Octave Klaba : un entrepreneur hors du commun

Octave Klaba, en orange
Octave Klaba, en orange

Hier matin, j’ai eu la chance d’assister à une passionnante présentation de l’histoire d’OVH par son fondateur, Octave Klaba. OVH, pour rappel, c’est un des plus gros hébergeurs mondial et déjà le numéro un européen. La startup est née dans le Nord, à Roubaix, et c’est pour ça que je l’affectionne particulièrement.

Jusqu’à maintenant, je n’avais jamais rencontré ni vu Octave Klaba, mais j’étais déjà admiratif de l’entrepreneur. Désormais, c’est l’homme qui fait mon admiration.

Pour un public de jeunes startuppers, il est donc revenu pendant 30mn sur la création d’OVH, sur son métier de chef d’entreprise, sur les difficultés qu’il a rencontrées, mais aussi sur ses succès. Et c’est tout simplement sidérant. Sidérant, parce que l’homme est d’une modestie et d’une simplicité qui tranche avec toutes les attitudes et les vantardises que l’on rencontre bien souvent dans le monde des startups. Sidérant, parce qu’il est aussi un bosseur invétéré qui travaille maintenant moins de 70h par semaine pour pouvoir consacrer un peu plus de temps à son entourage 🙂 Sidérant parce qu’il a aussi cru et il qu’il a toujours été très excité à l’idée de monter OVH à Roubaix, ville qui, à priori, n’avait rien pour séduire, ni porter un projet aussi extraordinaire.

Je ne saurais pas vous résumer ici tous ces propos, parce qu’il a raconté beaucoup de choses. Mais j’en ai retenu plusieurs idées qui me semblent importantes.

Les êtres humains

Octave Klaba fait reposer son succès entièrement sur les équipes qui l’entourent. Pour lui, les hommes, les femmes et leurs qualités comptent plus que tout. Il cherche en permanence des gens qui lui ressemblent et qui sont compétents. Et il ne cache pas à quel point c’est difficile. Surtout à la vitesse à laquelle sont allées les choses pour OVH. Il avoue ne pas toujours avoir été tendre, notamment quand il a du licencier une partie de l’équipe initiale d’OVH qui ne répondait pas du tout à sa philosophie d’entreprise.

L’échec et le risque

Il n’a pas peur de l’échec et aime prendre des risques. Et je rajouterais, il n’hésite pas à mouiller le maillot lui même pour changer le « fail », comme il dit, en succès.

Ainsi de la conquête de l’Europe. Très vite OVH a cherché à sortir des frontières françaises et monte une filiale en Espagne, mais ça ne fonctionne pas. Pas grave ! Octave part 9 mois en Pologne (il est polonais) et monte une filiale de toutes pièces là bas. Une fois que c’est fait, il sait comment monter une filiale à l’étranger et il peut se lancer dans la conquête de l’Europe.

L’Amérique a aussi été une énorme épreuve. Visant d’abord les USA, il décide finalement d’implanter OVH au Canada. Mais ça ne se passe pas du tout comme prévu, les canadiens étant réticents à voir venir s’installer un étranger chez eux. Pendant un an, Octave va se battre là bas pour acheter de la fibre optique que les canadiens ne voulaient pas lui vendre. De ce voyage, il va apprendre l’art du compromis, à savoir, dans son esprit, savoir accepter de courber l’échine à un endroit pour pouvoir la redresser à un autre.

La passion

Quand on bosse plus de 70h par semaine, on est forcément passionné ou alors ça ne marche pas. Octave insiste beaucoup sur cet aspect de sa personnalité qui lui a aussi permis de faire sauter toutes les limites. « Il n’y a pas de limites, les limites, c’est dans la tête. »

Conclusion

Pour finir, j’aimerais juste vous partager une dernière chose qui m’a vraiment touché.

A la question, quel a été votre meilleur moment d’entrepreneur et le pire ? Voici ce qu’il a répondu :

Le meilleur, c’est tous les jours quand il retrouve ses équipe.

Le pire, c’est quand il a appris qu’il avait un cancer fin 2011.

Heureusement, il est toujours là pour nous en parler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.