[Infographie] Webperf de 5 acteurs du prêt à porter par Netvigie

Le bilan des soldes hiver 2017 est mitigé, notamment en termes de panier moyen. On ne peut tout de même omettre la part grandissante des achats effectués sur internet. A l’occasion de cet événement incontournable, Netvigie a analysé la webperf de 5 acteurs du prêt-à-porter : Galeries Lafayette, La Redoute, Place des tendances, Sarenza, Spartoo.

Pour consulter l’article détaillé, rendez-vous sur le blog Netvigie.

METHODO NETVIGIE :

Nous avons étudié les sites de prêt-à-porter avant, pendant et après les soldes afin d’observer les potentiels changements dus aux variations de trafic :

  • 12 au 25 décembre 2016
  • 11 au 24 Janvier 2017
  • 22 Février au 6 Mars 2017.

En termes de scénario, nous avons opté pour le parcours suivant : Home Page, recherche du mot « bottes » dans le moteur de recherche, consultation du premier produit disponible, ajout et consultation de la page panier.

EXPERTISE NETVIGIE

Spartoo : Presque au top !

Spartoo a à la fois rencontré le moins de dysfonctionnements et fourni les meilleurs temps de chargement à ses internautes. Bravo !

Le seul bémol est à noter au niveau des poids de page ! Spartoo se classe avant dernier du classement (devant Les Galeries Lafayette), avec des poids de scénario jusqu’à 3 fois supérieurs à Sarenza ou Places des Tendances.

Places des tendances & merchandising

Pour l’ensemble de l’étude, nous avons pris le parti d’exclure les anomalies survenues pour cause de rupture de stock. Ceci afin de mettre en avant les dysfonctionnements directement liés au site internet. Or, le cas Places des tendances a particulièrement attiré notre attention.

Il faut attendre la consultation de la fiche produit et le choix de la taille pour se voir proposer d’être informé(e) par mail de la nouvelle disponibilité du produit. Bien que cela soit judicieux d’un point de vue marketing, n’est-ce pas frustrant pour l’internaute d’avoir franchi autant d’étapes avant d’en être informé ?

Sarenza et temps de chargement

En termes de temps ressenti utilisateur (DomContentLoaded), Sarenza a frôlé la limite tolérée par l’internaute au cours de la première session d’analyse avec un DCL de 13 secondes pour l’ensemble du scénario (5 étapes). Pour rappel, il est préconisé de ne pas excéder 3 secondes de chargement par étape au risque de faire fuir l’internaute. Heureusement, les temps de chargement ressentis utilisateurs se sont améliorés au fur et à mesure des analyses.

Le mot du Capitaine

« Et voici un nouveau reporting de NetVigie sur la performance des sites ecommerce. Comme d’habitude, les temps de téléchargements, la qualité des liens s’affirment comme des facteurs primordiaux de l’expérience utilisateur. Et pourtant, tout le monde ne semble pas encore y prêter suffisamment d’attention. »

L’infographie

netvigie

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Robin Commerce

Article de : Robin Commerce

Del, Robin ou encore Abdel ... certains pensent que je souffre d'un trouble dissociatif de l'identité haha. Vif et agile, votre Capitaine a fait de moi son compagnon d'armes dans sa quête sur le web :)