaucoup !

  2. Le confirme les propos du Capitaine !

    Concernant PrestaShop, ils ne glandent pas. Pour travailler régulièrement avec eux et les avoirs rencontrés lors de la dernière soirée partenaires PrestaShop du 21 Septembre, je peux vous confirmer qu’ils ne glandent pas du tout du tout …
    Et pour avoir longuement discuté avec la nouvelle responsable de PrestaShop France Mme Corinne LEJBOWIC, elle ne semble pas avoir le profil a accepter « la glande »
    pour finir et être précis, juste un exemple : L’amélioration des performances est phénoménale avec le 1.6.1 donc, ils ont très bien travaillé !
    Bravo à toute cette équipe

    très sincèrement
    Paul

  3. Ce Monsieur Dupont n’a pas plus de chiffres à nous apporter que de courage.
    Le niveau d’implication de Philippe Humeau et de ses équipes depuis le lancement de Magento alors que la plupart des acteurs du milieu ne juraient que par des solutions d’un autre âge, me laisse à penser qu’il possède un niveau d’information et des sources chez l’éditeur plus crédibles que la plupart d’entre nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.