[Infographie] Les Do and Don’ts du E-commerce en 2016 ! by WiziShop

Comme en chaque début d’année, vous décidez de prendre de bonnes résolutions que bien sur vous ne tenez jamais 😉 Pour ce qui concerne votre boutique e-commerce disons que je vous conseille de lire attentivement cette infographie faites par WiziShop. Elle résume les bonnes pratiques ainsi que les pièges à éviter pour votre boutique en ligne.

À faire :

  1. Rédiger du contenu SEO Friendly, et de qualité !
  2. N’oubliez pas le mobile !
  3. Adopter un marketing one to one !
  4. Faites rimer social media et rentabilité, les réseaux sociaux sont devenus un véritable canal d’acquisition !
  5. Diffuser sur les guides shopping et places de marché

À ne pas faire :

  1. Penser money est tout à fait compréhensible mais n’oubliez pas qu’il y a d’autre enjeux 😉
  2. Ne séparer pas votre boutique en ligne et physique, bien au contraire !
  3. Abuser du netlinking et des annuaires : On ne trompe pas Google !
  4. Harceler les blogueurs : le Capitaine et moi sommes de temps en temps des êtres humains ^^ Nous recevons vos nombreuses demandes, il nous faut juste du temps pour les traiter et pour les cadeaux moi c’est Robin et lui c’est Capitaine 😀
  5. Figer votre site en 2015

Do & don'ts Wizishop

 

4 commentaires

  1. Excellente infographie.
    J’ai relevé entre autres choses à ne pas faire « Harceler les blogueurs » (et les journalistes).

    C’est un phénomène qui ne touche pas que le e-commerce (du moins les e-boutiques). J’ai lu récemment un article de blog consacré aux livres dans lequel le blogueur exprimait sa fatigue totale, voire son exaspération, d’être submerger continuellement de demandes d’auteurs pour qu’il parle de leur ouvrage. Demandes si insistantes de la part de quelques-uns que cela frisait le harcèlement.

    D’autres blogueurs, gérant eux aussi des blogs littéraires, faisaient part dans leur commentaire du même sentiment d’exaspération devant les exigences répétées d’un certain nombre d’auteur.

    Ma conclusion : certes, échanger avec un blogueur et faire part de son produit, de son service ou de son activité pour un éventuel article, cela fait partie de la communication générale, mais il faut savoir rester courtois, comprendre qu’un blogueur a des coups de coeur et des réticences comme tout le monde, et qu’il doit faire un choix parmi toutes les demandes reçues.

    A l’expéditeur de présenter sa demande sous le jour le plus attrayant pour capter l’attention du blogueur.

  2. Intéressant comme infographie. Elle reprend principalement les points évoqués par Matt Cutts lors de son discours sur les bonnes pratiques de référencement poru 2016.
    En somme, c’est surtout une question de bon sens. Faire de la qualité et utiliser tous les canaux de diffusion sans excès.
    Après, il existe tout de même des tests de SEO qui laissent songeur. Je pense notamment à Alex Becker de Source Wave qui partage (non sans un peu d’humour) quelques uns de ses résultats via des méthodes qui ne s’apparentent pas aux critères évoqués dans cet article.
    Il faut donc voir ces techniques de ‘court-circuits’ comme des failles qui seront tôt ou tard bouchées par des patchs d’algorithme.

    Mes tests personnels (sur plusieurs années) confirme que la qualité gagne haut la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Robin Commerce

Article de : Robin Commerce

Del, Robin ou encore Abdel ... certains pensent que je souffre d'un trouble dissociatif de l'identité haha. Vif et agile, votre Capitaine a fait de moi son compagnon d'armes dans sa quête sur le web :)