Comment se planter dans sa refonte ?

La homepage de Marks and Spencer. En apparence, tout a l'air normal.
La homepage de Marks and Spencer. En apparence, tout a l’air normal.

 

C’est assez rare pour le signaler. What went wrong with Marks and spencer’s website redesign est un article entièrement consacré au naufrage d’une refonte de site web.

Je ne sais pas où l’auteur a eu ses chiffres et comment Marks and spencer’s lui a laissé les publier, mais quand j’ai lu son compte-rendu, les bras m’en sont tombés.

Au total, le site de la grande marque de distribution britannique a perdu 8% de CA en moyenne après sa refonte. Ce qui constitue un sacré exploit, vous serez d’accord avec moi. 😉

Manuel Dacosta, l’auteur du billet, donc, revient en détail sur cet échec et en donne les multiples raisons qui sont, je vous l’avoue, assez hallucinantes, tant les erreurs commises semblaient évitables :

  • rupture complète des parcours utilisateurs
  • durée de projet beaucoup trop longue (2 ans !)
  • festival de bugs à la mise en production (avec paniers qui se vident seuls, pas de possibilité de changer de mot de passe, impossibilité de passer commande, etc.)
  • navigation confuse et déroutante, rendant très difficile la recherche de produits

Tout cela est exposé en détail dans l’article que je vous invite vraiment à découvrir, car il constitue à mes yeux un cas d’école de ce qu’il ne faut pas faire quand on fait évoluer un site. Manuel Dacosta y propose d’ailleurs, en fin de page, sa vision de ce qu’il aurait fallu faire. Vision que je partage assez bien.

En tout cas, voilà un bon avertissement pour tous ceux qui voudraient encore se lancer dans des projets de refonte totale de site sans bien en mesurer les risques.

Bonne journée !

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.