L’ergonomie d’une interface peut elle être fun ?

Penny Australia : personnalisez votre skateboard
Penny Australia : personnalisez votre skateboard

Comment le fun peut-il créer l’adhésion ?

Mardi dernier, je faisais une présentation sur l’optimisation des sites de e-commerce. Dans ma première partie, je rappelai à quel point il était important  de proposer une expérience utilisateur solide et efficace. Mais non seulement cela, proposer une bonne expérience utilisateur, c’est aussi proposer du plaisir (et non… n’allez pas imaginer des choses…).

Proposer du plaisir, c’est rendre l’expérience interactive la plus ludique possible, la plus amusante, la plus fun. C’est faire que chaque clic et que chaque mouvement de souris, que chaque interaction avec l’interface soit une expérience agréable.

Bien sûr, en e-commerce, me direz-vous, on est là pour acheter, pas pour rigoler. Il faut que l’internaute puisse trouver facilement ce qu’il cherche, qu’il soit convaincu par une offre et qu’il achète. Cela doit aller vite. Et qui dit vite, dit efficace, sans fioritures, sans chichi. C’est en tout cas, ce que tout un chacun pourrait avoir tendance à penser. L’efficacité serait presque l’ennemi du fun si l’on y faisait pas attention. Et il faudrait éliminer tous les frottements qui nuiraient à la performance.

Pourtant, c’est tout le contraire qu’il faut penser. Créer une bonne expérience utilisateur, c’est aussi créer une expérience amusante, surprenante, entraînante (comme une musique de Patrick Sébastien… non… je déconne). Plus cela sera le cas, plus l’internaute sera entraîné à cliquer et à avancer dans votre interface. Plus il y prendra de plaisir, plus il y reviendra. Voilà une dimension de l’expérience utilisateur qui n’est pas souvent évoquée. Et pourtant, il est certain que rendre « fun » les interactions futiles qui nous emmènent au fond d’un complexe labyrinthe d’offre peut ne pas être totalement idiot.

Bose, plaisir de l’écoute, plaisir de naviguer

Je vous invite notamment à découvrir ce site de Bose. Entièrement interactif, naviguer dessus est une véritable joie.

Bose, un vrai plaisir de navigation
Bose, un vrai plaisir de navigation

Les zones de clic s’agrandissent au passage de la souris. Des icônes apparaissent au survol. Tous les éléments s’affichent de manière fluide et animé. Les effets de rollover sont animés. Les vidéos sont parfaitement intégrées à la navigation et s’affichent en plein écran. Voilà un site qui se laisse réellement découvrir avec plaisir.

Travel Alberta : comment rendre l’expérience du voyage magique avant même d’avoir réservé son billet

Autre exemple très intéressant, parce qu’il met en oeuvre d’autres ressorts du plaisir : Travel Alberta. Sur ce site, tout est somptueux. Les photos de nature sont magnifiques et affichées presque en plein écran. Le design y est simple et épuré. Et les interactions créent une atmosphère langoureuse avec de larges panneaux qui se coulissent avec une légère fluidité. Le site a pour but de vous amener vers des offres packagées de voyage et y arrive très bien.

Travel Alberta
Travel Alberta : un site simple et ingénieusement animé transforme un formulaire en véritable promenade

MyOwnBike.de : le configurateur rendu fun

Autre univers : celui du vélo urbain. MyOwnBike.de, un site allemand, permet à ses utilisateurs de personnaliser toutes les parties d’un vélo directement en ligne et de le commander. Là encore, la configuration, qui aurait pu être réalisée au moyen d’un simple formulaire, a été transformée en expérience stimulante et agréable, en permettant à l’utilisateur de cliquer directement sur les zones du vélos et de choisir sa configuration. Et, évidemment, le résultat est immédiatement visible.

Un configurateur plaisant
Un configurateur plaisant

Mais il n’y a pas que le e-commerce où les expériences fun peuvent être proposées.

Une magnifique interface de logiciel de gestion de leads et d’animation d’une équipe commerciale.

Proposé par une jeune startup belge, PeakMeUp permet de gérer et d’animer de manière ludique une équipe commerciale à travers une application mobile qui met en avant la compétition entre les membres de l’équipe.

Le fun est réalisé ici par la gamification de l’application et un design en adéquation avec l’idée de performance.

Voilà qui change des sempiternels écrans à colonnes et à lignes des applications commerciales.
Voilà qui change des sempiternels écrans à colonnes et à lignes des applications commerciales.

Conclusion : 3 recommandations pour introduire du fun dans vos interfaces

Introduire du fun et du plaisir dans la navigation peut être un moyen d’augmenter la performance d’une application qu’elle soit commerciale ou productive. Mais cela ne doit peut être pas être fait à n’importe quel prix et il faut sans doute réfléchir au contexte avant de tenter de rendre plus ludique votre interface.

Première recommandation

Votre produit, votre offre ou votre métier peuvent se prêter à des interactions ludiques. Dans les cas que je vous ai présentées, il y a clairement une dimension de loisir (musique, voyage, vélo), mais également une dimension de jeu (challenge commercial). Il n’est peut être pas évident que dans tous les domaines, « ludifier » une interface soit pertinent (ex : assurances, banques)

Deuxième recommandation

Attention à ne pas inonder votre interface d’interactions funs, d’animations, de sons, de petites choses, qui peuvent provoquer à la longue de l’agacement plutôt que du divertissement. Aussi, il me semble important de bien penser qu’introduire du fun ne peut être envisagée que sur des sites dont on sait que la fréquentation ne sera pas trop récurrente, ou bien dont le temps de navigation sera plutôt court. Dans tous les cas, vérifiez bien que vos animations ne viennent pas ralentir en permanence la navigation et, si besoin, trouvez un moyen de les escamoter ou de les retirer automatiquement après un certain temps.

Troisième recommandation

Faire du fun ne doit pas vous empêcher de respecter les règles d’une bonne utilisabilité. Tout les vieux du web ont encore en mémoire l’arrivée de Flash et ses hordes d’animations boursouflées, inutiles, longues à télécharger et totalement inutilisables. Si vous vous lancez dans l’aventure, alors pensez à bien faire tester par des personnes extérieures au projet « vos créations ».

5 commentaires

  1. Merci Capitaine de nous rappeler que l’ergonomie d’un site Internet peut être amusante et suffisamment travaillée pour éviter toute friction !

    Bien entendu, cela demande d’avoir défini ses personas en amont et tester son site. Enfin, il est aussi indispensable d’être attentif aux retours d’expérience de vos utilisateurs, pour ajuster votre site et votre navigation.

    Tous les sites présentés dans cet article et d’autres encore valorisent l’image et donc l’immersion de l’internaute dans une nouvelle façon de visiter un site. En allant plus loin et en proposant une solution de recherche visuelle (comme celle de Xilopix), la complexité d’un site est tout de suite plus facile à appréhender et à prendre en main : l’image est plus « parlante », la navigation plus fun et ludique… Et n’est-ce pas ce dont les internautes attendent de votre site ? Ce sont des solutions qui vont se développer dans un proche avenir, et que je vous invite à découvrir sans plus attendre !

  2. Malheureusement non…! Mais nous serions heureux de pouvoir travailler avec vous à l’occasion 😉 En tout cas, nous apprécions votre travail, c’est pourquoi nous aimons laisser quelques commentaires, c’est peut-être comme cela que vous avez retenu notre nom !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.