3 pièges à éviter lors de la construction de vos tableaux de bord sur Google Data Studio

[Extrait d’article publié sur le blog de Digitaleez, l’agence de web analytics]

2 ans après sa sortie, on ne vous présente plus « Google Data Studio », ce nouvel outil gratuit de dashboarding qui permet de personnaliser ses rapports issues de Google Analytics et de la Search Console. DataStudio est clairement là pour rendre la donnée plus lisible et surtout pour vous aider à construire vos tableaux de bord.

Comme vous le savez, les besoins en reportings peuvent être très nombreux et peuvent également se décliner en fonction des métiers. Par exemple, un trafic manager s’occupera de monitorer ses actions et aura un prisme d’analyse plus fin. Alors qu’un directeur du e-commerce aura lui besoin de données plus globales et envoyées mensuellement pour suivre et surveiller. Quoi qu’il en soit, voici 3 pièges fréquents dans lesquels il ne faut pas tomber lorsque vous construisez vos tableaux de bords dans DataStudio.

Numéro 1 : En mettre trop !

Votre reporting doit être une synthèse des données que vous avez jugées importante. Inutile donc de le surcharger de tableaux, d’organigrammes, de camemberts, de courbes etc …  C’est l’expérience de Digitaleez, l’agence de web Analytics qui vous parle. Le bourrage de données ne dure que 2 mois maximum, ensuite on se prend à ne consulter qu’une partie du rapport.

Soyez donc précis 😉

 

 

Numéro 2 : Rester statique !

Vous avez fait le premier draft, mais malheureusement vous vous arrêtez là. Vous avez donc un rapport qui est envoyé tous les X du mois. Les indicateurs ne sont plus challengés et …

 

cta-lire-suite-cc

1 commentaire

Répondre à Chine.TV Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Robin Commerce

Article de : Robin Commerce

Del, Robin ou encore Abdel ... certains pensent que je souffre d'un trouble dissociatif de l'identité haha. Vif et agile, votre Capitaine a fait de moi son compagnon d'armes dans sa quête sur le web :)