Pourquoi si peu de conférences en anglais en France ?

 

Petit aperçu du Lengow Day

Petite réflexion qui m’est venue après le Lengow Day (oui, je sais, ça fait un mois). Pourquoi les français ont-ils tant de mal à faire des évènements internationaux en anglais ? On dirait qu’il existe une frontière impénétrable depuis la Belgique jusqu’en Allemagne et en Suisse à travers laquelle l’anglais ne passerait pas.

Et c’est bien dommage. Autant quand vous allez assister à un évènement en Allemagne ou en Hollande, on y croise toutes les nationalités et l’anglais se pratique couramment. Autant cela n’est pas vrai en France. Et c’est véritablement dommage, car il semblerait qu’en banissant ainsi la langue de nos cousins d’outre-manche, nous nous coupions d’une majeure partie du monde digital.

Et c’est pour cette raison aussi, je crois, qu’il faut saluer le Lengow Day dont l’entièreté des conférences sont données en anglais (même par les français). C’est pour moi un impératif et surtout, c’est la preuve que Lengow sait s’adapter à son marché et pratique une vraie vision de l’international.

Pour ceux et celles qui souhaitent revivre la 5ème édition, voici quelques liens :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.